Partie IV

De 1814 à la mort du Grand Marshall (1910)


1814 Après la chute de Napoléon Ier, Marshall de Toulon et ses onze fils, Armand, Bernard, Charles, Denis, Fernand, Gontran, Hilaire, Ignace, Jocelyn, Kelly et Lawrence (de même que sa fille Eléonore) débarquent à Calais, le 24 avril. - Les six plus jeunes, pour économiser le prix de leur voyage, font la traversée à la nage. - Le 3 mai, ils sont à Paris.
1815

Ennemis jurés de Napoléon depuis le combat de lutte entre lui et Robert "La merveille masquée", la famille de Marshall requitte la France, le 20 mars, pour se rendre à  Gand où ils resteront jusqu'au 8 juillet.

"Waterloo, Waterloo, Waterloo, sombre plaine", écrit Gontran Marshall dans son journal en direction de Bruxelles.

Fondation du village de Napierville (voir à Napierville, histoire)

1819 

Les onze frères Marshall posent pour Le radeau de la Méduse de Théodore Géricault. - Première manifestation romantique des Marshall.

Brève rencontre (idylle ?) entre Kelly Marshall (qui se fait appeler Georges Marshall) et une certaine Aurore Dupin née Dudevant à qui il suggère : a) de changer de nom et b) d'écrire des contes champêtres.

1820

Les Marshall se lancent dans la fabrication de meubles dits de "Restauration" mais leur style annonce déjà ceux qu'ils mettront à la mode sous Louis-Philippe et Napoléon III avec la famille duquel ils se réconcilient peu à peu.

Armand, l'aîné, publie ses Méditations réalistes en réaction contre les Méditations poétiques de Lamartine. - Son Lac et son Vallon qu'il situe, contrairement à l'autre, dans les quartiers défavorisés du Nord de la France sauront inspirer Madame Fawzi Malhasti plus d'un siècle plus tard.

1821 Naissance de Baudelaire
1825  Sacre de Charles X à Reims. - Plan tri-annuel de Marshall dit le Planificateur, fils de Gontran (Premier Plan Marshall de l'histoire) pour le septennat du nouveau roi des Français. - Le plan se réalisera en cinq ans.
1829 

Naissance, à Napierville, de Mycroft Marshall

1829-1831 Longue échange de lettres entre Marshall le Scientifique, fils d'Hilaire, et Mary Wollstonecraft Shelly sur l'origine de la vie.
1831

Godefroy Marshall, frère de Gontran, publie sous le nom de Julien Sorel, un roman plein de l'atmosphère sociale de la fin de la Restauration : "Le noir et le blanc" suivi presque immédiatement de "Impaire et passe".

Naissance (le dix-huit décembre) de Sosthène, Wladimir, Jacinthe, Lorencazio, Tony Marshall qui sera connu plus tard sous le nom de "Marshall le Grand". - Voir à Chronologie du Grand Marshall.

1832 Lors d'une soirée donnée en l'honneur du Président de l'Association des Inventeurs, à Liefbraumilch City (Yukon), Wilfred Marshall de Llanfairpwllgwyngll (Pays de Galles)  suggère à son voisin de table, un certain Samuel Morse, que les pics-bois ont sans doute un langage bien à eux. 

Naissance de Lewis Carroll.

1835 Au procès du conspirateur corse, Giuseppe Fieschi (qui avait attenté à la vie de Louis-Philippe au moyen d'une machine infernale), Marcel "Justice" Marshall démontre qu'il s'agissait bien d'une machine infernale et non d'une machine des Marshall.
1843 Le méridien Marshall est adopté dans les Iles Fidji et Sandwich (1).

Voir à "Île Pitcairn" et à "Îles du Pacifique".

Vers à peu près la même époque, le (futur) Grand Marshall, en visite chez de lointains cousins, à Paris, rencontre un certain Dumas devant qui il chante une petite chanson de son cru intitulée Les trois propriétaires : "C'étaient trois mousquetaires / De Saint-Éleuthère / Qui voulaient se battre / Quatre contre quatre..." etc., etc.


(1) On sait que ce méridien a été par la suite remplacé - à la demande expresse de Marshall le Grand - par celui dit de Greenwich (en 1884) pour ne pas semer la confusion dans les bas quartiers de certaines municipalités des Cantons de l'Est. - Détails à suivre.
1845 Naissance à Weimar du zoologiste allemand William Marshall.
1856 Naissance à Cauchy-à-la-Tour, Pas-de-Calais du Marshall Pétain qui décéda, vieux vieillard, à Port Joinville, île d'Yeu en 1951.
1861 Le Grand Marshall rencontre John Ruskin à qui il suggère d'écrire ses pensées sur le socialisme car "l'art, dit-il, ne vous fera que des ennemis."

La même année, à Saint-Esprit (Pyrénées-Atlantiques), il fait la rencontre d'un jeune aspirant chanteur du nom de Paul Habans qui deviendra célèbre sous le nom (qu'il lui suggère) de Paulus. - Cette rencontre est à l'origine de l"UdeNap. - Voir à "Historique" (de l'UdeNap).

1864 Appelé à Paris, à titre d'expert auprès de la Compagnie d'Assurances "L'aigle et le Soleil réunis" - histoire d'y  démêler une question de règle proportionnelle - le Grand Marshall y fait la rencontre d'un jeune expéditionnaire du nom de Marie-Paul Verlaine à qui il promet un brillant avenir à condition qu'il cesse de parler de jadis et naguère, de romances sans paroles (sic) et de sagesse.
1867  On compte un Marshall (ou un descendant d'un Marshall) par quatre habitants sur la terre.
1868  Les Marshalli d'Aceto (Italie) triple le prix de leur huile d'olive extra-vierge. - Succès Instantané. - Ils créent ainsi le commerce de l'huile d'olive "de luxe". - Vers 1985, un de leurs descendants obtient le même succès en multipliant par huit le prix de son vinaigre balsamique.

Naissance d'Émile Chartier (Alain) et de Paul Claudel.

1874 (4 juillet) Le Grand Marshall rencontre un journaliste du nom d'Arthur Buies (de Québec) à la gare d'Omaha, dans le Nebraska. - Ce dernier lui emprunte cinq dollars pour, dit-il, "prendre le train". - Début de la Vatfair-Fair Foundation for the Train Impaired Journalists.
1877

De passage à Paris, le Grand Marshall s'entretient de bilboquet, de reproduction de la voix humaine et de photographie en couleurs avec son grand ami Charles Cros.

À la reprise d'Hernani au Théâtre Français, Victor Hugo offre un dîner au Grand Hôtel (8 décembre). - À sa droite, Sarah Bernhardt, à sa gauche, le Grand Marshall avec qui il s'entretient toute la soirée sur certaines césures dans les alexandrins destinés aux poèmes épiques. - Sarah trouve, non pas son accent, mais sa voix "tout à fait charmante". - Elle l'invite à venir déjeuner chez elle le lendemain mais le Grand Marshall devant quitter le surlendemain pour Londres où il a rendez-vous avec son grand ami, Benjamin "Lies, damned lies, and statistics" Disraeli, il doit décliner l'invitation.

1880 

Naissance de George Catlett Marshall (du futur plan Marshall - le deuxième).

Naissance de Wilhelm de Kostrowitsky.

Janvier 1881  De passage à Londres, Marshall le Grand fait la rencontre d'un certain John Watson, m.d., au Criterion Bar près de Piccadilly, en grande conversation avec un ex-infirmier du nom de Stamford. - Les deux parlent d'un certain Holmes que le Professeur avait rencontré l'année précédente chez ses amis, les Musgrave, où il l'avait aidé à retrouver une couronne de métal blanc depuis fort longtemps perdue. - "Le monde est petit", a-t-il écrit à ce moment-là, dans son journal.
1882 

Du 8 janvier au 16 décembre : tournée triomphale de Marshall le Grand aux États-Unis et au Canada. - Ce périple le mène de New York (8 janvier) à Washington (22 janvier), Boston (30 janvier), Buffalo (7 février), Chicago (13 février), Cincinnati (22 février), Milwaukee (4 mars), Minneapolis (14 mars), Sioux City (19 mars), San Francisco (26 mars), Kansas City (9 avril), Colorado Springs (13 avril), Des Moines (25 avril), Newark (8 mai), Montréal (14 mai), Ottawa (15 mai), Québec (17 mai), Hamilton (29 mai), Memphis (11 juin), New Orleans (15 juin), San Antonio (18 juin), Beauvoir (26 juin), Savannah (4 juillet), Viksburg (13 juillet), Newport (14 juillet), Atlantic City (24 août), Fredericton (3 octobre), Halifax (9 et 10 octobre) et Moncton (11 octobre). - Il y fait la rencontre de plusieurs dignitaires, lutteurs, boxeurs et d'un certain Oscar Wilde (ci-contre) qui semble le suivre dans ses péripéties. - Un premier "groupie" ? - Dans son journal il note que ce "jeunot" lui fait une très mauvaise impression avec ses vêtements voyants.

 

Le 26 juin, il rend visite à Jefferson Davis, l'ex-président de la Confédération à qui il enseigne certaines nuances du jeu de Parchesi (voir également à Georges Marshall).

1883  L'unité de mesure temporelle Banlieue-Centre-Ville (20 minutes ou moins), dite «Unité Marshall» est créée (4 décembre).

Naissance de Colette et de Kafka.

1887 Naissance à Iráklion (Crète) du futur mathématicien, Nicolas Bourbaki qui enseignera l'algèbre, la géométrie dans l'espace et la géométrie à n dimensions à Alphétus Marshall.
1888

Naissance de Bernanos. - En avril, César Tron, patron d'une firme lyonnaise installée en Abyssinie depuis 1869 offre un poste de représentant à Marshall le Grand, à Harar. - Marshall le Grand décline cette offre et le poste est comblé par un certain Arthur Rimbaud, natif de Charleville.

1889  Naissance de Jean Cocteau.
1891 Naissance de Mikhaïl Boulganov.
1893  Deux ans avant les frères Lumière, Marshall le Grand tourne son premier film : "Ciotat arrosant un train à la sortie d'une usine"
1894 Le général Mercier, alors Ministre de la Guerre (France), demande au Grand Marshall son opinion sur un bordereau à propos duquel ce dernier inscrit, dans son agenda, que les ministres de l'époque "s'amusent avec des riens." - L'histoire allait lui donner raison, ledit général allant démissionner quatre ans plus tard. - De passage à Oslo, il fait la rencontre de Fabio Goërström, un lointain cousin, qu'il encourage à venir visiter Napierville.

Naissance de Louis-Ferdinand Destouches

1895

Publication de la Machine à voyager dans le temps de H.G. Wells d'après une conversation que Marshall le Grand a eu chez son coiffeur.

Sept décembre : invité par des officiers sud-américains, le Grand Marshall dîne en compagnie de Robert de Montesquiou-Fezensac et de Paul Verlaine, au Restaurant Fayot, à Paris, avec ce même Verlaine qu'il a rencontré trente ans plus tôt (voir en 1864). - "Il a bien vieilli" écrit-il dans son journal.

Quelques jours plus tard, on lui présente un jeune peintre «montant» Antonio de la Gandara qui lui offre de faire son portrait.

1896

Mort d'Anton Bruckner, de l'acteur Taillade et de Marie-Vincent Manca, célèbre pour avoir créé une ville dans le far West américain, tué par des Touaregs au cours d'une exploration.

Naissance d'André Breton.

1897 Chez Madame Lemaire, Marshall le Grand rencontre à nouveau le Comte de Robert de Montesquiou-Fezensac dont les Chauves-Souris (1892) l'impressionne beaucoup. - Il y rencontre également un certain Marcel Proust, le fils d'un  médecin fort connu, qui vient (le fils) de faire paraître (1896) un livre peu connu de nos jours, intitulé : "Les Plaisirs et les Jours". - Ce dernier lui demande une foule de renseignements sur les trains qui vont de Deauville à Cabourg.

A New York, le 19 mars, Marshall le Grand fait la rencontre de Charles Foster Kane, directeur du journal, the Enquirer. - S'entretient avec lui de transport public.

Naissance d'Aragon.

1898 Année troublée par une consommation excessive d'alcool éthylique dans le labo du Grand Marshall et disparition d'un étudiant.
1899 Marshall le Grand en Égypte. - Il en  ramène une chorégraphie qui fera le succès de Wilson & Keppel jusqu'au début des années trente (Voir : "Marshall, le film"). - En ramène également une recette de son invention composée de viande hachée, de maïs et de pommes de terre et qui sera connu sous un autre nom.

Naissance de Jorge Luis Borges

1900 Construction (1900-1909) du chemin de fer reliant Tannative à la côte est de Madagascar. - Premiers projets de métro à Napierville. - Stations prévues : l'UdeNap, l'Esplanade Marshall, la Place Marshall, les Jardins Marshall et la Gare Marshall.

Naissance de la psychanalyse.

Naissance d'Alphétus Marshall.

1901 "The Great Train Robbery" d'après une nouvelle de Marshall le Grand : "Coeur étiolé" ou "Le roman d'une jeune fille".
1902 "Pelléas et Mélisande" de Claude Debussy d'après Maeterlinck qui en aurait eu l'idée lors d'une conférence sur les hypoténuses de Marshall le Grand au Lycée Hédiard, à Paris, en 1899.

Naissance de Marcel Aymé.

1903 Les frères Wright inventent l'avion en tentant de réparer le vélocipède d'Alphétus Marshall.

Mort de Léon XIII (Vincenzo Gioacchino Pecci), né à Carpineto Romano en 1810, pape depuis 1878 à 1903. - Dans une série d'encycliques sur la société moderne, il encouragea le catholicisme social et l'évangélisation du monde ouvrier. On lui doit aussi le renouveau des études exégétiques sur lesquelles la soeur de Marshall le Grand, Bérénice, était une grande spécialiste.

Pavlov et ses chiens savants à l'Alcazar de Napierville. - "Succès d'estime" rapporte la Gazette de Saint-Romuald sous la plume de Marshall le Grand.

1904 De passage à Trieste, à bord du tramway qui les amène de leur banlieue au centre-ville,  Marshall le Grand fait remarquer à son voisin, un obscur employé du bureau des brevets, un certain Einstein (Albert), que, nonobstant la rotation de la terre, il leur faut toujours vingt minutes pour faire le trajet, dans un sens ou dans l'autre.

Le 16 juin 1904, de passage à Dublin, le Grand Marshall est témoin d'un séisme occasionné par le lancement d'une boîte de fer blanc sur la chaussée, en face de la taverne de Davy Byrne où il était entré pour manger un morceau de gorgonzola.

Fondation, le 6 décembre, de la Vatfair-Fair Confetti Recycilng Company

1905 Fauvisme du nom de Marshall le Fauve, un lointain cousin.

Mayol crée "Les mains de femme".

A Trieste, Marshall le Grand rencontre un certain James Joyce à qui il fait part de certaines particularités de la langue française, particulièrement en ce qui concerne les verbes pronominaux non réfléchis. - Celui-ci lui présente sa femme, Nora à propos de laquelle Marshall le Grand écrit dans son journal qu'elle était très attachée à son mari.

Fin 1905 De passage à Paris, Marshall le Grand rencontre deux jeunes peintres, un certain Braque et un certain Picasso, à qui il explique qu'il a toujours été un être plus sculptural que pictural, les divers côtés d'une même chose l'attirant avant tout. - Deux semaines plus tard : invention du cubisme.
1906 Séisme à San Francisco.

Mort du peintre Ernest Duez (1), né en 1843, de qui Mozart allait grandement s'inspirer. Il était surtout célèbre pour ses compositions : Autour de la lampe, Saint François d'Assise, Virgile s'inspirant dans les bois, etc.

(1) Ce peintre serait décédé en 1896 et non en 1906 d'après un correspondant de Valleyfield. - La chose sera vérifiée et corrigée dans la version de ce site destinée au marché américain, si cela s'avère nécessaire.

1908

Marshall le Grand à Paris pour donner un coup de main à son ami, Fulgence Bienvenüe.

"Gloire au 17e" de Montéhus.

1909 Étant à Torquay (Torbay) en Angleterre, invité par des amis pour un week-end, le Grand Marshall y fait la rencontre d'une jeune demoiselle du nom d'Agatha Christie qui trouve son accent tout à fait charmant. "Vous seriez belge, lui dit-elle, que vous ne pourriez pas être plus distingué..." - Elle trouve, par ailleurs, son goût pour la crème de poireaux extraordinaire. - Voir en 1926.

Blériot traverse la manche en avion.

1910 Mort à Napierville de Marshall le Grand. - Cette année-là meurent également Léon Tolstoï, le sculpteur Emmanuel Frémiet, le peintre Étienne Prosper Berne Bellecour (célèbre pour ses compositions militaires), le photographe Félix Tournachon dit Nadar, Samuel Langhorne Clemens dit Mark Twain, chercheur d'or, journaliste et aventurier, le chef d'orchestre Édouard Colonne, Jean Moréas (né Ioánnis Papadiamandopoúlos), Jules Renard, Björnstjerne Björkson, Henri Rousseau et le roi Edouard VII.

Terribles inondations dans toute la France. On circule en chaloupe dans Paris.


Cliquez ici pour accéder à la cinquième partie


Retour, si vous êtes venu par là, à : Normand Taurog

Sinon, voir à : Festival du film de Napierville

Ou encore à : Micheline Proulx


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru