Paroisse du Saint-Sépulchre
et des Deux Vierges

               

L'édifice actuel de l'église du Saint-Sépulcre et des deux Vierges a été élevé de 1834 à 1859, consacrée la même année (19 mai),  puis restauré en 1986 et 1987 par les architectes Dolin, Franem, Fayol et Pragson, autrefois de la Vatfair-Fair Architectural and Wine Society, en remplacement de l'ancienne église du Saint-Esprit détruite lors d'un incendie causé par un trop grand nombre de lampions du côté du Saint-Sépulcre.

Les tympans des trois portails ont été sculptés par un élève de Marshall le Grand qui s'est, par la suite, recyclé dans le commerce de la vaisselle dispendieuse. Les vitraux sont des ateliers Vatfair-Fair et des Gobelins. - On remarquera en particulier celui au-dessus de l'autel dédié aux deux Vierges et qui représente la chute du mur de Jéricho. - Dans le côté droit du transept, on peut lire une inscription en l'honneur de Saint-Nappe, un des saints patrons de Napierville : «Et nunc foria». - Du côté gauche de ce même transept, un scaphandrier, modèle pour nain, qui rappelle les inondations de 1834.

Voir à «à voir absolument» (Guide touristique du quartier universitaire de l'UdeNap) pour les récentes restaurations.

Vitraux :

Parmi les points les plus intéressants de l'église du Saint-Sépulcre et des Deux Vierges, les trois vitraux ci-dessus, oeuvres des Ateliers de Fabrication de Vitraux du Moyen-Âge de la Vatfair-Fair Religious Artifacts Society décrivant trois aspects de la vie de saint Marshall de Surplis, installés en février 2003 du côté de la nef nord, dons de la Vatfair-Fair Stained-Glass Windows Association. Le premier, fait de deux panneaux, montre le saint en train de noter ses secrets de coloriste. Le deuxième (six panneaux asymétriques), de dos, le montre de dos. Le troisième (trois panneaux) met en scène saint Marshall du Surplis, enfant, devant divers décorateurs de Rome, expliquant ses théories.

Du côté du transept est, un autre vitrail, en un seul panneau, représentant sainte Vivianne, fée, vierge et martyre, don d'un vitrier algonquin.

Autres points intéressants :

Peintures de Saint-Jean-Baptiste, l'une le montrant prêchant dans le désert et l'autre, le jour de sa décollation par le Colosse d'Hérode, les deux de Le Courage.

Retable en acier inoxydable importé à grand frais d'Esch-sur-Sûre.

Image de la Vierge-Marie : Santa-Maria delle Ceramica :

(Oeuvre de jeunesse d'Alfonso Capone [Brooklyn 1899 - Miami 1947])

Reliques :

Le crane de Saint-Jean-Baptiste

Un doigt de Saint-Nicolas

Présidente du Comité de Soutien :

Madame Prunella Mangeot - S'adresser au presbytère.


Retour, si vous êtes venu par là, à : Sainte Audrey

 

Voir également  à :  Salle Marc Ronceraille

 

Ou à : Laurier-Station


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru