Le n°1, rue Ophélie-Whitman

 

Centre nerveux de l'Université de Napierville, le 1 rue Ophélie-Whitman, propriété de la Vatfair-Fair & Co., est un édifice de quatre étages qui abrite dans ses sous-sols les services de la sécurité, des communication et d'informatique de l'Université de Napierville.

On y retrouve également les studios de la CNAP, une sucursale de la Vatfair-Fair Banking de même qu'un bureau de poste, le siège social de la F.I.B.A., la salle de nouvelle du Castor™ ainsi que des bureaux mis à la disposition de ses chroniqueurs dont celui de Paul Dubé, le responsable de nos pages sur la Chanson Française et ceux de Madame Inferna Mieli et de messieurs Simon Popp et Herméningilde Pérec.

Construit en 1952, le 1 rue Ophélie-Whitman a été plusieurs fois rénovés, la dernière fois en 2001 pour y incorporer des studios de télévision et de téléphonie visuelle.

Petite histoire :

La rue Ophélie Whitman a été nommée en l'honneur de Madame Marie Ophélie Whitman, héritière de la fortune de Max Whitman, un des inventeurs de l'oeillet pour les lacets de souliers. Ce fut, pour ceux qui l'ont connue, une dame d'une grande discrétion. Épouse d'Alphétus Marshall,mère de l'actuel Professeur Marshall (Euclide) et grand-mère de Copernique Marshall, elle a su appuyer son mari dans toutes ses entreprises.

Cette rue fut longtemps connue sous le nom de la rue des Haleurs qui devait son appelation aux employés de l'Université de Napierville dont c'était le travail de haler les bateaux de plaisance qui naviguaient sur les rivières souterraines du quartier. Ces rivières furent, on le sait, écouvertes en 1849 par Mycroft Marshall, dit Marshall l'aîné, lors de fouilles archéologiques, fouilles qui se déroulèrent un peu en amont de l'endroit où se trouve aujourd'hui l'immeuble, objet de cette page.

Note :

Une plaque, près de la porte d'entrée, indique que c'est à l'emplacement de l'édifice d'en face qu'est né Maurice Théophile Marshallen 1789.

(À noter que tous les cars desservant le quartier universitaire de l'UdeNap sont équipés de filtres catalytiques modèle Marshall C-124 [à double action]).

 

- H. Pérec avec la collaboration de Tancrède Lacharité, q.t. - 09-04


Retour, si vous êtes venu par là à : Page d'accueil (tourisme)

Sinon, voir à : Jacques de La Ferté

Ou encore à : Lwow !


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru