Bienheureuse Oralie

La bienheureuse Oralie est née Orestina Tadpole le 15 décembre 1847 à Willibrod (Kansas) - et le lendemain, 16 décembre, à Bondsville (Minnesota) - dans une famille protestante qui se convertit au judaïsme en 1853 lors d'une éclipse (partielle) du soleil.

D'abord chef de gare, puis coureuse des bois, elle devint revendeuse de sous-vêtements en 1868 avant d'entreprendre, en 1870, des études dans le domaine alimentaire en la Chicago Institute for the Destitutes, rue Racine, près du futur aéroport.

De là, elle alla enseigner à San Bernardo, en Californie, non sans avoir fait plusieurs arrêts en chemin, notamment à Salt Lake City où, impressionnée par les Mormons, elle devint membre de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours avant de se joindre à l'Église Baptiste du Beau Christ puis à l'Église Pentateutique des Saints de la Septième Venue du Christ et, finalement, en 1881, à l'Église romaine, la une, sainte, catholique et apostolique.

Devenue membre des soeurs de la Congrégation des Illuminations du Sauveur, elle se dévoua, à partir de 1887, aux pauvres et aux malades (on pouvait, à l'époque, cumuler), pauvres et malades qu'elle allait elle-même cueillir dans les quartiers les plus défavorisés de Los Angeles et de San Francisco.

Nommée personnalité de l'année en 1896 par le San Bernardo Daily (sa photo parut à la une de ce prestigieux quotidien), elle décida de se retirer dans un monastère près de Toulon (Var) où, vénérée de tous, elle mourut d'une maladie pestilentielle en 1902 non sans avoir prédit la première grande guerre, la montée du nazisme, les camps de concentration, la venue de Pol Pot  et le pontificat de Jean-Paul II.

 

- Hadriel Monette, s.j. - 0904


>Retour, si vous êtes venu par là, à : Yvon G. Desrosiers

Sinon voir à : Alexandre de Hales

Ou encore à : Jean-François Milet


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru