Université de Napierville

Festival du Cinéma de Napierville

Photo à suivre


Également connu sous les noms de : Vatfair-Fair Institute for the Advancement of Cinematic Arts Festival of Napierville, Festival du Cinéma de l'Université de Napierville, Festival International du Cinéma de l'Université de Napierville.

Dix questions


1 - Quand le Festival du Cinéma de Napierville a-t-il lieu ?

Le Festival du Cinéma de Napierville se déroule une fois l'an, du premier samedi qui suit la récolte des navets  jusqu'au dimanche de la semaine suivante. - La date exacte varie donc en fonction des saisons mais ne précède jamais la première semaine de septembre ni ne dépasse la troisième semaine d'octobre. - Cette date a été choisie en fonction du Festival des navets où, par erreur, une année, le prix du Navet de l'année a été décerné au meilleur film et le prix de la Fiction (un ex-prix du Festival du Cinéma) a été décerné au navet de l'année.

2 - Quels types de films présente-t-on à ce Festival ?

Le Festival du Film de Napierville ne fait aucune différence entre un long, un court métrage, un film de fiction ou un documentaire, une série télévisée ou une émission de télévision, un film d'animation ou un vidéoclip. Le seul critère d'admission est qu'il doit s'agir d'images simulant le mouvement qui peuvent être projetées ou regardées avec un appareil de télévision (ou autre) et auxquelles on a ajouté des dialogues ou une bande sonore (ou non). - À la rigueur, comme cela s'est vu, il y a deux ans, avec «La conquête de l'espace» de Giovanni Marcoux, un film cubain distribué sous forme d'images reliées par une broche et dont les images étaient animées par le pouce et l'index, tout ce qui peut porter le nom d'images animées peut être présenté dans le cadre du Festival.

3 - Y'a-t-il des films en compétition ? hors compétition ?

Les expressions «compétition», «hors concours», «hors compétition», etc. ne veulent rien dire au Festival du Cinéma de Napierville : tous les films présentés (ou non) durant la période du Festival sont éligibles au Marshall de l'année (de même que les comédiens et comédiennes qui y figurent). Suffit pour être admissible qu'un film : a) ait été tourné à Napierville, b) parle de (ou ait pour sujet) la ville de Napierville, c) ait été présenté au cours de l'année précédente dans la région de Napierville, d) ait été en vente ou offert en location durant la même période dans les limites des Jardins de Napierville, ou e) ait été vu ou aurait pu être vu par une personne habitant, ayant déjà habité ou ayant déjà été de passage à Napierville.

4 - Des exceptions ?

Les films aux intérêts purement vénales ou vantant les mérites d'un parti ou d'un régime politique en particulier (ou l'abolition d'un tel parti ou régime) ; tous les films présentant les ministres du culte ou les élus du peuples comme des gens plus intéressés aux honneurs et à leur portefeuille qu'au bonheur de ceux qu'il dirigent ; tous les films traitant de déviations sexuelles (sauf ceux qui condamnent de telles déviations) et généralement tous les films qui pourraient offenser les membres et la clientèle d'une université comme celle de Napierville.

5 - Comment sont attribués les trophées Marshall ?

Les trophées Marshall - meilleur comédien, meilleure comédienne et meilleur film [de l'année] - sont attribués par un jury indépendant élu chaque année par la Vatfair-Fair Institute for the Advancement of Cinematic Arts sous la haute directive du Professeur Marshall, du Professeur Olaf de Huygens-Tremblay, de Madame Fawzi Malhasti, la poétesse de renom et des divers membres de la Vatfair-Fair Institute for the Advancement of Cinematic Arts Festival of  Napierville à la tête de laquelle, chaque année, on retrouve le Révérend Chasuble et le curé de la paroisse su Saint-Sépulcre et des Deux Vierges (du quartier universitaire de Napierville). - Le choix de ce jury, généralement composé de six hommes et six femmes, est final et sans appel

6 - Un film peut-il gagner deux trophées Marshall ?

Non mais, à l'intérieur d'un même film, un comédien ou une comédienne peut gagner deux fois le même trophée s'il (ou elle) y joue deux rôles ou encore - les règlements le permettent - sa prestation est à mi-chemin entre un rôle féminin et un rôle masculin.

7 - Y'a-t-il d'autres prix ?

Les règlements à ce propos sont formels ; seuls trois Marshall sont attribués à chaque année mais il peut y avait des Marshall distribués ex-aequo. - En l'an 2001, exceptionnellement, pour célébrer la venue d'un nouveau millénaire, les trois trophées Marshall ont été remis à trois personnes pour l'ensemble de leurs carrières et non pour une prestation ou un film tourné au cours des douze derniers mois. - Certains «certificats» sont également remis.

8 - Des thèmes ?

À chaque année, un nouveau thème pour le festival de l'année suivante, est choisi, par le jury en place. - Ainsi, en 2004, nous avons eu droit à un festival du cinéma bulgare, festival dont le thème avait été choisi l'année précédente. En 2005, la programmation fut axée au Cinéma d'Avant-Garde Québécois... Pour l'an 2006, le thème général n'était pas connu au moment où ces lignes étaient rédigées.

9 - Des règlements non-écrits ? Des directives tacites aux membres du jury ?

Puisqu'ils ne sont pas écrits et qu'elles ne sont pas dites, il n'y en a pas mais il ne faut pas oublier que ce Festival se déroule dans un environnement universitaire et qu'il a été fondé dans le but d'encourager les cinéastes amateurs de la Faculté de Lettres de l'Université de Napierville et qu'en conséquence le côté «divertissement» du cinéma, sans être ignoré, n'est pas nécessairement mis en évidence, ni «encouragé».

10 - Des thèmes, des favoris, qui se dégagent au fil des ans ?

Pas vraiment. Si vous regardez la liste des gagnants des trophées Marshall depuis le début, vous serez d'accord qu'un seul mot peut en décrire la nature : l'éclectisme.

 

Retour, si vous êtes venu par là, à : Naziance

 

Sinon, voir à : Bob Lortie

 

Ou encore a : Voir Miami


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru