Orée Dubois - Commentaires

À propos de : son excellence Espès de Salmacro,
ambassadeur du Rhutanga auprès du Gouvernement du Caraguay

 

Suite à la publication d'une page sur le Président de la Démocratie populaire africaine du Rhutanga, l'Université de Napierville a pris connaissance d'un message d'une rare virulence de la part d'un lecteur de Saint-Laurent-de-la-Salanque (66250), chef-lieu de canton dans les Pyrénées-Orientales, que la décence et quelques fautes d'orthographe (dont deux graves) nous empêchent de citer in extenso.

Nous en avons confié la réponse au plus éminent de nos collaborateurs occasionnels :

"Cher Monsieur,

"Permettez que je dépose un instant mon grog (car je me sens un peu grippé en ce moment) afin de répondre à votre douloureux message du X courant. - Je dis bien "douloureux" car c'est précisément de la douleur qu'il a causé dans l'âme de notre rédacteur.

"Vous dites tout d'abord ne pas croire en ce président de la Démocratie populaire africaine du Rhutanga qui porte le joli nom d'Orée Dubois et osez même mettre en doute l'existence de ce valeureux pays à qui sa Sainteté Léon XIII a bien voulu, lui-même, donner sa bénédiction sur la foi de récits rapportés par deux commis-voyageurs et une nonne. Nous en sommes fort gré car moins il y aura de gens qui croiront en son existence, plus il y aura d'amateurs qui continueront à s'y rendre pour y pratiquer, en toute quiétude,  la pêche à la ligne tout en sirotant ces délicieux cocktails dont seuls les indigènes de l'endroit ont le secret.

"Vous dites que vous ne croyez pas non plus en l'existence d'un ambassadeur qui porterait le nom d'Espès de Salmacro que vos précisez même être un nom que nous aurions plagié. - Suite à diverses consultations, nous devons, à ces deux propos, vous donner partiellement raison. Il n'était pas question, naturellement de donner le véritable nom de cet ambassadeur pour des raisons trop longues à expliquer ici. Aussi, avons-nous utilisé ce pseudonyme (malgré la répugnance que nous avons, ici, au Castor™, de se servir de ce bas stratagème pour cacher l'identité de certaines personnes). Quant au plagiat dons vous nous accusez, nous les appelons ici des clins-d'oeil et de ces clins-d'oeil, vous en trouverez de multiples exemples dans notre hebdomadaire de même que dans tout le site de l'UdeNap : à François Caradec, à Georges Perec, à Courteline, à Raymond Devos, à Pierre Dac, à Ludmilda Zivkov (poétesse bulgare du XVIIe siècle) et à ces nombreux ecclésiastiques qui nous rendent visite en catimini depuis plusieurs années.

"En dernier lieu, vous commentez - abusivement à mon avis - sur le fait qu'en publiant des faussetés (c'est vous qui le dites), nous ne contribuons nullement à l'édification de la jeunesse, but premier de l'existence de l'Université de Napierville. - Songez, cher Monsieur, que pendant que cette jeunesse, sur laquelle vous appuyez votre raisonnement, pendant que cette jeunesse, donc, lit nos pages, elle ne court pas les rues ni n'ingurgite un ou des de ces breuvages fermentés et distillés destinés à l'usage exclusif de personnes dont le développement physique a déjà atteint une certaine maturité.

"Cela étant dit, je retourne à mon grog qui, refroidi à l'heure qu'il est, méritera d'être doublé.

"Nous vous prions quand même d'accepter nos plus aimables salutations."

 

Alphonse Allais.


Retour, si vous êtes venu par là, à : Orée Dubois

Sinon voir à : Giordano Bruno

Ou encore au : Margaret Dumont


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru