Le seul hebdomadaire de la région publié une fois par mois
  

     

Book Reviews - Note de lecture

_______________________________________________________________

Perec - Penser/Classer - Hachette, 1985

Malgré ses 200+ pages, ce petit livre, publié  dans la collection "Textes du XXe siècle", contient un recueil de textes que Georges Perec a publiés dans divers journaux et revues entre 1976 et 1983. Son titre est celui de la dernière chronique publiée du vivant de Perec, quelques semaines avant sa mort survenue en 1982.

Voici la liste des articles qu'il contient :

Notes sur ce que je cherche 
De quelques emplois du verbe habiter
Notes concernant les objets qui sont sur ma table de travail
Trois chambres retrouvées
Notes breves sur l'art et la manière de ranger ses livres
Douze regards obliques
Les lieux d'une ruse
Je me souviens de Malet & Isaac
81 fiches-cuisine a 1'usage des débutants
Lire : esquisse socio-physiologique
De la difficulté qu'il y a à imaginer une Cité idéale 129
Considerations sur les lunettes
Penser/Classer

Qui connaît Perec n'aura aucune difficulté à trouver les contenus de ces chroniques tout à fait conformes à l'idée qu'il se faisait de l'écriture, idée qu'il exprime dans ces Notes de ce que je cherche dont voici le début :

Si je tente de définir ce que j'ai cherché à faire depuis que j'ai commencé à écrire, la première idée qui me vient à l'esprit est que je n'ai jamais écrit deux livres semblables, que je n'ai jamais eu envie de répéter dans un livre une formule, un système ou une manière élaborés dans un livre précédent.

Cette versatilité systématique a plusieurs fois dérouté certains critiques soucieux de retrouver d'un livre à l'autre la «patte»  de l'écrivain ; et sans doute a-t-elle aussi décontenancé quelques-uns de mes lecteurs. Elle m'a valu la réputation d'être une sorte d'ordinateur, une machine à produire des textes. Pour ma part, je me comparerais plutôt à un paysan qui cultiverait plusieurs champs ; dans l'un il ferait des betteraves, dans un autre de la luzerne, dans un troisième du maïs, etc.

De la même manière, les livres que j'ai écrits se rattachent à quatre champs différents, quatre modes d'interrogation qui posent peut-être en fin de compte la même question, mais la posent selon des perspectives particulières correspondant chaque fois pour moi à un autre type de travail littéraire.

La première de ces interrogations peut être qualifiée de « sociologique » : comment regarder le quotidien ; elle est au départ de textes comme Les Choses, Espèces d'espaces, Tentative de description de quelques lieux parisiens, et du travail accompli avec l'équipe de Cause commune autour de Jean Duvignaud et de Paul Virilio ; la seconde est d'ordre autobiographique: W ou le souvenir d'enfance, La Boutique obscure, Je me souviens, Lieux où j'ai dormi,  La Vie mode d'emploi (*) en est l'exemple type.

(*) Son chef-d'oeuvre, à mon avis.

Fortement recommandé. Ne serait-ce que pour son chapitre sur Penser/classer.

Jeff Bollinger

Cliquer ICI pour retourner à l'index général