Théophraste Marshall

(1 -1 )

Le voyageur peu pressé qui s'aventure près de la voie romaine en banlieue de Joué les Tours (chef-lieu de canton : Indre-et-Loire), tel un Buffon explorant la nature (Georges Louis Leclerc, comte de Buffon - Montbard 1707 - Paris 1788), aura l'heureuse surprise de découvrir dans ce charmant coin du pays de la France une pierre tombale quelque peu vétuste sur laquelle il pourra lire sous la mousse et entre les fils d'araignées (arthropode à quatre paires de pattes et à abdomen non segmenté relié à la région antérieure par un étroit pédicelle) l'inscription suivante : 

Théophraste Marshall dit Lorignal dit Maréchal
 Né aux Trois Rivières, le 4 septembre 1890
 Décédé à Joué les Tours, le 14 juillet 1990
 

Puis, en plus petit, en dessous  : 

"Mais quelle était la troisième, bon sang de bonsoir?"

Près de là, un arbre peu connu dans la région que l'apothicaire local lui dira être un érable (acerabulus arbrus) transplanté là, il semblerait, d'une lointaine Amérique (hémisphère nord). 

Se renseignant auprès de la population locale ("natives", en anglais), il se fera indiquer le chemin qui mène à une humble chaumière (les chaumières ne sont généralement pas ostentatoires mais celle-là en particulier nous a paru plus humble qu'une chaumière ordinaire) où il aura le plaisir et l'honneur de serrer la main rugueuse mais sympathique de l'arrière-petit-fils de ce Théophraste, un homme qui dit se nommer Hyacinthe Marshall dit Maréchal et qui, nous l'avons découvert par la suite, se trouve à être le petit-fils trisaïeul de Palmyr Marshall, lui-même fils de Jean-Cyprien I Marshall , le second fils d'Uldéric Marshall, le propre grand-père du Grand Marshall qu'il est inutile de présenter à nos lecteurs.

Nous avons écouté ce brave homme, recueilli son récit au cours de longs entretiens et ce récit, nous le livrerons petit à petit, ici, pour l'édification non seulement des masses laborieuses mais pour celle aussi de la jeunesse montante, ses qualités éducatives ayant été trouvées exceptionnelles.

On nous pardonnera certains anachronismes, certaines expressions qui n'ont plus cours aujourd'hui mais, par souci d'authenticité, nous n'avons pas voulu ajouter ni soustraire ou ajouter un seul iota à ce qui deviendra sans doute un classique dans les annales marshalliennes de l'Université de Napierville.

En toute obédience,

Sosthène du Cresson, i.d., Ph. e. et .Litt. a.

 

Elizabeth Regina - Sosthène du Cresson - Herméningilde Pérec - 09-05


Retour si vous êtes venu par là, aux : Descendants d'Éléazar Marshall

Sinon, voir à : Girouard

Ou encore au : Napierville Daily


accueil |  infos  |  pour nous écrire


© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru