Université de.
Napierville
..

 


O sont passs les neuf millions ?



Un film d
'Andr Cayer (2005)

Sous le couvert d'un quiz tlvis, Andr Cayer dnonce, dans son plus rcent film, le manque de suivi dans les unes de la Presse crite et parle.

On y parle en particulier des journalistes qui, selon le propos du ralisateur, ne vont jamais au fond des choses, prfrant rechercher le scoop qui les rendra momentanment clbres.

En arrire-plan, l'on entend parler de Georges Bush et de sa campagne contre la Core du Nord mais non des milliards engloutis dans les contrats de reconstruction de l'Irak, de Paul Martin et des mariages entre personnes du mme sexe mais non de la Commission Gomery, de Jean Charest et de la nouvelle route vers l'Outaouais mais non du dlabrement du rseau actuel, etc., etc.

Se voulant percutant, ce film, tout comme le journalisme auquel il s'attaque, ne fait cependant que survoler la question de la gestion de l'information et de son ct sensationnel et s'il contient des centaines d'images chocs, images qui, par ailleurs, ont t vues des dizaines de fois la tl, il n'en donne aucune explication.

Seul une trame en arrire-fond laisse sous-entendre une certaine connivence entre le journalisme et la politique : alors que doit clater un scandale qui mettrait dans l'embarras certains amis (un rapport accablant sur la disparition de neuf millions de fonds public), un journaliste est pri d'inventer une fausse nouvelle qui dtournera l'attention (il y a va d'un reportage sur l'administration de barrages hydro-lectriques)... mais comme tout le reste, ce filon n'est pas exploit.

voir cependant pour :

  • la longue liste des sujets d'actualit qui depuis longtemps ont t oublis ou presque dont (au Qubec) l'affaire Lucien Rivard, l'homme qui arrosait la patinoire de la prison de Bordeaux dont l'vasion, en 1965, a entran la dmission du ministre de la justice d'alors (Guy Favreau, nomm peu de temps aprs au Conseil priv), celle du couple Daigle-Tremblay et du jugement de la cour d'appel niant la premire le droit de se faire avorter (1989), le saccage de la Baie James (1974), etc., etc.
     

  • et trois superbes montages de unes de journaux, le premier sur l'apartheid en Afrique du Sud, le deuxime sur l'Affaire Dominici et le troisime sur la fille de Mitterrand.

91 minutes, en couleurs et en noir et blanc


Retour nos critiques

Voir galement : Festival du cinma de Napierville

Ou encore : Capucine

 

Pour les dernires nouvelles concernant l'UdeNap,

Voir : Le Castor de Napierville (dition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers - Université de Napierville, 101 esplanade du Grand Marshall, Napierville, Qubec, Canada J0J 1L0


Voir galement nos autres sites :

http://www.desnos.udenap.org/

http://www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net/
 


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associs - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dub - Hermningilde Prec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son minence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de mme que la Bijouterie Petiot-Landru