Petite histoire

 

L'an mil neuf cent soixante-treize restera dans l'histoire du Quartier Universitaire de Napierville une ann`ée charnire, une année clé, une de ces années qui finissent par rester gravées dans la mémoire de tous.

Cette année-là, en effet, le Professeur Marshall manifesta envers la population de ce quartier une générosité sans borne en dessinant tout d'abord les plans de la Place Marshall,  cette place qui allait devenir le pendant de l'Esplanade du Grand Marshall, réunissant entre deux points de mire le maintenant célèbre boulevard du Grand Marshall dans une de ces perspectives que le regrett Baron Haussmann n'eut pas dédaignée. Puis, ayant complété ce colossal travail, il s'attaqua àla sculpture de la desse du Haut-Savoir (une certaine Martha) qui orne depuis ce temps le coeur du campus de l'UdeNap. - Enfin, avec l'aide des présidents et directeurs de la Vatfair-Fair and Co., il contribua largement à l'installation, à l'ombre du clocher de l'église du Saint-Sépulcre et des Deux Vierges, d'un restaurant qui allait, en l'espace de quelques mois, devenir le point de mire de toute la gastronomie de la grande région comprise entre Tracy et Covey Hill, Valleyfield et East Hereford (sans préjudice Montral et ses environs) à l'exclusion peut-être de certains secteurs de Pointe-Saint-Charles.

C'est 1973 en effet que le Dragon Basan, ce fleuron de la cuisine gastronomique des Jardins de Napierville, a ouvert ses portes, plus précisment le 3 février 1973.

Lors de son ouverture, le Dragon ne comptait que deux salles : la Canadienne - facilement reconnaissable son décor champêtre - et la Transylvanienne dont certains habitués regrettent encore le surprenant décor. - L'tablissement comptait galement un comptoir de take-out de même qu' un bar pouvant accueillir 12 personnes.

Parmi ses premiers clients, Philémon Vatfair III, Placide C. Fair, le Professeur Marshall, Madame Fawzi Malhasti, la poétesse de renom, Alcide Slow Drag Pavageau, Alidor Peg Donato, deux policiers habillés en civil, un marin et celui qui a l'honneur de signer ces lignes.

Au menu, cette journée-là, une soupe, un plat, un dessert car les débuts du Dragon, malgré la réputation de son chef, furent modestes.

Dès l'anne suivante, une salle de réception avait été implantée au sous-sol et en 1979, la population locale, suite la démolition des hangars de Vatfair-Fair Freight, assistait à un grandissement non seulement latéral mais à l'étage.

Suite des travaux entrepris en 1981 (le 24 mars), le Dragon rouvrit de nouvelles portes en 1983 sur un tablissement comptant six salles dont deux de réception bâties sur le principe des doubles-gymnases avec portes amovibles. Un bar en façade fut ajouté en 1985 et un service de traiteur fut mis en place en 1988.

***

Aujourd'hui, dans un décor enchanteur, à trois kilomtres seulement d'une importante rivière, le Dragon Basan, 1 bis, ruelle des Champs-lyses, Napierville (voir emplacement), offre à sa clientle des plats exclusifs (dont sa célèbre pizza à la goulasch) à prix modiques, élevés ou très levés, selon les moyens de tous.

Ouvert tous les jours de sept heures à minuit (et même plus) - sauf pour les repas du midi les lundi, dimanche, samedi et mercredi -, le Dragon Basan accueille chaleureusement universitaires, hommes d'affaires et mécaniciens de la région de Napierville (et d'ailleurs) dans de séduisantes salles aux décors variés, gracieux et cosmopolites qui ont su charmer au fil des ans les gastronomes les plus difficiles.

Son bar, L'abri, est connu de tous.

Ses plongeurs sont parmi les plus méticuleux de la province et la propreté de ses toilettes a fait l'objet de critiques élogieuses.

Parking (au Esso, dans la rue d'à côté - demandez Georges), accès pour handicapés, cinq à sept, soirées-surprises, soirées sportives, soirées du gun-à-caulker, soirées des dames, soirées deux-pour-un, soirées les-dames-invitent-à-danser, soirées nouilles-à-volonté, moules-à-volont et poires-à-volont (en saison), certificats-cadeaux, etc., etc.

Demandez et vous aurez.

Gâteaux, flûtes et serpentins gratuits pour anniversaires.

Les groupes, les enfants et les dames seules sont bienvenus en tout temps.

Et qui sait ? - Peut-tre aurez-vous l'honneur de dîner en compagnie du Professeur qui y est un fidèle client.


Retour au : Dragon Basané


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru