Université de Napierville

Branches cadettes (des Marshall)

Photo à suivre


Il y en a eu plusieurs et on s'en serait douter.

Les deux principales, celles qu'on nomme la première branche cadette et la deuxième branche cadette, sont issues des frères puînés de Ti-Louis Marshall (1633-1715), fils de Louis (1610-1643), petit-fils d'Henry (avec un «y») Marshall (1589-1680) et arrières petits-fils de Charles (1543-1600) qui sont :

- Henri Rétif Marshall, né en 1611 et ancêtre de la  première branche cadette et

- Valentin Marshall, né en 1613 et ancêtre de la deuxième branche cadette

Ils étaient de ce fait les oncles de Sosthène Marshall, le premier des Marshall à immigrer au Canada d'où probablement l'intérêt qu'on leur porte.

Avant ces deux branches, cependant, il y eu plusieurs autres.

La toute première, si on exclut toutes celles qui ont précédé Éléazar Marshall, dit le Croisé, fut naturellement celle des Marshall de Brie à qui appartiennent la plupart des Marshall dont il est question sur ce site et en particulier les Marshall installés à Napierville au  XVIIIe siècle. - Cette branche est issue du deuxième fils de Tancrède Marshall, fils d'Éléazar, le premier fils, Jean, ayant donné naissance aux Marshall du Royaume-Uni et des États-Unis.

D'autres branches cadettes se sont ajoutées au fil des siècles et ce sont d'elles que sont issues la plupart des grandes familles marshaliennes de l'Europe : 

  • Les Marshall de Tolède et les Marshalldi de Mayence (à partir de Philippe le Hardi)

  • Les Marshalli d'Aceto et des Ranelli (?) d'Italie (à partir de Louis le Hutin)

  • Les Marshall de Lisbonne

  • Les Marshall da Cinvi (Finistère) (à partir de (1470-1498))

  • etc., etc.

Une particulièrement intéressante est la branche cadette, issue d'un frère puîné d'un autre Charles (1543-1600), fils d'Henri (1523-1572) et petit-fils de François (1490-1572) : celle de Robert Marshall (voir à ce nom) qu'on nomme la troisième branche cadette (par rapport aux deux citées ci-dessus - ce qui est, en soi, un non-sens, cette troisième ayant précédé chronologiquement les deux autres - mais l'histoire n'en est pas à une contradiction près).

Nous insisterons ce pendant pour souligner à ceux qui voudraient que les Marshall de Napierville s'enorgueillissent un peu trop en mentionnant que leur incontestable ancêtre s'est battu aux Croisades, que ces mêmes Marshall sont les premiers à faire remarquer qu'ils sont issus d'une branche cadette de ce Croisé.

 

Voir également à : Pondichéry


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru