Visite d'Aceto

Piazale de Marshalli Magni *****

Datant, dans sa forme actuelle, de la fin du XIIIe et du début du XIVe siècles, c'est-à-dire de l'arrivée de Giovanni (Jean) Marshall, le frère de Philippe Marshall dit Philippe le Hardi (voir à descendance d'Éléazar le Croisé), la Piazale dei Marshalli est au coeur de la ville. - Toute l'histoire d'Aceto se résume en cette place qui a pour toile de fond l'admirable Palazzio de Marshalli (XVIe), la Chiesa de Santo Sepolcro (e délle Duo Madonne) (XVe mais rénovée au XVIIIe et au XXe voir ci-dessous) et une série d'immeubles datant du XVe et du XVIIe siècle avec, en son centre, la statue équestre de Philiberto Marshalli, le fondateur de la véritable dynastie des Marshalli, oeuvre d'Umberto Marshalli (1604) - photos ci-dessus.

Si les pierres pouvaient parler (comme disent les Acetini ou habitants d'Aceto), elles raconteraient les fêtes et les réjouissances populaires qui eurent pour décor cet alignement de chefs-d'oeuvre. Centre politique d'Aceto, cette esplanade grandiose est ornée de nombreuses boutiques qui en font un centre très animé.

La Piazza della Cattedrale ****

Légèrement penchée, la Cattedrale d'Aceto est célèbre pour son intérieur de marbres polychromes et ses bas-reliefs.

C'est sur la place qui y fait face que se tient, chaque jour, sauf le lundi, de l'aube à dix heures, son célèbre marché.

Aux visiteurs qui gravissent les 417 marches de sa campanile s'offre un panorama qui coupe le souffle car, s'étendant sur la colline en arrière, les jardins Balsamico, dessinés en 1549 par Giovanni Marshalli, offrent un magnifique exemple de jardins à l'italienne : longues allées bordées de cyprès et d'oliviers, bassins et îlots, sculptures antiques et Renaissance, orangers, citronniers et fontaines. On y donne aujourd'hui des concerts (concerti) pendant le «Novembre musical d'Aceto».

Le Ponte Nove ***

Ponte Nove (Pont Neuf) est le nom que portent les neuf ponts tous identiques qui enjambent le Flumetti et qui permettent la liaison entre la Villa Vecchia e la Villa Nova. La circulation des automobiles y est interdite mais le visiteur peut s'y arrêter et regarder l'eau couler.

La Chiesa del Santo-Sepolcro e délle Duo Madonne **

Cette église dont la façade date du XV et du XVIIe siècle a été remodelée en 1954 sur les plans des architectes Dolin, Franem, Fayol et Pragson, les mêmes qui ont récemment rénové l'église de la paroisse du Saint-Sépulcre et des Deux Vierges de Napierville.

Chiostro di Aceto **

Fondé au VIe siècle par un disciple de Saint Marshall de Surplis, ce cloître plusieurs fois détruit contient les reliques d'une sainte locale. On y accueille depuis plus de trois cents ans les visiteurs de la région.

Le Baptistère di Bronzo *

Sa porte de bronze (il s'agit en fait de coppe-de-brass peint pour imiter le bronze) offre à l'oeil, martelées, des images pieuses.

Autres curiosités

La rue aux cent marches est typique. Tout en haut : vue sur les toits d'Aceto. Au centre de ce promontoire : sculpture d'Antonio Dante-Marshalli connue sous le nom de l'Ange aux rubans ou Angelo di Nastri.

À tous les cinq ans, depuis 1896, une cérémonie importante est célébrée le premier mai en l'honneur de cet ange qui aurait la propriété d'inspirer les créateurs de de palloni di neve. (Voir à Aceto, ville industrielle.)

Ne pas manquer non plus le Palazza della camera dei commercio et le Palazza della antropologica qui contient une vaste collection de masques funéraires.


Suite

-Texte : Hugo Le Prélat-Cuvillier


Retour, si vous êtes venu par là, à : Aceto

Voir également à : Baywatch

Ou encore à : Escabeau


© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru