Université de Napierville

Ben Hur (1959)

Photo à suivre


Un film de William Wyler (1959)

ben_hur_poster.jpg (24084 bytes)

Lorsque tous les films auront été tournés, lorsque tous les critiques se seront tus, lorsque nous visionnerons les grandes productions hollywoodiennes, les thrillers, les western, les beach movies, les films à sandale du passé, dans cette grande salle idéale où le temps n'aura plus d'emprise, un film nous reviendra en mémoire et c'est ce Ben Hur de William Wyler et, parmi les innombrables, admirables et talentueux comédiens qui ont fait partie de sa distribution, un nom restera dans nos esprits à jamais : Frank Thring.  - Un seul comédien pourra lui être comparé : John Derek qui lui aura créé pour toujours  le rôle de Josué dans les Dix Commandements de Cecil B. DeMille.Celui qui fut l'époustouflant  interprète de Ponce Pilate dans cette troisième version de Ben Hur, celui qui allait devenir le Docteur Alexander Stark dans la série télévisée Skippy (ou Skippy le Kangourou) mais qui, avant d'en arriver là, nous avait déjà étonnés en interprétant Hérode Antipas dans King of Kings de Nicholas Rey (1961) et Al Kadir dans El Cid d'Anthony Mann (1961) n'est plus mais grâce à la pellicule, il reste vivant.

Fils de Frank Thring sr., l'inventeur du clap, Francis William Thring jr. est né le 11 mai 1926 à Melbourne en Australie. Bien connu dans son pays en tant qu'acteur de tout premier plan (théâtre), son premier rôle sur le grand écran  fut celui d'Aella dans The Vikings de Richard Fleischer (1958) aux côtés de Tony Curtis, Kirk Douglas, Janet Leigh et Ernest Borgnine. Il fut ensuite Gar dans Flaming Swords de Dave Lee (même année) avant de décrocher ce rôle pour lequel il passera sans doute à l'histoire et qui  fut celui du Ponce Pilate de William Willer.

Sa prestation, pourtant, avait été précédée de sept autres qui aurait pu l'influencer, le  faire hésiter (d'autres comédiens eurent même été tentés d'imiter ces prédécesseurs) mais pas Frank Thring :

ni José Baviera dans María Magdalena de Miguel Contreras Torres (Mexique - 1946),

ni Richard Boone  dans
The Robe d'Henry Koster (1953) - avec Victor Mature dans le rôle de Demetrius et Richard Burton dans celui de Marcellus - ,

ni Basil Gill dans The Wandering Jew de Maurice Elvey (1933) - dont la magistrale interprétation fut malheureusement coupée dans la version destinée au marché américaine mais qui fut projetée intégralement en Australie -,

ni Lowell Gilmore dans Day of Triumph de Irving Pichel (1954) - avec Lee J. Cobb dans le rôle de Zadok -.

ni Basil Rathbone dans The Last Days of Pompeii d'Ernest B. Schoedsack(1935) (ce que faisait Ponce Pilate à Pompéi...),

ni Basil Sydney dans 
Salome
(1953) - avec Rita Hayworth dans le rôle de la princesse Salomé, Stewart Granger dans celui de Claudius, Charles Laughton en roi Hérode, Cedric Hardwicke en César Tibère, etc., etc. -,

ni même Antonio Vilar dans Los Misterios del rosario de Fernando Palacios (1957)

... n'ont eu, sur lui, une influence quelconque.

Savait-il, à ce moment-là qu'il allait, de son sceau d'originalité, marquer ce personnage à tout jamais ?

Vingt autres comédiens allaient marcher dans ses pas et pas les moindres : Harvey Keitel, Jean Marais, David Bowie, Donald Pleasance mais personne n'a su jusqu'à ce jour le surpasser.

Le Festival International du Cinéma de l'Université de Napierville ne s'est pas trompé en décernant cette année-là son prestigieux Marshall non seulement à ce Ben Hur mais à un de ces grands interprètes : Frank Thring. - Ce fut un de ces rares doublets.

Frank Thring est décédé le 29 décembre 1994.


Autres films de Frank Thring :

A Question of Adultery de Don Chaffey(1959)

Age of Consent de Michael Powell (1969)

Ned Kelly de Tony Richardson (1970)

Alvin Purple Rides Again de David Bilcock  et de Robin Copping (1974)

The Man from Hong Kong de Brian Trenchard-Smith et de Yu Wang (1975)

Mad Dog Morgan de Philippe Mora (1976)

Outbreak of Love d'Oscar Whitbread (1981)

Bullamakanka de Simon Heath (1984) (d'après la série télévisée)

Mad Max Beyond Thunderdome de George Miller et George Ogilvie (1985)

Death of a Soldier de Philippe Mora (1986)

Howling III - The Marsupians du même (1987)

Frank Thring a également participé a l'émission de télévision Mission Impossible jouant le rôle de Jake Morgan dans l'épisode Bayou de la série de 1988-1989.

(Jouant le rôle d'un jongleur dans Double Trouble de Normand Taurog mettant en vedette Elvis Presley, nos lecteurs seront heureux d'apprendre que Bob Johnson était la voix qu'on entendait sur les vidéo-disques de cette série.)


Et le film dans tout ça ? - Pas mal mais voyez plutôt la version de 1925.

 

Retour à : Festival du cinéma de Napierville

Ou encore, voir à : Chansons roses


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru