Ambitieux projet de rénovation du Parthénon

Le Castor de Napierville, édition du 10 février 2003 :

De nos amis, les éditeurs du journal The Toque, nous avons appris que le célèbre restaurateur Bob Vila s'apprêtait à se rendre à Athènes, sur l'invitation du Gouvernement grec, dans le but de rendre au Parthénon sa splendeur d'antan.

Aussi, avons-nous envoyé notre as-reporter enquêter sur place. La photo ci-dessus démontre qu'il s'agit plus que d'une rumeur, les travaux de celui qui est à l'origine de l'émission This Old House étant déjà en marche.

«Lorsque le Gouvernement Grec m'a contacté, a dit Bob Vila,  j'ai quelque peu hésité [...] Ce qui m'a convaincu,  ça a été la valeur historique du bâtiment. Vous savez, on ne voit plus des colonnes doriques de cette qualité. -  Aujourd'hui, on a tendance à les fabriquer en aggloméré qu'on doit repeindre à tous les cinq ans pour les protéger des éléments mais celles de cet édifice, d'après ce que j'ai cru comprendre, auraient plus de 250 ans. - Avouez que c'est quelque chose.»

«Je ne travaille pas trop souvent avec de la vraie pierre, a-t-il poursuivi, mais celles-ci ont une belle texture. Nous allons donc les laisser en place. - L'intérieur, cependant, semble avoir été complètement détruit. Là, nous pourrons donner libre court à notre imagination. [...] - Quelques problèmes, naturellement. - L'entrée, par exemple : pas de surplomb. Aujourd'hui, il fait beau mais lorsque l'hiver viendra, rien pour protéger les visiteurs. Le site est très beau, aussi nous ne le changerons pas mais nous allons allonger  quelque peu la toiture au-dessus de la façade

Dans le reste de son interview, Bob Vila, avance l'idée que les poutres et poutrelles devraient être préfabriquées en atelier et assemblées sur place à cause de la largeur du bâtiment et qu'on utilisera des tuiles de cèdre très résistantes au froid et à la neige.

«Faudra installer des gouttières et là, nous n'avons pas beaucoup de choix : le bâtiment a une grande superficie et nous utiliserons de l'aluminium

Au moment où nous allons sous presse, des ouvriers s'affairaient à creuser une tranchée autour de l'édifice afin d'y installer un drain français menant à une fosse septique qui sera installée à une trentaine de mètres en aval.

«Le problème le plus sérieux reste les nombreuses fissures qu'on retrouve ça et là dans les pierres et les fondations (stylobate) mais en utilisant du ciment recouvert d'un scellant toutes-saisons, je crois qu'on pourra respecter la couleur originelle.»

Les travaux devraient débuter le ou vers le 5 juin 2008.

Pour de plus amples renseignements sur le look final, y compris l'installations des verrières, voir à :

http://www.thetoque.net/


Voir également à l'église du Saint-Sépulcre et des Deux Vierges

et à la Salle Marc Ronceraille

Ou encore à : Reconstitutions historiques


© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru