Georges Marshall-Whittman

(1931-1969)

 

Né le 14 janvier 1931, fils aîné d'Alphétus Marshall, frère d'Euclide, dit le Professeur, l'actuel recteur de l'Université de napierville, Georges Marshall-Whittman eut une carrière aussi effacée que celle de son frère cadet a été, jusqu'à ce jour, éclatante.

Employé au Ministère des Affaires extérieures, il a été, de la fin de la Guerre (la deuxième) - malgré son jeune âge - jusqu'à son décès prématuré à l'âge de 38  ans (accident de chasse), une des éminences grises de la politique extérieure du Canada au cours de la période qu'on a surnommée "La guerre froide".

Souvent consulté par son frère, il a su le conseiller et le diriger avec brio, surtout dans le domaine du transport local, national et international où il a été l'incontestable spécialiste pendant plusieurs années, traçant et retraçant de nouvelles routes pour l'ascension de montagnes ou la traversée de lacs aujourd'hui oubliés mais très connus dans les années cinquante.

Ses connaissances dans le domaine des langues orientales et polynésiennes lui ont valu plusieurs distinctions dont celle de La Collaboration, créée en 1945 par la Vatfair-Fair Institute for the Advancement of Journalistic Studies dont le premier récipiendaire fut, on le sait, l'éminent ex-journaliste qu'est Guy Paquin.

Grand amateur de sushi (voir à Alidor "Peg" Donato), grand lecteur (il a lu tout l'oeuvre de son grand-père plus une partie de la correspondance de Voltaire), père de famille exemplaire, admirable peintre, superbe violoniste, grand spécialiste du Parchesi(dont il possédait plus de cinq cents tableaux ou planches), inventeur du dé à sept côtés, marguillier de la Paroisse du Saint-Sépulcre (et des deux Vierges), sa modestie aura été son plus grand handicap.

Ses deux filles, Fatima et Gloria, écrivent présentement sa biographie pour l'édification des masses futures.

On lui doit, entre autres, diverses fouilles archéologiques dans la région de Sutton (découverte de plusieurs anglicismes) et un Atlas des curiosités géographiques malgaches à la fin du XVIIIe siècle (Presses de l'Université de Napierville - 1947 - épuisé).

 

Elizabeth Regina - Sosthène du Cresson - Herméningilde Pérec - 09-05


Retour, si vous êtes venu par la, à la descendance d'Éléazar Marshall

Sinon, voir à : Arianisme

Ou à : Jenny Rock


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru