Université de Napierville

Festival du Cinéma de Napierville

Photo à suivre


Également connu sous les noms de : Vatfair-Fair Institute for the Advancement of Cinematic Arts Festival of Napierville, Festival du Cinéma de l'Université de Napierville, Festival International du Cinéma de l'Université de Napierville.

Historique


Créé en 1955 pour saluer, honorer, remercier, récompenser, célébrer, couronner, encourager, épauler, stimuler et avoir l'occasion de parler des comédiens et des comédiennes du septième art, ce prestigieux festival, qui n'a de comparable que celui du Cinéma International de l'Abitibi-Témiscamingue (le FCIAT), en fut, en l'an 2005, à sa cinquantième édition (cinquante-deuxième si l'on compte celui de la Vatfair-Fair Institute for the Advancement of Cinematic Arts).

De ses humbles débuts publics dans le sous-sol de l'église du Saint-Sépulcre et des Deux Vierges, avec une représentation exceptionnelle des Les Dix Commandements de Cecil B. De Mille (avec John Derek [1926-1998] dans le rôle de Josué), le  Festival du Cinéma de Napierville, également connu sous le nom de «Festival du Cinéma de l'Université de Napierville», n'a cessé de croître en importance pour devenir au fil des ans une des plus importantes manifestations artistiques et sociales de la région.

Dates repères :

1953 Dans le but d'encourager les cinéastes amateurs de la Faculté de Lettres de l'Université de Napierville, la Vatfair-Fair Institute for the Advancement of Cinematic Arts crée, sous les initiatives conjointes du Professeur Marshall et du prédécesseur d'Olaf de Huygens-Tremblay,  le Vatfair-Fair Institute for the Advancement of Cinematic Arts Festival of  Napierville (6 mars). - Cette année-là, de courts métrages tournés en 8 mm (dont certains en couleurs) par des cinéastes amateurs de l'Université de Napierville furent présentés à différents membres du clergé de la paroisse Saint-Sépulcre et des Deux Vierges pour leur approbation et avis.
 
1954 Présentation publique de différents longs métrages sur la vie des saints dont Monsieur Vincent de Maurice Cloche mettant en vedette Pierre Fresnay.
 
1955 Le Vatfair-Fair Institute for the Advancement of Cinematic Arts Festival of  Napierville devient le Festival du Cinéma de l'Université de Napierville. - Le prix Marshall est créé. - Présentation hors concours de films séculiers. - Création d'un grand jury composé de membres éminents de la communauté napiervilloise. - Concours pour la création du trophée Marshall.
 
1956 Premières grandes représentations publiques. - Premiers récipiendaires du trophée Marshall : John Derek [1926-1998], meilleur comédien, pour son rôle de Josué dans Les Dix Commandements de Cecil B. de Mille, María Félix, meilleure comédienne pour celui de Gabriella dans La cachée (La Escondida) de Roberto Galvadón et Les Dix Commandements, meilleur film de l'année.
 
1958 Le festival se déroule pour la première fois après la récolte des navets et ses représentations sont maintenant données dans diverses salles dont l'amphithéâtre de la Bibliothèque de l'Université de Napierville et le lobby du Musée du Grand Marshall.
 
1961 Divers invités de marque assistent déconcertés à la représentation de L'année dernière à Marienbad d'Alain Resnais. -  Dans le brouhaha qui suit, Madame Delphine Seyrig qui n'a pu être présente ni aux cérémonies d'ouverture, ni à celles de fermeture, ni à celles du milieu, reçoit son premier Marshall. - Cette représentation est suivie d'une série de conférences du Professeur Marshall sur l'oeuvre d'Alain Robbe-Grillet.
 
1965 Caïn de Pierre Patry et Beach Blanket Bingo de William Asher sont présentés simultanément au cours de la même représentation. - La presse spécialisée se dit heureuse de cette initiative.
 
1970 Ma nuit chez Rohmer d'Éric Maud à qui est décerné le Marshall du meilleur film de l'année ne reçoit que le minimum des votes du jury.
 
1973 Ouverture du Dragon Basané qui devient le traiteur officiel du Festival.
 
1975 Olaf de Huygens-Tremblay, détenteur [1] de la Chaire de Littérature de l'Université de Napierville prend la place de son prédécesseur et devient président du Festival du cinéma de l'Université de Napierville.
 
1979 Pour la première fois de son histoire le trophée Marshall du meilleur film de l'année n'est pas décerné en protestation contre Kramer contre Kramer voté le meilleur film de l'année par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences.
 
1981 Ouverture de la Salle Marc Ronceraille consacrée salle officielle du Festival.
 
1993 Centenaire de la première représentation de Ciotat arrosant un train à la sortie d'une usine, film expérimental du Grand Marshall. - À cette occasion, une plaque  est dévoilée par son petit-fils, impasse Landru.
 
1997 Première rétrospective complète des films de Santo, le comédien-lutteur mexicain à l'occasion du quatre-vingtième anniversaire de sa naissance.
 
2001 Le prix Marshall est décerné pour la première fois à un comédien et une comédienne pour l'ensemble de leur carrière.
 
2008 Introduction parmi les films sélectionnés de séries télévisées.
 

Quelques grands moments du Festival [International] de Cinéma de l'Université de Napierville :

Films :

  • Ben Hur de William Wyler (1959)
  • Fitzcarraldo et le monstre de la cité perdue (1983)
  • Le genou de Clara (1969)
  • 2001 : Les dents de l'espace de Michael Longstreet
  • Roméo et Noëlla de Marcel Proulx
  • Le retour d'Andrej Mikhalkov Bourliaiev Solontzile Outchillitski de Gabriel Letendre
  • Le menteur de Bagdad du Révérend Billot
  • Gatsby le prolifique de James Canaan
  • Fellini, le clown de Giuseppe Giuseppe
  • Quai des plumes ou Comment se débarrasser de son conjoint de Mononcle Incarné
  • La ruée vers l'art de Michael Taylor
  • Pinocchia de Louise Thorton
  • Le charme discret de la bonhomie de Marcel Hardy
  • Les quatre mousquetaires de Jimmie Gordon
  • Un tramway nommé futil de Billy Turner
  • Tirez sur le violoniste de Carl Louis Sopithe
  • Tant qu'il y aura des bonnes de Pierre Genest
  • Orange électrique de Raynald Dubuc
  • etc., etc.

Comédiens, comédiennes

  • Albert de Niro
  • Solly Stallone
  • Raynald Keitel
  • Charlton Heston
  • Madonna Saint-Cyr
  • etc., etc.

Quelques liens :

Autre lien :

La très sérieuse Internet Movie Database (http://us.imdb.com/) qui contient les détails de quelque 247,000 films, la filmographie de quelque 645,000 comédiens et comédiennes et de quelque 64,000 réalisateurs, a bien voulu inscrire dans ces bases de données le Festival International de Cinéma de l'Université de Napierville et son prestigieux trophée, le trophée Marshall.


[1] Voir à : «Détenteur ou titulaire ?»


 

Retour, si vous êtes venu par là, à la page principale du Festival du cinéma de Napierville

Sinon voir à : King Oliver

Ou encore à : Ottawa


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru