Université de.
Napierville
..

 


The Jackall



Un film de
Michael Caton-Jones (1997)


Du ralisateur qu'on a choisi pour tourner Basic Instinct 2 (avec Sharon Stone qui aura 48 ans l'an prochain), cette parodie d'un excellent film dirig par Fred Zinneman, sorti en France en 1973 sous le titre de Le Chacal et, aux USA, sous celui de The Day of the Jackal.

Avec le hros des hros, Bruce Willis dans le rle du Chacal ( quand un Marshall pour ce comdien hors paire ?) et l'ineffable Richard Gere dans celui de celui qui tient le dmasquer (Declan Joseph Mulqueen) et qui est assist dans cette lourde tche par Sidney Poitier (assistant-directeur du FBI !) et Diana Venora parce que, videmment, un film sans femme...

Inutile de comparer les deux : aucun rapport.

Le premier tait crdible, bien mont, avec un excellent Edward Fox dont l'effacement, l'cran, rend le personnage du Chacal trs convaincant et un non moins excellent Michael Lonsdale dans le rle de Lebel. ( remarquer, lorsque vous reverrez ce film, un inconnu du nom de Cyril Cusack en armurier et la malheureusement dcde aujourd'hui Olga Georges-Picot dans le rle de Denise.)

Pour ce qui est du second, attendez-vous bien vous amuser :

  • Un double de race blanche pour Sidney Poitier ( la sortie de l'hlicoptre, cet hlicoptre qui porte le numro 28 au sol et le numro 29 en vol...)
  • La mare qui se retire en quelques minutes lorsque Declan (Willis) rend visite Isabella (Mathilda May)
  • La course Chicago-Mackinac qui devient la course Mackinac-Chicago
  • Declan (Willis, toujours) qui sort frachement ras d'une piscine o il vient de plonger
  • La station de mtro Metro qui suit immdiatement la station Capitol Heights alors que les deux sont 10 kilomtres de distance (d'autant plus que ce mtro est celui de Montral)
  • Cette chre Koslova (Diana Venora) qui soutien que la ville de Porvoo est soixante kilomtres l'ouest d'Helsinki alors qu'elle se trouve soixante-dix kilomtres au nord-est
  • Et si vous faites de la voile, ne vous attendez pas une certaine logique dans lcelless utilises par Willis ; pourquoi ne chavire-t-il pas ? Mystre.

Prcisons que plusieurs jours aprs le tournage, Willis a rappel tout le beau monde impliqu dans la scne o il se fait tuer parce que un homme de sa stature (lire : un comdien de sa rputation) ne pouvait pas mourir aux mains d'un inconnu.

Somme toute, deux grandes vedettes (Richard Gere en particulier) dans un film minable mais qui mrite d'tre vu pour voir quel point une bonne ide peut tre tourne en ridicule.

The Jackal a reu un Bogey de la part du Box Office de l'Allemagne. Pour recevoir un tel honneur, un film doit tre vu par un million de spectateurs ou mille spectateurs par copie (minimum 25 copies) dans les dix premiers jours de sa mise en march.

En couleurs (DeLuxe), 124 minutes (180 avec les commerciaux, la tl)


Retour nos critiques

Voir galement : Festival du cinma de Napierville

Ou encore : Roy Orbison
 


Pour les dernires nouvelles concernant l'UdeNap,

Voir : Le Castor de Napierville (dition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers - Université de Napierville, 101 esplanade du Grand Marshall, Napierville, Qubec, Canada J0J 1L0


Voir galement nos autres sites :

http://www.desnos.udenap.org/

http://www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net/
 


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associs - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dub - Hermningilde Prec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son minence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de mme que la Bijouterie Petiot-Landru