Université de Napierville

King Oliver

Photo à suivre


Discographie (Creole Jazz Band)


Cliquez ICI pour une discographie courante des enregistrements de King Olivier (décembre 2002)


Les enregistrements du King Oliver's Creole Jazz Band ont été effectués dans des conditions pour le moins primitives : on assemblait les musiciens dans une pièce dont un des murs était en forme d'entonnoir au bout duquel se trouvait un diaphragme auquel était accouplé un stylet qui gravait ses vibrations sur un disque en mouvement. - Cela signifiait qu'il n'était pas question de laisser une batterie entrer dans cette pièce. - C'est la raison pour laquelle «Baby» Dodds a dû se contenter de marquer le rythme que sur des blocs. - Quant à Armstrong, on le reléguait tout au fond, lui demandant de ne pas jouer trop fort.

Quoiqu'il en soit, plus de soixante-quinze ans plus tard, ces enregistrements sont encore impressionnants. - Il est certain qu'ils n'ont rien à voir avec ce qui se fait de nos jours mais, en prêtant bien l'oreille, on peut s'imaginer le son que pouvait produire cet orchestre, surtout au niveau de son rythme.

Oliver n'est plus, ni Armstrong, ni Dutrey, ni les frères Dodds mais leur musique, leur entrain, leur joie-de-vivre leur survivent  ; suffit d'écouter et d'essayer de deviner à quel point ils pouvaient, en entamant un de leurs standards, faire vibrer - selon les témoins de l'époque - le plancher de l'immeuble où ils se trouvaient.


Discographie (King Oliver's Creole Jazz Band ou King Oliver's Jazz Band )

Titre Musiciens Date d'enregistrement

(André Clergeat)

Autres

dates

Just Gone Joe «King » Oliver, Louis Armstrong (cornets), Honoré Dutrey (trombone), Johnny Dodds (clarinette), Lillan «Lil» Harding (piano), Arthur «Bud» Scott ou Bill Johnson (banjo), Warren «Baby» Dods (batterie) 5 avril 1923 (Richmond) 6 avril 1923
Canal Street Blues

les mêmes

comme ci-dessus

comme ci-dessus

Mandy Lee Blues les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
I'm Going Away to Wear You Off my Mind les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
Chimes Blues les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
Weather Bird Rag les mêmes 6 avril 1923 (Richmond) 6 avril 1923 (Richmond)
Dipper Mouth Blues - 1 les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
Froggie Moore les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
Snake Rag les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
Snake Rag - 2 les mêmes mais définitivement avec Arthur «Bud» Scott  (banjo) Juin 1923 (Chicago) non listé
Sweet Lovin' Man les mêmes comme ci-dessus non listé
High Society Rag les mêmes comme ci-dessus non listé
Sobbin' Blues - 1 les mêmes comme ci-dessus non listé
Where Did You Stay Last Night ? les mêmes comme ci-dessus non listé
Dipper Mouth Blues - 2 les mêmes comme ci-dessus non listé
Jazzin Babies Blues les mêmes comme ci-dessus non listé
Mabel's Dream - 1 les mêmes sans Arthur «Bud» Scott  (banjo) mais avec Charlie Jackson (saxo basse) comme ci-dessus octobre 1923 (certains ont même avancé la date de novembre 1924)
Mabel's Dream - 2 les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
The Southern Stomps - 1 les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
The Southern Stomps - 2 les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
Riverside Blues les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
Alligator Hop les mêmes plus Paul «Stomp» Evans (saxo ténor) plus Johnny Saint-Cyr (banjo) 5 octobre 1923 (Chicago) 5 octobre 1923 (Richmond)
Zulu's Ball les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
Workingman Blues les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
Krooked Blues les mêmes comme ci-dessus comme ci-dessus
Chatanooga Stomp les mêmes sans Charlie Jackson (saxo basse) ni Paul «Stomp» Evans (saxo ténor) tandis qu'Eddie Atkins remplace Honoré Dutrey (trombone) 15 octobre 1923 (Chicago) non listé
London (Café) Blues les mêmes comme ci-dessus non listé
Camp Meeting Blues les mêmes comme ci-dessus non listé
New Orleans Stomp les mêmes comme ci-dessus non listé
Buddy's Habit - 1 Joe «King » Oliver, Louis Armstrong (cornets), Honoré Dutrey (trombone), Johnny Dodds (clarinette), Lillian «Lil » Hardin (piano), Johnny Saint-Cyr (banjo), Warren «Baby» Dodds (batterie) fin octobre, 1923 non listé
Tears les mêmes comme ci-dessus non listé
I'm Gonna Tell Nobody les mêmes comme ci-dessus non listé
Room Rent Blues les mêmes comme ci-dessus non listé
Riverside Blues - 2 les mêmes comme ci-dessus non listé
Sweet Baby Doll les mêmes comme ci-dessus non listé
Working Man Blues - 2 les mêmes comme ci-dessus non listé
Mabel's Dream - 3 les mêmes comme ci-dessus non listé

Quatre autres titres ont, depuis quelques années, été ajoutés à cette liste. Ce sont des pistes enregistrées le 5 octobre 1923, en même temps que Alligator Hop (numéro 11633 - B) et Krooked Blues (11638), cités ci-dessus et mis en marché sous le numéro 5274 :

When You Leave Me Alone to Pine  - numéro 11632 - A, B et C

That Sweet Something Dear  - numéro 11634 - C - Gennett 5276

Someday Sweeheart - numéro 11637 - A, B et C

If You Want My Heart (You've Got to 'low it, Babe) - numéro 11639 - B - Gennett 5276

De ces enregistrements, on n'a jamais retrouvé la trace et cela est d'autant plus malheureux que ce serait sur Someday Sweetheart qu'on aurait pu entendre la seule prestation enregistrée du guitariste «Blind Willie»  Lessard  en remplacement, pour cette piste, de Johnny Saint-Cyr.

Quant aux numéros 11635 et 11636, on en a retrouvé qu'une seule copie. - Ce sont : Zulu's Ball et Workingman Blues (disque Gennett 5275). - Voir à Zulu's Ball.

Pour entendre certains de ces enregistrements, cliquez sur les notes ci-dessous (format MP3) :

Aligator Hop (Oliver - Piron) - Gennett 5274 :

Tears (Armstrong - Hardin) - Okeh 40001 :

New Orleans Stomp (Oliver - Picou) - Columbia 13003 :

Weather Bird Rag (Armstrong) - Gennett 5132 :

(Voir aussi à Zulu's Ball et à Buddy Petit pour «Chime Blues»)

Note :

Nous aurons l'occasion, un autre tantôt, de parler de Louis Armstrong mais pour se faire une meilleure idée du «son» Oliver, nous joignons deux autres enregistrement du «King» effectués en novembre ou décembre 1924 en compagnie d'un autre musicien légendaire, Jelly Roll Morton :

King Porter (Morton) - Okeh 8182 :

Tom Cat (Morton) - Okey 8163 :

PhR.

 

Retour  à King Oliver


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru