Saint André Avellin

Né à Castro Nivoco en 1521, André (Andreus) Avellin (Avellino) entra en 1566 chez les Théatins***, en réparation, la légende veut, d'un léger mensonge qu'il avait laisser échapper au cours d'une plaisanterie. (Il se serait vanter d'être capable de battre n'importe qui à la lutte.)

Pour expier sa faute, sans relâche, il parcourut en missionnaire toute la région de Naples et la Lombardi.

Sa prudence et sa charité en faisaient un confesseur remarquable et un directeur spirituel dont les conseils étaient très recherchés, particulièrement au Séminaire de Plaisance.

Épuisé par le travail, il mourut subitement au pied de l'autel au moment où il s'apprêtait à célébrer le saint Sacrifice le 10 novembre 1608.

Il fut canonisé en 1712.

Messe d'un saint Confesseur - 3e classe - Ornements blancs.

À signaler :

Le régime municipal de Saint-André-Avellin de 1845 à 1900 de Lionel Fortin, monographie de 123 pages complété de photos et cartes. On commande en écrivant aux : Éditions Fortin,  455, rue Lanctôt, Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec (Canada) J3B 4H6

Le Festival Western de Saint-André Avellin (Québec) : rodéo professionnel.

 

- Hadriel Monette, s.j. - 09-04


Retour, si vous êtes venu par là, à : Sushema Amagashi

Voir également à : Jenny Rock

Ou encore à : Ulysse


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru