Volume XXIII, n° 7 28 novembre 2011

Fondé en 1900 par le Grand Marshall, le CASTOR DE NAPIERVILLE fut, à l'origine, un hebdomadaire et vespéral organe créé pour la défense des intérêts de l'Université de Napierville et de son quartier. - Il est, depuis le 30 septembre 2002, publié sous le présent électro- nique format afin de tenir la fine et intelligente masse de ses lecteurs au courant des dernières nouvelles concernant cette communauté d'esprit et de fait qu'est devenu au fil des années le site de l'UdeNap, le seul, unique et officiel site de l'Université de Napierville.

De cet hebdomadaire publié sur les électroniques presses de la Vatfair-Fair Broadcasting Corporation grâce à une subvention du Ministère des Arts et de la Culture du Caraguay, il est tiré, chaque semaine, sept exemplaires numérotés de I à VII, sur papier alfa cellunaf et sur offset ivoire des papeteries de la Gazette de Saint-Romuald-d'Etchemin et trois exemplaires, numéroté de 1 à 3, sur offset de luxe des papeteries Bontemps constituant l'édition originale, plus trois exemplaires de luxe (quadrichromes) réservés au Professeur Marshall, à Madame France DesRoches et à Madame Jean-Claude Briallis, les deux du Mensuel Varois Illustré.

Deuxième édition

Note : L'édition corrigée, destinée au marché américain, paraît le jeudi. L'édition numérotée, avec corrections supplémentaires, destinée exclusivement au Cercle Littéraire des Grammaticiens et Lexicologues Amateurs de Saint-Jean-Étienne-sous-Bois (Var) paraît le samedi.


Le maire à la retraite (en l'an 2022) :

« Tiens, mon tramway ! »


Vous avez manqué les dernières photos de M. Sérien ?

Voyez sa Galerie



Un mot


Dans un autre univers où la perfection serait reine et mère, la parution d'un Castor™ ferait l'objet d'une étude approfondie dont le résultat, après avoir reçu le sceau d'approbation du Professeur, serait, par rapport à nos humbles écritures, d'une qualité que nos nombreux et multiples lecteurs auraient un plus grand bonheur à découvrir mais comme disait le regretté Anaxagore...

Nous avons, hélas, cette semaine, eu le malheur de perdre un de nos grands amis et la grippe a fait des ravages chez nos collaborateurs.

Que nos supportres nous pardonnent le peu de temps que nous avons pu consacrer à ce numéro qui, quand même, contient de véritables leçons de sagesse.


Le salon du livre [*]

Vous vous devez bien vous douter que, si je ne lis pas les journaux, que j'écoute pas les nouvelles, ni à la radio, ni à la télé, et que ma consommation des magazines se limite à la destruction de deux ou trois buissons par année, ben... que... je ne suis pas de ceux qui se sont pointés au dernier Salon du livre de Montréal.

Qu'est-ce que vous auriez voulu que je fasse là ?  - Voir « ce qui se fait » en ce moment ? Rencontrer l'un de ces écrivains qui marchent à deux pieds du sol parce qu'ils ont gagné le dernier prix littéraire de St-Agapit-sur-Mer ?

Pas plus intelligent qu'un autre, Simon, mais pas fou non plus : sait bien que 99% des livres dont on pousse la vente dans ces manifestations « culturelles » seront oubliés dans, non pas cent ans mais vingt, dix et même deux ans (s'ils sont encore en vente l'an prochain). - Et l'on voudrait que je dépense des montants de plus en plus sérieux depuis quelques années pour me procurer le dernier livre de recettes (illustré) de Tante Jeanne, les pensées d'un has-been qui a découvert le secret du bonheur (Vivre avec son corps, Comme surmonter les adversités, etc.), le livre dont tout le monde parle en ce moment... alors que j'ai de la difficulté à trouver (et me payer !) une édition valable de Victor Hugo, Lamartine ou même de Saint-Simon qui n'étaient quand même pas des manchots...

Ce n'est pas que je sois devenu blasé ou tout simplement snob mais j'ai énormément de difficultés à lire les derniers Goncourt, Renaudot ou Nobel alors que je n'ai pas encore fini de digérer les grands auteurs de la première moitié du siècle dernier. - Vous allez me dire que, dans le lot, il y a quand même eu Proust : celui qui s'est acheté son Goncourt ; et puis Céline, chez Renaudot en 1932 ; et même Pirandello, en 1934, chez Nobel. Oui mais vous avez vu le reste de leurs listes ? - Sully Prud'homme ! (C'est quand la dernière fois que vous avez lu Sully Prud'homme ?) - André Malraux ? Michel Butor ? Bernard Clavel ? - Et je ne vous parle, là, que d'auteurs qui, comme le veut l'expression, « sont sortis de la masse »...

Deux ans ? - Répondez vite : est-ce que « La Carte et le Territoire » de Michel Houellebecq, (Goncourt, 2010) est encore disponible en librairie ?

Simon

[*] Version abrégée.


La pensée du cardinal Spitzman

« Je suis dépourvu de foi et ne puis donc être heureux, car un homme
qui risque de craindre que sa vie ne soit une errance absurde vers une
mort certaine ne peut être heureux..
. »

(Stig Dagerman - Notre besoin de consolation
est impossible à rassasier
- Actes Sud 1981)

Voilà ce que j'appelle une méconnaissance totale de la religion et et de ses buts. - Il n'y aurait ni vie après la mort, ni de Dieu, ni de paradis à la fin de ses jours que la foi, l'espérance et la charité auraient toujours leur valeur.

Spitzman


Un conseil

Se méfier de tous ceux qui, en religion, vous indiquent non pas comment trouver le bon chemin mais qui insistent pour que vous suiviez le leur : ce sont des gens qui vous disent de prendre telle ou telle route, de tourner à gauche à telle intersection, à droite à une autre de de vous arrêtez deux rues avant l'hôtel de ville.


 

  • Selon les plus récentes rumeurs, les paralumes du tunnel Viger dont un s'est récemment retrouvé sur la chaussée et qui ont été enlevés au cours du dernier weekend serviront à réparer l'échangeur Turcot, le temps que cet échangeur soit remplacé.

  • Un balcon s'est effondré samedi dernier dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal. - L'enquête a, jusqu'à présent,démontré que ce balcon n'appartenait pas à la Ville.

Autres nouvelles à suivre...


Cette semaine :

  • Collectes de sang (Salle Marc Ronceraille, de 08h00 à midi et de 18h00 à 20h00)


  • Début des festivités en l'honneur de l'anniversaire du Professeur Marshall (25 décembre)

  • Exposition en la Bibliothèque du Grand Marshall - Heures d'ouverture habituelles :

    Livres précieux de la collection personnelle d'Alcide « Slow Drag » Pavageau.

    - Le mariage des quatre fils Aymon & des filles Dampsimon, avec tout l'ordre qui a été gardé au banquet. - Rouen, Coulturier, circa 1580, in-8 (avec traduction en latin)

    - La guerre séraphique ou l'Histoire des périls qu'a courus la Barbe des Capucins contre les violentes attaques des Cordeliers - La Haye, 1740 in-12

    - Histoire d'Olivier de Castille & des Artus d'Algarbe & de Heleyne, fille au Roi d'Angleterre & de Henry, fils d'Olivier, qui grands faits d'armes firent en leur tems ; translatée de latin en françois par Philip Camus, avec figures. - Geneve, sans date, in-fol. gothiq.

    - Le très-excellent & Saint Mystere du Viel Testament, mis en rime françoise & joué par perfonnaiges. - Paris, Jean Réal & Guillaume le Bret, 1542, in-fol.

    - Les condensés du Reader's Digest : collection complète des années cinquante et soixante sauf le numéro de janvier 1963.

    - Etc., etc.

Nous ont rendu visite la semaine dernière :

  • Bianca Adison - Décoratrice intérieure. Spécialité : restaurants italiens (stucco, faux marbre, statues en plâtre, nappes à carreaux et caves à vins en imitation de pierres anciennes).

  • Roger Belhiatus - Organisateur des congrès annuels de l'Association Internationale des Organisateurs de Congrès Annuels (AIDOCA)

  • Alfonso Capriolo - Récent finaliste dans un tournoi de Bol-O-Bat (Antilles Mineures).

  • Dimitrya Golganoff - Danseuse-étoile au Pirate enchaîné de Saint-Clément (Var)

  • Joel-Jehan Nolain - Chef, sous-chef, saucier, rôtisseur, serveur et directeur général.

  • Philipe Poireau - Dessinateur de calvaires.
 

Au Théatre du Grand Marshall

À compter de demain et jusqu'au 16 décembre
Tous les jours à 20h00 - Relâche les lundis
Possibilité d'une matinée le 10 décembre

Le préjugé à la mode

Comédie de Nivelle de la Chaussée
(Présentée pour la première fois au Théâtre François, à Paris, le 3 février 1735)

Constance - Jeanne Lapierre
D'Urval, époux de Constance - John McGuinnis
Sophie, nièce d'Argant - Fanny Lemaître
Argant, père de Constance - Robert Robert
Clitandre, marquis - Paul Chaplin
Damis, marquis - Jean Trenton
Florine, suivante de Constance - Pauline O'Conner
Henri, valet de chambre de d'Urval - Florent et/ou Rollant Desbienbs

« Ah, Constance ! est-ce à vous, à prendre ma défense ? »

Mise en scène : Gaspard Triomphalet.

Décors (la scène est au château de d'Urval) - Georgette Vaillancourt
Musique de scène - Rolland « Ti-mé » Gendron.

En la salle du Grand Marshall

Dès demain, jusqu'au 11 décembre :
(Tous les soirs sauf les lundis)

French Can-Can et Folies-Bergère

Par la Troupe de Mlle Emma. - Vingt-quatre danseurs et danseuses de Paris (France) en première nord-américaine.

En première partie :

Les Petits Chanteurs de Saint-Anne-des-Iles sous la direction du Père de la Vérendrye dans un programme consacré uniquement à l'Avent.

En la salle Marc Ronceraille

À compter de ce mercredi et jusqu'au 10 décembre :
(En matinée seulement : à 14h00 précise)

La claveciniste Marina Della Tomasso. - Oeuvres de Scaraltti, Couperin et John Cage (sonates pour clavecin préparé).

Exposition

Jusqu'à la mi-décembre, au Musée du Grand Marshall - fermeture les lundis :

Paul Jehan Marshall, le peintre réviolutionnaire

Première exposition en Amérique du Nord de ce peintre-sculpteur-architecte (1768-1809) aux idées qui ont contribué non seulement à créer de nouvelles formes picturales mais à la technique de la perspective.

Toiles, dessins, correspondance, témoignages.

À ne pas manquer.

Au Bijou, cinéma de répertoire

Trois salles, trois films :

Cette semaine et la semaine prochaine - séances continues, tous les jours, jusqu'au 11 décembre inclusivement.

Les trois plus grands films de Michèle Mercier sous la direction de Bernard Borderie, l'inimitable créateur de Ces dames préfèrent le mambo (1957) et de la série télévisée Jo Gaillard (1975).

Angélique, marquise des anges (1964) dans le rôle d'Angélique Sancé de Monteloup

Angélique et le roy (1965) dans le rôle d'Angélique de Plessis-Bellière

et Merveilleuse Angélique (1965) dans le rôle d'Angélique de Peyrac

(Avec Robert Hossein and Jean Rochefort.)

Sur les ondes de la CNAP et de la CCAP :

Nouvelles boursières

Tous les samedis dès huit heures du matin, l'éminent économiste Pierre Rochemenier est en ondes, pour expliquer pourquoi ses prévisions de la semaine précédente se sont avérées fausses.

Les grands interviews

Tous les mardis, à 19h00, entrevues menées par Copernic Marshall sur des sujets d'actualité. - Cette semaine et la semaine prochaine : Robert Husset, grand spécialiste de Paul Poiret.

Au grand concert

Les samedis, à vingt heures, en direct du Palais du Bingo.. - Ce samedi : extraits de divers opéras de Johann David Heinichen (1683-1729) avec les Petits chanteurs de la Croix Doré (Arany Kereszt) de Budapest.

Chef invité : Joachim Prochazka.

Conférences

À 6h00 tous les matins - reprises à midi et à 18h00 - : Portraits-minutes des tragédiennes de l'opéra de Rose Caron à Fanny Heldy, déesses du Palais Garnier de 1875 à 1939, préparés et lus par Frank Renard de l'Institut.

À 23h00 mercredi et jeudi de cette semaine : Stephen Cole Kleene et les bases de la théorie des relations arithmétiques (dans le cadre de ses travaux sur les fonctions et prédicats des nombres entiers. - Par le Professeur Timothey Ubaldo de l'Institut.



Un enregistrement plutôt court cette semaine : une minute, vingt-deux secondes. Il s'agit de la première des études d'exécution transcendante de Franz Liszt (1811-1886), composées en 1854 mais pas jouée par n'importe qui : par Jorge Bolet (on prononce « Bolette », Jorge Bolet méconnu ou à peu près de son vivant et presque sinon totalement oublié de nos jours. Le dernier des pianistes romantiques du siècle dernier, de ceux qui ne se contentaient pas de jouer « correctement » une partition mais qui ont essayé de retrouver l'esprit, la tonalité, la passion, l'âme derrière ce que des compositeurs comme Chopin ou Schumann n'ont, malheureusement, eu à leur disposition, pour exprimer leur vision du monde, que des portées, des blanches, des noirs, des croches, des doubles-croches. - Oh, il y en a eu d'autres. Ervin Nyiregyhazi, par exemple (1903-1987), l'enfant-prodige qui disparut au début des années vingt, qu'on retrouva, concierge, vers le milieu des années soixante-dix et qui n'avait pas, depuis trente ans, touché à une seule note de piano mais qui, assis devant un, se mit à jouer des pièces qu'il aurait dû, normalement, avoir oubliées... ! [1]

Jorge Bolet ? Né à Cuba en 1926 et mort à New York en 1999 n'a eu, comme fulgurante carrière, que quelques concerts en Europe, peu de travail aux USA (un concert-solo au Carnegie Hall, quand même), et qui a été professeur de piano presque toute sa vie.

Un coffret à se procurer : Liszt, oeuvres pour piano - neufs CDs - Decca 467 801 2.

Jorge Bolet : Première des études d'exécution transcendante de Franz Liszt - Enregistrée en 1978.

 

Cliquez sur le lecteur ou la note (format MP3) :

 

[1] Nyregyhazi Plays Liszt - The Case of the Vanishing Pianist - 2 x 33t - Columbia M2 34598 (1978)          


M. Luigi Dallapicolla - Terre-Haute, Indiana

Quand on provoque les vibrations d'une corde de manière quelconque, elle vibre en formant un fuseau dont les extrémistés sont les points fixes de la corde.

(Inutile de préciser, nous supposons, qu'elle émet alors un son appelé son fondamental ou premier partiel, dont la fréquence N (nombre d'oscillations par unité de temps) est donnée par la formule archi-connue, N = 1 sur 2L multiplié par la racine carrée de T sur m où L est la longueur de la corde, T est sa tension et m sa masse par unité de longueur. - Se méfier quand même des variations dans les températures.)

(D'après Wlaminck Wandermint.)

Mme Dirkette Fodor - Cologne (Köln), Allemagne

Escarpements de la partie orientale du bassin de Paris, formés par les calcaires du Jurassique inférieur. - À noter que son talus est morcelé en buttes en amont. (Thomas Marshall - Voir à Thomas de Villanova).

M. John Christian Freund - Fairbanks, Alaska
Il s'agit de la partie du sang qui se coagule, par opposition au sérum.
Ms Marya Frey - Paris 13e

«Christologie du Nouveau Testament ». - Oscar Cullmann, en 1959.

Herr Friedrich Hillmer - Birmigham, Royaume-Uni

Gobbledygook ou gobbledegook (parfois gobbledegoo). En français, on dirait abscons (ou abstrus) mais les traducteurs de talent, comme vous le savez, sont difficiles à trouver.

Ms. Ludmilda Byron - Saint-Félicien-d'Argenson (Var)

Th. Kungo, la princesse Ulfeld, Holberg, Ewald, Boggesen, H. C. Anderson, George Brandes, Heilberg, Helge Rode, Johannes V. Jenzen et, plus récemment, Branner et Kjeld Abell.

M. Massimo Mila - Lima, Pérou

David Ier, le coempereur byzantin de Trézibonde, qui était également seigneur d'Héraclée, du Pont et de Paphlagonie. Deuxième fils du sébastocrator Manuel Commène, il était, en conséquence, petit-fils d'Andronic Ier.

Ms Adelaide Phillips - Bighampton, Nouvelle-Zélande

Dans la République démocratique du Rhutanga.

M. Louis Kéfer - Manille, Philippines

Un galvanomètre à cadre mobile, inventé par Marcel Deprez.


Cette édition du Castor est dédiée à :

Ron McKenna
Décédé le 22 novembre dernier

« Nous disons bien que l’heure de la mort est incertaine, mais quand nous disons cela, nous nous représentons cette heure comme située dans un espace vague et lointain, nous ne pensons pas qu’elle ait un rapport quelconque avec la journée déjà commencée et puisse signifier que la mort ou sa première prise de possession partielle de nous, après laquelle elle ne nous lâchera plus pourra se produire dans cet après-midi même, si peu incertain, cet après-midi où l’emploi de toutes les heures est réglé d’avance. On tient à sa promenade pour avoir dans un mois le total de bon air nécessaire, on a hésité sur le choix d’un manteau à emporter, du cocher à appeler, on est en fiacre, la journée est tout entière devant vous, courte, parce qu’on veut être rentré à temps pour recevoir une amie; on voudrait qu’il fît aussi beau le lendemain; et on ne se doute pas que la mort, qui cheminait en vous dans un autre plan, au milieu d’une impénétrable obscurité, a choisi précisément ce jour-là pour entrer en scène, dans quelques minutes, à peu près à l’instant où la voiture atteindra les Champs-Élysées... »

- Marcel Proust


« Je dis toujours la même chose parce que c'est toujours la même chose
car si ce n'était pas toujours la même chose, je ne dirais pas toujours la même chose.
»

(Benoît Constant Coquelin dit « Coquelin l'aîné » - Tartuffe - Chez Paul Ollendorf, 1884)


Webmestre : France L'Heureux

Webmestre : Éric Lortie

Webmestres : Paul Dubé et Jacques Marchioro


1 - Tous droits réservés. - Copyright © UdeNap.org. - La reproduction de tout ou partie du matériel contenu dans cette édition du Castor™ est interdite sans l'autorisation écrite des auteurs.

2 - Malgré l'attention portée à la rédaction de ce journal, ses auteurs ou son éditeur ne peuvent assumer une quelconque responsabilité du fait des informations qui y sont proposéesSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur..

3 - Les erreurs de frappe, de date et autres incongruités contenues dans ce Castor™ seront ou ont déjà été corrigées dans sa version dédiée au marché américaiSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.nSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur..

4 - La direction du Castor™ tient à préciser qu'aucun enfant n'est victime d'agressions sexuelles au cours de la préparation, pendant la rédaction et lors de la publication de son hebdomadaire et que... que perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur. Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur. Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.


Le Castor - Fondation et équipe originelle

Le Castor - Organes afilliés

Université de Napierville - Page d'accueil

Le Castor™ - Édition précédente

Le Castor™ - Édition suivante

Le Castor™ - Édition courante