Université de Napierville

Ali Baba et les quarantes voleurs

Un film d'Antonio Mignocca (2005)


Le premier ministre, le ministre des travaux publics, le grand responsable des programmes de commandites, le président du parti, le grand argentier, les obscurs et les sans grades qui dirigent les politiques à adopter ; ils sont tous là dans cette comédie satirique (et en vers !) d'Antonio Mignocca qui, lui-même, a été appelé à témoigner lors d'une récente enquête.

Au milieu de tous ces personnages qui cherchent par tous les moyens à s'accuser mutuellement, le vizir, le grand vizir qui, à force de patience, finit par découvrir ce qui est arrivé au trésor de son calife.

Peu d'actions mais les réparties sont dantesques.

87 min - Prismacolor

 

Retour à nos critiques

Voir également à : Festival du cinéma de Napierville

Ou encore à : Auguste Brizeux


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru