Université de Napierville

Bref historique

C'est en janvier 1861, plus précisément le 6 janvier, que fut octroyée, pour l'édification de la jeunesse locale,  à Tony Marshall dit «Marshall le Grand» une chartre pour la création d'un collège d'enseignement général,  technique, professionnel et universitaire, en sciences et en humanités  par le Collegium Auditorium Vesperis Guilielmus II du Luxembourg selon les désirs exprimés par Jean-Paul Habans de  Saint-Mandé (Pyrénées-Atlantiques), Clément-Dufort de Bleury, né à Vaudreuil, Philémon Vatfair et Placide A. Fair, ces deux derniers de Saint-Romuald-d'Etchemin (Québec).

Les premiers travaux de construction débutèrent le 7 février 1862 et les premiers étudiants, au nombre de dix-huit, y furent accueillis le 4 mars 1863.

Composée à l'origine d'un seul immeuble (la Chancellerie), le campus, grâce à la réputation de son directeur, eut droit, dans l'année qui suivit, à des travaux d'agrandissement qui furent inaugurés officiellement le lendemain du six mars 1864...

...devant dix-sept dignitaires et un invité de marque (à gauche sur la photo) dont : Tony Marshall lui-même, alors doyen de la nouvelle université (faculté de Séismologie Appliquée),  un professeur de religion spécialisé en théologie dogmatique, le directeur de la Vatfair-Fair & Co., Monsieur Philémon Vatfair, et son associé, Maître Placide A. Fair, père de Placide B. Fair et grand-père de l'actuel Placide C. Fair.

La chapelle de l'université, construite sur d'anciens fonds baptismaux, fut, quant à elle, inaugurée l'année suivante en présence du curé de la non-loin paroisse du Saint-Sépulcre et des Deux Vierge.

L'Université de Napierville comptait alors deux facultés : la faculté de Séismologie Appliquée et celle des Sciences de la Littérature qui devint plus tard, sous l'initiative de plusieurs acrobates de la région, la Faculté de Lettres.

Agrandi lors des inondations du printemps 1879 et rénové lors de l'explosion du laboratoire du Professeur Alphétus Marshall (en 1924), l'aspect général du campus actuel, tel qu'on peut l'apercevoir, de loin, à dix lieux à la ronde, vu du chemin de fer, quand on arrive à Napierville, au cours de la dernière semaine de Pâques, est celui dont l'image est la plus connue.

Le conseil d'administration en 1930

***

Pour de plus amples renseignements, voir à : Histoire de Napierville.

___________________________________________________________

Le premier étudiant diplômé de l'UdeNap ?

Josephus-Edmundus-Hercules Poisson dont le diplôme (en latin, avec les mentions «comprobatum», «moribusque» et «omnibus honoribus»), signé de la main même du Grand Marshall a été récemment racheté à grand frais, rue Ste-Catherine, à l'est d'Amherst (à Montréal) par une admiratrice qui désire rester anonyme mais qui est la veuve de feu un des membres fondateurs de ce site, Monsieur Marcel Godin. Ce diplôme est aujourd'hui sous verre dans le bureau du secrétaire de l'Université de Napierville et, protégé des regards des Philistins (et de la lumière), fait l'admiration de tous.

S'adresser au secrétariat pour visite.

- Texte : Uldéric Caseault-Duroy - 09-04


Retour, si vous êtes venu par là, à : Photos anciennes de Napierville

Sinon, voir aux : Chronologies marshaliennes

Ou encore à : Marshall le Grand


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru