Université de Napierville

L'amnésique

Un film de Giuseppe Morelli (2005)


Suite à une attaque cérébrale, un homme (Michel Dezaine) se réveille dans une chambre d'hôpital, convaincu d'avoir été la victime d'un accident de voiture quelques heures auparavant. - La réalité est tout autre : il est là depuis trois mois mais ce qui l'inquiète le plus, c'est qu'il ne sait plus lire et plus de cinq ans de sa vie semble s'être évaporés.

Petit à petit, grâce à une psychothérapeute (Sheila Frazer), il apprend qu'il a été, pendant trois ans, directeur d'une importante agence de publicité ayant eu des rapports plutôt discutables avec un organisateur d'un parti politique aux manoeuvres douteuses et dont les membres font l'objet d'une enquête.

Appelé à comparaître lors d'une des séances de cette enquête, il ne peut que souligner qu'il ne se souvient de rien mais devant les témoignages qu'il entend, qu'on lui présente, il réalise qu'il a fait partie d'une immense conspiration...

Construit comme un casse-tête (avec des images apparaissant sur divers «écrans» à la Richard Fleischer [The Boston Strangler, 1968]), ce film à mi-chemin entre un policier et un drame psychologique n'est pas sans rappeler, par sa lenteur et son développement à plusieurs niveaux les deux mini-séries tirées des romans de John Le Carré, «Tinker, Tailor, Soldier, Spy» de Frances Alcock et John Irvin et «Smiley's People» de Simon Langton avec, en plus, un certain humour : les scènes, entre autres, où le juge (John Montgomery) - qui en a entendu de toutes les couleurs depuis le début - écoute l'ex-directeur devenu amnésique valent le déplacement.

Un léger arrière-goût de fiction trop éloignée de la réalité.

137 min - Couleurs

 

Retour à nos critiques

Voir également à : Festival du cinéma de Napierville

Ou encore à : Nero Wolfe


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru