Volume XXIII, n° 14 25 mars 2013

Fondé en 1900 par le Grand Marshall, le CASTOR DE NAPIERVILLE fut, à l'origine, un hebdomadaire et vespéral organe créé pour la défense des intérêts de l'Université de Napierville et de son quartier. - Il est, depuis le 30 septembre 2002, publié sous le présent électro- nique format afin de tenir la fine et intelligente masse de ses lecteurs au courant des dernières nouvelles concernant cette communauté d'esprit et de fait qu'est devenu au fil des années le site de l'UdeNap, le seul, unique et officiel site de l'Université de Napierville.

De cet hebdomadaire publié sur les électroniques presses de la Vatfair-Fair Broadcasting Corporation grâce à une subvention du Ministère des Arts et de la Culture du Caraguay, il est tiré, chaque semaine, sept exemplaires numérotés de I à VII, sur papier alfa cellunaf et sur offset ivoire des papeteries de la Gazette de Saint-Romuald-d'Etchemin et trois exemplaires, numéroté de 1 à 3, sur offset de luxe des papeteries Bontemps constituant l'édition originale, plus trois exemplaires de luxe (quadrichromes) réservés au Professeur Marshall, à Madame France DesRoches et à Madame Jean-Claude Briallis, les deux du Mensuel Varois Illustré.

Deuxième édition

Note : L'édition corrigée, destinée au marché américain, paraît le jeudi. L'édition numérotée, avec corrections supplémentaires, destinée exclusivement au Cercle Littéraire des Grammaticiens et Lexicologues Amateurs de Saint-Jean-Étienne-sous-Bois (Var) paraît le samedi.

 
 


 

Première communnion de jeunes filles chlorotiques par un temps de neige

(Musée de Honfleur)


Voyez la Galerie des photos de M. Sérien

 
 


  À l'approche du premier avril...

Curieux numéro que ce Castor™ :

Jamais vu autant de diversités dans un seul numéro, tant du côté des chroniques que du côté des nouvelles, des activités culturelles et des autres événements qui auront lieu au cours des deux prochaines semaines :

De Simon [Popp] qui nous parle de lieux communs, aux films concernant Will Bill Hickok en passant par le Cardinal Moe Spitzman qui nous dévoile quelques secrets sur le nouveau pape. Et ce n'est pas fini : une toute nouvelle pièce au Théâtre du Grand Marshall, une exposition muséale qui ne manquera pas de faire lever quelques sourcils. Vous avez dit "Rock n' Roll" ? Aucun problème : Copernique est là. Jusqu'à notre disk-jockey qui nous a déterré un enregistrement assez, mettons... particulier. Et je n'ai pas fini : un concert du grand ténor lituanien qu'est Algirdas Baisu-Balsas, des conférences qu'on ne se seront jamais données ailleurs (la télévision camérounaise, vous intéresse ? et Beaumarchais ?).

À ne pas manquer, surtout, la manifestation qui aura lieu dans une dizaine du jours en faveur des mariages gais...

Et puis, si la température vous intéresse Jeff est là.

Bonne lecture !

Obédieusement vôtre,

Heméningilde Pérec, esq.
Co-directeur du Castor™ de Napierville
Secrétaire temporaire permanent
Université de Napierville


 



Lieux communs

Oui, cette semaine, je vais vous entretenir de lieux communs. À commencer par :

J 'écoutais, la semaine dernière, un monologue de George Carlin sur la stupidité. C'est vrai que les gens sont stupides. Vous ne vous en êtes jamais rendu compte ? Faites comme Carlin le suggère : quittez la maison un de ces matins avec un petit calepin et notez les noms des personnes stupides que vous allez rencontrer au cours de la journée. À midi, vousen aurez déjà une bonne trentaine. Ce qui est inquiétant là-dedans, c'est que, qui que vous allez rencontrer, il y en aura l'un dans le lot qui sera d'une intelligence moyenne. Moyenne ? Réalisez-vous que la moitié de l'humanité sera moins intelligente que lui ? Avouez que ce n'est pas rassurant.

C'est comme chez le médecin. Pour devenir médecin, il faut réussir des examens et avoir obtenu une note d'au moins 60%. Est-ce que ça veut dire que la plupart des médecins ne savent pas trop, trop ce qu'ils font 40% du temps ? Et qui c'est qui a préparé leurs examens ? D'autres médecins...

Pensez aux chauffeurs de voiture que vous côtoyez, sur la route, au jour le jour.... au cuisinier qui prépare vos repas, par une chaleur de 50 degrés C, dans une cuisine mal aérée. Mais qui a l'idée de devenir cuisinier ?

Y'a pire : les gynécologues ou les proctologues (pour en revenir aux médecins).

Personnellement, je m'accommode assez bien de la stupidité du monde : je mange très rarement assis à une table, sauf quand j'y suis obligé (rendez-vous d'affaires, anniversaire d'un copain ou avec une dame avec laquelle je voudrais entretenir une relation plus intime) : je m'assieds généralement sur un tabouret dans un bar, avec un livre, sérieux (le livre), et de préférence près d'un mur où j'aurai le moins de voisins possibles. - Oui, je sais, un bar, ça porte à boire. Et puis quoi ? Après trois ou quatre verres, je me suis rabaissé au niveau de quiconque viendra s'asseoir à mes côtés. Et puis, dans un bar, on peut toujours se lever et s'en aller. Chose difficile quand on est à table.

Y'a aussi mon humeur. Toujours à la limite du bougonnage. Elle chasse les ennuyeux, les fâcheux et les raseurs de première classe (car il y a des classes).

En ce moment, je travaille pour un groupe de personnes dont l'une a un intérêt financier minime dans une affaire disons "importante", sauf qu'elle est compliquée cette affaire ; et si ceux qui sont au premier rang comprennent ce que je leur explique, l'individu dont je parle - et qui s'occupe généralement de choses "moins importantes" ne fait que poser des questions de plus en plus stupides. - Un nom à rajouter à ma liste quotidienne.

"Some people are stupid. Others are full of sh*t. An then you have those who are not stupid, not full of sh*t : they're f*cking nuts." (George Carlin. )

Sans compter que dans la partie "supérieure", dans cette partie de la population qui est au-dessus de la moyenne, y'a des emmerdeurs de tout premier ordre.

Décidément, la vie n'est pas facile.

Simon


 


Habemus papam

Je ne connais pas personnellement le nouveau pape, mais ayant eu à le rencontrer après son élection, je me suis rendu compte que, dans la hiérarchie de l'Église dite Une, Romaine, Catholique et Apostolique (mas pas nécessairement dans cet ordre), nous ne travaillions pas tous dans les mêmes milieux.

Pas sûr que sa Sainteté ait déjà rencontré Sylvester Stallone ou Scarlett Johansson.

Et connaît-il le Saumon écossais grillé à la Bincho servi avec des champignons Maitake avec émulsion Yuzu-Kosho de Wolfgand Puck du restaurant Spago de Beverly Hills ?

Ses valises sont-elles de chez Vuitton ?

Et sa montre-bracelet de chez Le Coultre ?

Tout ce que je sais, c'est qu'il s'habille chez Gammarelli à l'enseigne « Sartoria Per Ecclesiastici ».

Pour le reste, faudra que je me renseigne.

Spitzman

 

 
c


Rock n' Roll ! (Why not ?)

I find it odd that kids, today, aren't interested in the origins of the music they listen to. Seems like they are convinced that they're listening to the newest thing around the block when they're actually listening to a rehash of something composed and played sometimes decades before. - Isn't Paul Dubé who - My God ! Five years ago - made us listen to a disco recording made in 1959 (see : Enregistrements, page 3, no. 135). - Nothing surprising there, particularly concerning Rock n' Roll and its derivatives. After all, it's made of three chords, all flattened : a flattened third, a flattened fifth and a flattened seventh. Add a back beat, riffs and you got it made. But then, there's the sound.

The early pioners (mid-fifties) didn't have much choice. No wah-wah pedals and no flingflang guitars with 10 000 watts amplifier : their music had to be simple: so simple, the recordings they made have become classics. Two questions : what is rock n' roll and has it evolve over the years ? - First question : well, if you gotta ask, you'll never know. Second question : not that much. Which is why the Chuck Berrys and the Little Richards of this world are still around and so are their heirs : the Rolling Stones, The Who's, ZZ Top and countless others. - Please don' send me a list.

Two names I'm afraid to mention when it comes to Rock n' Roll : Elvis Presley who was a great performer but The King of Rock n' Roll ? Be serious, yet I do have a surprise concerning him in what I believe to be ten top rock recordings ; and then there's the Beatles. No thank you but... well you'll see. - And then there are names that I just can't include here : the wonderful Beach Boys, the unbelievable Marvin Gaye, the great Ray Charles, Bo Didley, Roy Orbison, CCR, The Boss... they partially fit my definition of Rock n' Roll singers or bands. And why not ? Hell, the Rock n' Roll Hall of fame - check it up - even have Hank Williams, ABBA, Bessie Smith and Louis Armstrong in their inductees... What's the matter ? They're ran out of names ?

And then there's Crissie Hynde, Grace Slick and Aretha Franklin. A lot could be said about Rock n' Roll female singers.

But enough. Here's list of what I consider great Rock n' Roll recordings. No the greatest of all times. - For that, I'll wait another seventy years and see what will remain (know what I mean ?).

In no particular order :

  • Like a Rolling Stone (Bob Dylan - 1965) - His last "Aw" ("Aw, princess on the steeple and all the pretty people...") is remarkable. And check out the Rolling Stones' 1995 version.

  • Sympathy for the Devil (The Rolling Stones - 1968) - Perhaps not the best song that The Rolling Stones recorded but, as a show opener, it's a killer. - See YouTube for a live extended version. - For pure energy, I'd recommend "Turd on the Run" or "Rip this joint", part of their Exile on Main Street double album. - And for Keith Richard's à-la-Chuck-Berry, you know what to get. - Hey, these guys have been around for fifty years. I'm sure I could find at least ten of their songs that could make this list.

  • You Can't Catch Me (Chuck Berry - 1956) - Typical Chuck Berry Song : great opening riff, very simple bass line, with so and so lyrics but so catchy. Guess one could prefer "Johnny B. Goode" or "Maybelline" ; I personally like "Memphis". - Can you believe this guy will be 87 years old this year and he's still going. Surprisingly, his output (number of songs he composed) is rather limited.

  • That's All Right Mama (Elvis Presley - 1955) - Thought I'd surprise you with this one. It's the first commercial recording ever made by Elvis who went on to record other Rock n' Roll stuff such as "Hound Dog", "Don't Be Cruel", "Hard Headed Woman", but soon turned to "It's Now or Never", "You Were Always on My Mind", Gospel songs, a Christmas album, Country songs... - Like I have no objection but please don't call him - except for that first song - a Rock n' Roll Singer.

  • Precious (The Pretenders, Crissie Hynd, vocal - 1979) - Quite a life this girls has had : several boyfiends (you can't count them), three husbands, two daughters, owned a restaurant for a while, involved in animal rights, and so on but this song, with its background music and its rhythm belongs amongst the best of them.

  • Tutti Frutti (Little Richard - 1955) - Definitely not Little Richard's best song but I'm saving that one for another performer who sang it like nobody could. - Crazy song, a bit risqué, "Tutti Frutti" caught on as soon as it was released and made Little Richard an international star. Elvis recorded it and even... Pat Boone. - Weird. - See also "Ready Teddy" on YouTube.

  • Québec Love (Robert Charlebois - 1969) - Paroles de Robert Gadouas, musique de Charlebois. Surrealistic. Probably the best song ever recorded by Charlebois. Remember :

    Pis les États c'est à personne
    C'est a Babel c'est pas note bébelle
    Qu'ils se l'arrachent pis moé je m'en sacre
    Moi j'ai mon arche, arche de Noé
    Joyeux Noël. Tremblay ça c'est à nous autres
    Comprends-tu ça comprends-tu ça ?

  • Slipin' and Slidin' (John Lennon - 1975) - This song was written and first performed by Little Richard (see above) and remains perhaps his best. Hearing him play the piano in his very unusual style (Little Richard's) is a delight but John Lennon made it his own in an entirely different way. A must.

  • My ninth song was, for all intents and purposes, totally forgotten and so was the group who recorded it in the first place along with its lead singer, a chap by the name of Gene Vincent... that is until John Lennon (yes, him again) who re-recorded it again in 1975. The group was called The Blue Caps and then Gene Vincent and the Blue Caps. The song was Be-Bop-A-Lula which the group recorded in 1956 always a favorite of John Lennon, Paul McCartney, Jeff beck and Jimmy page.

  • Sea Cruise (Frankie Ford - 1959) - Ok, give me a break : this is no rock n' roll song but if you never heard it, you should. Sounds like. - There's a lot of Rock n' Roll and Rhythm and Blues musicians hanging around New Orleans who are practically unknown outside of Louisiana. Fats Domino is one of them. Occasionally, one of their recordings gets national attention and, all of a sudden, they become overnite megastar. Except they don't last that long. So they go back to New Orleans where they're always welcome. Frankie Ford, believe it or not, had one hit in his career and it was this song that sold well over a million copies. - Outside of New Orleans ? I'm the only one that still remembers it. - The piano playing is fantastic. - Check his live version in  small café on Youtube.

What else ? Ah yes, there are a lot of songs out there associated with Rock n' Roll and which aren't. Everything that came out of Mowton, for example, was Soul or Rhythm and Blues oriented (and then Disco). They did have a lot of influence on Rock n' Roll through Dire Strait, Phil Collins, et al ; all the way to Neil Diamond. Stuff like "I heard Through the Grapevine" or "What's Going On" by Marvin Gaye or "Papa Was a Rolling Stone" by the Temptations or even "Where Did I Love Go" by the Supremes. - Perhaps some other day.

As to the Beatles, a great friend of mine said that they did a couple of songs in the R. n' R. idiom. I agree. So did Elvis. - Sorry I wasn't around when they showed up and I was never impressed by them. - Yes, I know : I know nothing about music. - Until they went their separate ways, that is. "You're sixteen" by Ringo, I found interesting. The Rock n' Roll album by Lennon, yes. But I'd rather listen to the Stones or, if you want me to really go back, I'll take "Subterranean Homesick Blues" by Bob Dylan anytime.

Come to think of it, anyone out there remembers Strawberry Alarm Clock or The Byrds ? Very popular when they came out. And so were Janis Joplin, Sha-Na-Na, Country Joe and the Fish, the Grateful Dead, Sly and the Family Stone, Ten Years After, the original Who, Jimi Hendrix, The Doors, Jethro Thull and even Led Zeppelin... (And I remember a girl who swore that the greatest band in history was Chicago).

Sure enough, there's gotta be, out there, people who are still fan of Aerosmith, Santana, Pearl Jam, Queen, Rush, The Eagles, The Kinks, Foreigner... and - why not ? - Pink Floyd.

Copernique

P.S. : Mother of pearl ! I forgot to mention Johnny Halliday ! - I'll think I'll go back to the classics.

 

 

Beau printemps...

Pour certains, la meilleure saison de l'année est l'automne (c'est mon cas) : finies les chaleurs (et les foleries de l'été) ; vive les couleurs des feuilles, longues marches à la brunante et début des feux de foyers avec des bûches qui ont séché tout l'été.

Pour d'autres, les premières chaleurs, la disparition des pardessus, des vêtements étouffants et les pistes cyclables enfin sèches signifient le retour à la vie avec les fleurs nouvelles, la lumière et les jeunes filles en mini-jupes.

Personnellement, j'aime mieux l'automne qui ramène les temps libres, ceux qui, une fois, les meubles de patiorangés et les fenêtres-doubles posées, se transforment en longs moments où l'on n'a rien à faire et que l'on peut consacrer à la lecture ou même au visionnement des films qui sont parus au cours des derniers mois.

Et puis tant mieux pour les saisons quoique...

Paysages pour paysages, les plus beaux que j'ai connus sont en Arizona où il ne pleut presque jamais et où, beau temps, mauvais temps, il fait toujours beau, mais j'ai connu un couple qui y a vécu une dizaines d'années et qui, n'en pouvant plus d'être perpétuellement "en été" est revenu au Québec... pour se séparer six mois plus tard.

Ce que j'aime beaucoup ici, c'est la variété.

Je parlais, lundi dernier, à mon voisin, un ex-Dieu-sait-quoi, aujourd'hui fermier à temps paritel qui était de mon avis : "Jeff, qu'il me disait, je n'aime pas le printemps. Faut tout nettoyer, sortir les meubles du patio, préparer la piscine et comprendre que pendant deux, trois mois, faudra recevoir des gens qui, n'aimant pas la ville, nous rendront visite. Une corvée qui n'en finira plus alors qu'à l'automne, on sert tout. Ne reste plus que la neige à pelleter. Et pas à tous les jours."

Le lendemain, 19 mars, quarante-trois centimètres de poudre blanche nous tombait dessus. Élyane était découragée, mais vous auriez dû voir les sourires d'Alysée (12 ans), Thomas (10 ans), Frédéric (8 ans) et Matisse (6 ans) pour qui cette belle poudre (quand même superbe à voir) signifiait "congé", "papa qui reste à la maison", "fête en famille"... jusqu'au chien qui fut, toute la journée, d'une très belle humeur.

Une chronique sur la température ? - Pourquoi pas ? - Si ça vous rappelle, à certains d'entre vous, votre enfance...

Jeff

 

L'Humanité :

Dell, l'un des plus gros fabricants d'ordinateur au monde, décide de se retirer des marcher (sic) pour s'affranchir du diktat des actionnaires.

France Soir :

Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé sa candidature à la têtede l'UMP. (L'UMP ?)

La Croix :

Abderrahmane Hedhili, le coordinateur du Forum social : plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues à Tunis pour la dixième édition de ce Forum qui ouvre ses portes le 26 mars prochain.

Le Monde diplomatique :

François Hollande et Laurent Fabius, qui se sont déjà distingués par des prises de positions sans nuance sur le sens de l’opération Serval au Mali, rivalisent à nouveau d’ardeur guerrière à propos cette fois du front syrien.

The Morning Call of Leigh Valley - Allentown, Pennsylvania

Un étudiant du Parkland High School s'est présenté en classe avec un pistolet paralysant la semaine dernière, mais l'arme a été confisquée et personne n'a été blessé.

Radio-Canada :

Le chameau (*) viendrait du grand Nord, et il aurait évolué pour devenir l'animal que l'on connait aujourd'hui, non pas pour traverser le désert, mais plutôt pour survivre au froid arctique. C'est la conclusion à laquelle est arrivée une équipe de paléontologues dirigée par une chercheure du Musée de la nature à Ottawa, en découvrant un fragment d'os de chameau à l'ile d'Ellesmere, tout près du cercle polaire.

(*) Dit "pingouin du désert" selon le dictionnaire encyclopédique du Grand Marshall.

Libération :

Le candidat de l’UMP (L'UMP ?) a remporté dimanche la législative partielle dans la 2e circonscription de l’Oise avec 51,41% des voix.

Le Parisien

Au Mali, Aqmi choisit un combattant aguerri pour succéder à Abou Zeïd.

Le Figaro :

Pour Laurent Wauquiez, député UMP (L'UMP ?) de Haute-Loire, le projet de loi pour le mariage pour tous est mauvais pour les familles.

 

Cette semaine et la semaine prochaine :

Esplanade du Grand-Marshall
Le vendredi 5 avril dès huit heures du matin jusqu'au coucher du soleil :

Grande manifestation en faveur des mariages gais

(en contre-partie des récentes manifestations parisiennes)

***

Salle Marc-Ronceraille
Demain midi et reprise le soir à vingt heures :

Les clarinettistes manchots de Lots Renversés

Oeuvres de Rossini, Picpus et Roseray
(Premier, second et troisième clarinettiste du groupe)

***

Conférence 1
Salle Marc-Ronceraille
Le jeudi 28 mars, à 19heures :

L'adaptation en bandes dessinées
des oeuvres
de
Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

par

Henri Beckerel d'Asonval-Lippman de l'Institut Pseudo-Tecnique de Braoul (Haut-Var)

Réservations fortement recommandées.

***

Conférence 2
Même salle
Le mercredi 3 avril, à 14h40 :

Les grands moments de la télévision camerounaise

par le Docteur

Christophe Justus Scalinger,
ami du commenteur sportif Selbé Ndom

***

Nous rendront visite au cours des deux prochaines semaines :

  • Hyman Rose - Dont le grand-père fut secrétaire du Conseil National de la Collecte des Impôts, secrétaire du Trésor, membre du Parlement, ami du Premier Ministre, trésorier de la Marine, curateur publique, membre du conseil d'administration de plusieurs musées et [presque] chancelier de l'échiquier.

  • Gian Dominico Cassini - Spécialiste en abat-jour et en abat-son.

  • Manfred von Tilsett - Chasseur de criminels nazis (à la retraite).

  • Francis Colbert - Esthète.

  • Joseph Chevreuil - Chasseur de pierres.

  • Napoléon Courtemanche III - Joallier-amateur.

  • Jean Dunkin - Spécialiste en art post-colombien

  • Nicole Labranche - Jardinière
ue

Au Théâtre du Grand Marshall
Dès demain, jusqu'au dimanche 21 avril - à 20h00
Tous les jours (sauf les lundis)

Le retour de la petite nièce (par alliance) de Monte Cristo

drame lyrique et de cape et d'épée en cinq actes - et en vers - de

Jean-Baptiste Cassini

D'après l'oeuvre d'Alexandre Dumas (père), adapté à l'écran en 1946 par :

George Bruce, John H. Kafka, Alfred Neumann, Arnold Phillips et Curt Siodmak

(The Return of Monte Cristo - réalisation de Henry Levine avaec Louis Hayward dans le rôle-titre)

Par la Troupe du Grand Marshall :

Monique Pichette : Edmondinette Dantès

Raymonde Ouellette : Jacqueline Peuchet

Micheleine Chabot : Pierrette Picot

Roger Dubé : Geoffrey Loupian

Justin Roger : Faria (L'abbé)

Michel Sansoucy : Le fantôme d'Edmond Dantès

Cornelia Smythe : Dona Imenez-Imenez-Imenez-Robitaille

avec :

Fernand Boudin dans le rôle du chanteur à voix d'or

et

Georges Terrence dans le rôle du gondolier

La scène est en Haute-Savoie entre Annecy et Saint-Julien-en-Genevois

Mise en scène, musique, décor, éclairage et répartition des rôles : George de Napierville.

Ballet : Michel-Modeste McDonald

Les costumes de pilotes de chasse : Jean Bontemps.

***

En la salle du Grand Marshall
Le vendredi 29 et samedi30 mars
Et du jeudi 4 au samedi 6 avril
À vingt heures

Récital du :

Chanteur lituanien

Algirdas Baisu-Balsas

Lieder de Schubert, Hugo Wolf et d'Edgaras Jankauskas.

Réservations fortement recommandées.

***

Au musée du Grand Marshall
Dès demain jusqu'au dimanche 21 avril
Tous les jours (sauf les lundis)

Grande exposition de faux

Une collection de faux en provenance
de grands musées du monde
et
de nombreux collectionneurs

Parmi les objets qui feront partie de cette exposition :

  • Une copie de la tiare en or du roi scythe Saitapharnès (musée du Louvres)
  • Des statuettes de Tanagra (collection privée)
  • Six copies du manuscrit original des poèmes d'Émile Nelligan
  • Quatre Pellan
  • Une des portes du Palais de l'Élysée (Paris)
  • La réponse du feu maire Jean Drapeau au rapport Malouf
  • Un refrigérateur de l'époque romaine
  • La vraie Vénus de Milo
  • Une copie en braille (réduite) du Journal des Goncourt
  • Etc.

***

Note aux parents d'enfants en bas âge : tout enfant se verra remettre, à l'entrée, un sac de friandises de même qu'un petit chaton.

***

 

Au Bijou, cinéma de répertoire

Trois salles, trois films ou deux ou trois courts-métrages:
Dès demain - tous les jours - représentation continue de midi à minuit
Jusqu'au dimanche7 avril.

Hommage à :

James Butler dit "Wild Bill" Hickok
(1837-1876)

The Great Adventures of Wild Bill Hickok de Sam Nelson et Mack V. Wright(1938)

Avec Gordon Elliott dans le rôle de Wild Bill et Carole Wayne dans celui de Ruth Cameron.

Wild Bill Hickok Rides de Ray Enright (1942)

Avec Bruce Cabot dans le rôle de Wild Bill et Constance Bennett dans celui de Belle Andrews.

I Killed Wild Bill Hickok de Richard Talmadge (1956)

Avec Tom Brown dans le rôle de Wild Bill et Virginia Gibson dans celui d'Anne James

***

Sur les ondes de la CNAP et de la CCAP

Nouvelles boursières

Tous les samedis dès huit heures du matin, l'éminent économiste Pierre Rochemenier est en ondes, pour expliquer pourquoi ses prévisions de la semaine précédente se sont avérées fausses. - Sujet cette semaine :

Les effets néfastes sur l'économie canadienne du 8% de taxe
à l'importation sur la céramique en provenance de Turquie.

Les grands interviews

Le mardi 26 mars (première partie ) et le mardi 2 avril (deuxième partie).
(Avec possibilité de prolongement (troisième partie), le jeudi 4 avril
De vingt heures à vingt-deux heures :

Théodore Perkins

Auteur d'une histoire de la Somalie, d'Essais philosophiques sur les intentions réelles des Inquisiteurs, d'un traité sur les Nimonic 75 et 80 (alliages de chrome et de nickel) et d'une traduction de Goethe en Swahili de même que quelques oeuvres de science-fiction dont la célèbre trilogie Kronos I, II et III.

Interviewer : Copernique Marshall.

Le vendredi 29 mars, à 19h00

Rediffusion de la conférence donnée la veille en la salle Marc Ronceraille. - Prise de son : Thomas Mulcair de l'Institut.

Le jeudi 4 avril, à 19h00

Rediffusion de la conférence donnée la veille en la salle Marc Ronceraille. - Prise de son : Thomas Mulcair, de l'Institut

Les grands récitals-concerts

Les samedis 30 mars et 6 avril, à vingt heures, en direct du Palais du Bingo :

Hommage au groupe

The Peanut Butter Conspiracy

Par le Quintette de Parc-Extension :

Paul Boisveret : John Merrill
Raymond Girard : Lance Baker Fent
Monique "The Body" Dubois : Barbara "Sandi" Robinson
Maxime Legendre : Alan Brackett
Marcel Bourdon : Jim Voigt

Le groupe interprétera tous les grands succès de leurs albums :

The Peanut Butter Conspiracy Is Spreading (Columbia Records, 1967)

et

The Great Conspiracy (Columbia, 1968)

 


"Le Carnaval de Venise", ça vous dit quelque chose ?

Si, si : vous avez dû entendre ça mille fois, joué à la trompette ou à l'harmonica...

À l'origine, il s'agissait d'un air folklorique [d'après Hazel Gertrude Kinscella [Music and Romance. Kessinger Publishing (2005)]) souvent associé aux mots "Je lève mon chapeau à trois côtés "ou, en Allemand, "Mein Hut, der hat drei Ecken" qui a été transformé, avec le temps, en une série de thèmes et de variations pour trompette solo par (chacun de son côté) : Jean-Baptiste Arban, Del Staigers et Herbert L. Clarke. (Dixit Wikipédia)

Francisco Tárrega et Johann Kaspar Mertz en ont fait une adaptation pour guitare, Ignace Gibsone pour piano... Chopin, lui-même, se serait servi de son refrain pour en faire une pièce dédiée à Niccolò Paganini. (Ne me demandez-moi pas laquelle.)

Rien de vraiment spectaculaire sauf qu'en 1923, un compositeur du nom de Grant Clarke en fit une adaptation pour orchestre "de jazz" dont, naturellement, le pompeux Paul Whiteman s'empara pour les Ziegfeld Follies.

Cette adaptation, avec accordéon (sic) fut enregistrée, pour la postérité, l'année suivante, sous étiquette Columbia (no. 87-D 81563) avec Ed Smalle pour le refrain sur des paroles de Harry Warren.

Malheureusement, le matériau utilisé pour sa distribution n'était pas biodégradable. La preuve :

So this is Venice !


Cliquez sur le lecteur ou la note (format MP3) :

Les enregistrements qui ont fait partie de cette série sont disponibles intégrablement, dans l'ordre inverse qu'ils ont été publiés :

Cliquez ICI.

          


 

M. J. Edgar Westinghouse - Vale, Colorado

Le mathématicien Michel Chasles (1793-1880), qui, mystifié par un faussaire ès-lettres anciennes, a soutenu à ses confrères de l'Académie des sciences que Blaise Pascal avait découvert la gravitation universelle avant Newton.

M. Alfred Vail - État indépendant des Samoa

Le blog de Dörthe Eickelberg et de Pierre Girard, animateurs de l’émission de sciences sur Arte.

Mme Victoria de Lesseps - Wittenberg, Basse-Bavière
La Companhia Caminho Aéreo Pão de Açúcar.
Mme Jenny Lind - London SW6, Royaume-Uni

Oui, il s'agit bien du juge qui, dans tous les procès, demandait à voir les danseuses.

M. Samuel Bonbell-Bell - Rangoun ou Rangoon, République de l'Union du Myanmar.

La distance AB = AM + MB = [x² + a²]1/2 + [(L-x)² + b²]1/2 ; quand on dérive par rapport à x (choix du plus court chemin), on obtient l'annulation de la dérivé pour : x / [x² + a²]1/2= (L-x) / [(L-x)² + b²]1/2 ou plus simplement OM / AM = PM / BM, ce qui exprime que les triangles AOM et BPM sont semblables, donc l'égalité des angles AMO et PMB.

Mme Eliza Doolittle - Ville de Manille, Philippines

Manderley, propriété de Maxim de Winter.

M. Alexander Morse - Paris 7e

Larry Sharpe, Jim Duggan et Glenn Ruth.

Mrs. Fernande Tesla - Kearny, New Jersey

Oriane, duchesse de Guermantes (d'abord princesse des Laume) et Paul Halmos, le mathématicien et vulgarisateur hongrois (1916-2006) :

Mme Germaine Sommelier - Montréal (Québec)

La citation exacte est : "Tout comme les taupes, certains souvenirs sont hémophiles."

 

Cette édition du Castor est dédiée à :

Julien Green
(1900-1998)

c

"Si toutes les religions de la terre disparaissaient du jour au lendemain, on se débarraserait
de 99% des délinquents sexuels mais a-t-on le temp, de nos jours, d'être rationnel ?
"

- George Carlin

 

Webmestre : France L'Heureux

Webmestre : Éric Lortie

Webmestres : Paul Dubé et Jacques Marchioro

 

1 - Tous droits réservés. - Copyright © UdeNap.org. - La reproduction de tout ou partie du matériel contenu dans cette édition du Castor™ est interdite sans l'autorisation écrite des auteurs.

2 - Malgré l'attention portée à la rédaction de ce journal, ses auteurs ou son éditeur ne peuvent assumer une quelconque responsabilité du fait des informations qui y sont proposéesSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur..

3 - Les erreurs de frappe, de date et autres incongruités contenues dans ce Castor™ seront ou ont déjà été corrigées dans sa version dédiée au marché américaiSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.nSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur..

4 - La direction du Castor™ tient à préciser qu'aucun enfant n'est victime d'agressions sexuelles au cours de la préparation, pendant la rédaction et lors de la publication de son hebdomadaire et que... que perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur. Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur. Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.


Le Castor - Fondation et équipe originelle

Le Castor - Organes afilliés

Université de Napierville - Page d'accueil

Le Castor™ - Édition précédente

Le Castor™ - Édition suivante

Le Castor™ - Édition courante