Volume XXIII, n° 3 3 octobre 2011

Fondé en 1900 par le Grand Marshall, le CASTOR DE NAPIERVILLE fut, à l'origine, un hebdomadaire et vespéral organe créé pour la défense des intérêts de l'Université de Napierville et de son quartier. - Il est, depuis le 30 septembre 2002, publié sous le présent électro- nique format afin de tenir la fine et intelligente masse de ses lecteurs au courant des dernières nouvelles concernant cette communauté d'esprit et de fait qu'est devenu au fil des années le site de l'UdeNap, le seul, unique et officiel site de l'Université de Napierville.

De cet hebdomadaire publié sur les électroniques presses de la Vatfair-Fair Broadcasting Corporation grâce à une subvention du Ministère des Arts et de la Culture du Caraguay, il est tiré, chaque semaine, sept exemplaires numérotés de I à VII, sur papier alfa cellunaf et sur offset ivoire des papeteries de la Gazette de Saint-Romuald-d'Etchemin et trois exemplaires, numéroté de 1 à 3, sur offset de luxe des papeteries Bontemps constituant l'édition originale, plus trois exemplaires de luxe (quadrichromes) réservés au Professeur Marshall, à Madame France DesRoches et à Madame Jean-Claude Briallis, les deux du Mensuel Varois Illustré.

Deuxième édition

Note : L'édition corrigée, destinée au marché américain, paraît le jeudi. L'édition numérotée, avec corrections supplémentaires, destinée exclusivement au Cercle Littéraire des Grammaticiens et Lexicologues Amateurs de Saint-Jean-Étienne-sous-Bois (Var) paraît le samedi.


 

Vous avez manqué les dernières photos de M. Sérien ?

Voyez sa Galerie



Et puis...

 

Trop de choses la semaine dernière, cette semaine et la semaine prochaine pour en parler de l'habituelle cohérente façon.

On me disait, justement et récemment, que notre monde était historiquement et malheureusement devenu trop intrinsèquement et difficielement complexe pour que les gens ordinaires - (votre mère, votre père, ma défunte mère, etc. (ce qui supprime automatiquement et forcément une hypothétique liste qui pourrait inclure le Professeur, ses parents et sa famille) - puissions ou eussions pu - concordance des temps et accords ayant été momentanément oubliés - avec la radio, la télévision, les journaux, les déplacements que nous sommes et avons eu être obligés de, quotidiennement, hebdomadairement et même mensuellement, entreprendre ou avoir eu à entrerendre dans nos trop actives vies, notre cerveau et leurs cerveaus ont commencé à ne plus être en mesure et, conséquemment, ne suffisaient plus à raisonnablement et de façon sensée à absorber cette partie de l'univers qu'on dit, dans certains milieux, être notre commun univers.

C'est une chose sur laquelle j'ai décidé de me pencher d'ici peu ou, comme disait le regretté saint Jean, dans un avenir rapproché..

En attendant, les membres de la masse si fine et si intelligente de ceux qui nous lisent trouveront dans la présente édition de leur favori journal les grands faits du Quartier Universitaire de Napierville, les seuls qui, en toute fin de compte, devraient nous intéresser.

Bonne lecture.


Vive les journalisses !

Je vous ai déjà dit, je crois, que je n'avais pas acheté, ni lu un journal depuis au moins vingt ans, si ce n'est pas vingt-cinq. Quelques exceptions : lorsque j'arrive dans une autre ville, je me procure le plus rapidement possible le quotidien le plus populaire pour y lire les petites annonces. C'est là qu'on apprend comment les gens vivent, ce qu'ils achètent, ce qu'ils revendent, le coût des maisons, des loyers... Je jette également souvent un coup d'oeil sur les premières pages des grands quotidiens, particulièrement en France, non pas pour savoir ce qui se passe mais pour les acronymes, les raccourcis, les manières de résumer certains faits, pour réaliser la plupart du temps que, à moins d'être un native, il n'y a rien à comprendre.

Et pourquoi je ne lis pas les quotidiens (ni ne regarde les journaux télévisés) ? Parce qu'on y apprend rien. Parce qu'on nous annonce des nouvelles qui ne sont jamais suivies. - Deux personnes assassinées à coups de marteau sur la 11e avenue ? 9 fois sur 10, l'on n'en entendra plus jamais parler. - On nous annonce la tenue d'une enquête publique ? Elle n'aura pas lieu et si elle a lieu, elle ne débouchera sur rien. - Un incendie dans un édifice public ? L'enquête se poursuit.

En politique, c'est encore pire : non seulement les politiciens se protègent entre eux mais ils sont à l'abri de toutes critiques de la part de journalistes :

Quand avez-vous vu, la dernière fois, un candidat reprendre la liste des promesses de celui qu'il veut remplacer et rappeler à la population que son futur prédécesseur était un fieffé menteur ? - Et qui ose traiter le maire de Montréal de moron ou le premier ministre de la province d'hypocrite et d'opportuniste ?

Si j'avais un scanner, je joindrais à cette chronique des photos de certaines « unes » des journaux du début du siècle dernier dans lesquelles on peut lire « Le salaud est enfin mort ! » (Décès de Guillaume II), « Des voleurs ! Nous avons élu des voleurs ! » (À propos des députés de la IVe République), etc.

C'est vrai qu'à l'époque, on ne donnait pas de conférences de presse où seuls les journalistes favorables étaient admis.

Y'a bonne lurette que je n'ai pas serré la main d'un politicien. Faudrait que j'ajoute à ma liste les journalistes. Enfin : 99% des journalistes, ceux qui lisent les dépêches et qui les répètent.

Simon

P.-S. : La saison de hockey n'est pas encore commencé qu'on m'a dit que, déjà, dans les matchs de pré-saison, deux joueurs avaient été victimes d'attaques brutales à la tête. Pas entendu parler d'un journaliste-sportif (si, si : ça existe) qui se soit élevé contre cette manifeste violence. - C'est vrai que, pour exercer son métier, il a de besoin de ceux qui la tolèrent.


La pensée du cardinal Spitzman

À commander et à lire, dans Le Point - Références, le numéro de Nov.-Déc. 2004 sur le « Judaïsme, christianisme, Islam, les textes fondamentaux et leurs commentaires » - adresse ci-dessus.

Comme cela est résumé dans l'avant-propos : « Pour en finir avec les caricatures. »

http://boutique.lepoint.fr/recherche?product_search=juda%C3%AFsme&x=11&y=8

Spitzman

 


Solution du puzle de notre précédent numéro:

8
11
58
1
57
2
7
12
3
60
9
6
10
5
4
59

La question était : quels nombres doit-on insérer en "a", "b", "c" et "d" (en rouge dans le tableau ci-dessus) pour que le total des lignes, des colonnes, des deux diagonales, des quatre coins , des quatre carrés supérieurs gauche et droit, des quatre carrés inférieurs gauche et droit et les quatre carrés du centre soient égaux à l'âge qu'aura le Professeur en décembre prochain ?


  • À Montréal, la rue Sainte-Catherine, entre De Bleury et Saint-Dominique a été rouverte à la circulation. Les pavés tiendront-ils le coup ? C'est la question que se posent les automobilistes qui empruntent cette voie pour passer de la station Musique+ aux Foufounes électriques. - La réponse serait connue des utilisateurs qui ont déjà fait l'essai de ce tronçon de route et qui ont déjà noté d'importantes dénivellations.

  • À Québec, le ministre délégué aux Transports, Norman MacMillan, a présenté des excuses publiques à Sylvie Roy qu'il a accidentellement traitée de « grosse cr*sse ».

  • La Fédération des journalistes du Québec (FPJQ) n'a pas apprécié les attaques lancées par le directeur de l'Unité anticollusion contre les médias, un certain Jacques Duchesneau.

  • À New York, le Canada s'est servi lundi de son droit de parole aux Nations unies pour critiquer les opposants d'Israël et réaffirmer son soutien inébranlable à cet état, grand constructeur de logements sociaux.

  • Louise Harel a demandé à l'administration Tremblay de faire du ménage et de « revoir courageusement ses structures » citant qu'à Toronto on retrouvait 48 élus, 28 à Québec, 15 à Calgary et 103 dasns la région métropolitaine.

  • Les sociétés chargées de l'entretien de ponts menant à la Rive-Sud de Montréal se sont servis du dernier marathon pour tester la solidité du pont Jacques-Cartier, mais leur porte-parole a souligné qu'il n'était pas question pour le moment d'utiliser cette méthode sur le pont Champlain ; ni le Pont-Mercier d'ailleurs.

  • En France, la garde à vue du numéro 2 de la police judiciaire de Lyon, Michel Neyret qui est soupçonné de corruption et de détournement de drogue.

  • En Europe, le premier ministre Jean Charest décidé à déplacer les travaux routiers et autres chantiers des endroits trop connus de la Province poursuit sa croisade pour mousser son Plan Nord. - Il n'a pu être rejoint pour ses commentaires relatifs à la possibilité d'une enquête publique sur la construction.

  • À Paris, celui qui fut, un temps, l'intermédiaire franco-libanais auprès du régime Kadhafi en Libye et auprès de Bachar al Assad en Syrie, Ziad Takieddine, et qui a récemment été mis en examen dans une affaire de corruption présumée lors de la présidentielle de 1995, a dévolié les liens qu'il entretenait à ce moment-là avec Claude Guéant, Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin. - S'ajoutent à ses noms, ceux de Thierry Gaubert, Nicolas Bazire et, à titre de témoin, Hélène de Yougoslavie. - De son côté, Jean-Michel Baylet, leader des radicaux de gauche et candidat aux primaires socialistes, a été renvoyé en correctionnelle dans un dossier concernant des marchés publics. Pendant ce temps, Alain Juppé, condamné en 2004 à 18, puis 14 mois de prison pour détournement de fonds publiques (sentence suspendue), celui qui fut pendant trente ans l'ami fidèle de Jacques Chirac présentement devant les tribunaux pour une affaire de corruption, excellerait, selon certains, dans la restauration de l’image ternie de la politique étrangère française sans toutefois attirer les foules sur le petit écran.

  • Bonne nouvelle quand même : Jean-Pierre Versini-Campinchi, l’avocat de Jean-Christophe Mitterrand, fils de l’ancien président, vient de décliner la proposition de Légion d’honneur auprès de son bâtonnier. "Il estime n’avoir pas rendu à la collectivité des avocats et encore moins à la nation un service qui pourrait justifier cette décoration", a indiqué un de ses collègues.

  • Par ailleurs, le gouvernement canadien a ratifié avec des partenaires internationaux une entente qui vise à empêcher la multiplication de produits piratés et contrefaits. Cette entente exige des signataires qu'ils adoptent dans leur pays des lois plus sévères pour protéger la propriété intellectuelle, comme des marques de commerce ou des oeuvres susceptibles d'être diffusées illégalement sur Internet. - La loi correspondante sera vraisemblablement votée au Parlement d'Ottawa vers l'an 2025, d'autres accords dans le même sens et signés il y a, dans certains cas, plusieurs années, n'ayant pas encore été inscrits à l'ordre du jour.

Cette semaine :

  • Mardi -si la température le permet, sinon mercredi mais dans le grand gymnase : vente de pins de l'UdeNap, esplanade du Grand Marshall, aux prix habituels : 5 $ en cuivre, 10 $ en argent, 15 $ en or et 20 $ les mêmes mais plus chers.

  • Jeudi : grande messe en l'honneur des édificateurs du monde entier - Église du Saint-Sépulcre et des Deux Vierges - À 08h00

  • Samedi prochain,14h00 - Salle du Grand Marshall : conférence d'un ex-ingénieur de la Ville de Montréal qui viendra, incognito, expliquer pourquoi les responsables de l'effondrement de ponts et structures, de la chute de parois de verre (Grande Bibliothèque), etc. ne sont jamais identifiés, poursuivis, ni mis à l'amende pour leurs erreurs et négligeances. - Réservations fortement recommandées.

Nous a rendu visite au cours des dernières semaines :

  • Nicolas Parent-Pauvre, candidat défait aux élections de 1995 (Drôme)

  • Wanda Lemieux, professeur de littérature médiévale (Haute-Savoie)

  • Colette Thivierge, égyptologue

  • Casimir Saint-Jean, constructeur de pyramides (centres commerciaux)

  • Albert Lefiffe, décorateur-assemblier (et coloriste)

  • Néfertiti Charette, muséologue (à la retraite)

 


Au Théatre du Grand Marshall

À compter de demain et jusqu'au 30 octobre - Relâche les lundis. - À vingt heures précises.

Le jaloux, comédie en cinq actes et en vers de Rochon de Chabannes, présentée pour la première fois le 11 mars 1784.

Quatre décors somptueux selon les indications de l'auteur :

  • Un premier salon pour les deux premiers actes
  • Un second salon ou boudoir de la marquise pour le troisième acte
  • Un cabinet de toilette pour le quatrième acte

Tous ces appartements sont garnis de meubles ; mais il n'est pas essentiel, en changeant de décoration, de changer de meubles, excepté au quatrième acte, où il faut une toilette magnifique , un petit secrétaire, un bureau, quelques chaises et fauteuils nouveaux.

  • Le cinquième acte doit représenter un jardin.

Et une note très importante :

  • Au lever du rideau (premier acte), la soubrette doit paraître assise, et s'entretenant familièrement avec Pasquin ; celui-ci, un peu de côté,lui parle, appuyé sur le dos de la chaise.

En vedette :

    • Le baron -
    • La marquise, sa nièce -
    • Le chevalier -
    • La comtesse, en amazone à son entrée, au second acte et en dragon aux trois derniers -
    • Valsain, parent de la marquise -
    • Marthoin, femme de chambre de la marquise -
    • Pasquin, valet du chevalier -
    • Quelques domestiques (personnages muets) -

    La scène est au château du baron.

    Décor : George de Napierville. - Musique : Pierre Aucourant de la Fanfare Secrète de Napierville.
    Régie générale : - Avocats : Vatfair, Planter, Hencourt et Associés.

En la salle du Grand Marshall

Dès demain et jusqu'au 30 octobre - Relâche les lundis.

Chansonnettes mesurées de J. A. de Baïf à quatre voix (1586) de Jacques Mauduit (1557-1627).

Dialogues, choeurs, récits, ensembles vocaux et instrumentaux.

Par le choeur et les comédiens du Saint-Coeur de Marie accompagnés par les Chevaliers de la Table Ronde.

« On ne peut rien rêver de plus uni, de plus fondu et de plus délicatement sensible que des chansons comme "Vous me tuez si doucement" ou Voici le verd et le beau may" » (R. Bernard)

Sous les aupoices de la S.B.E.C.M.A.N.

En la salle Marc Ronceraille

Mercredi, jeudi et vendredi cette semaine - toute la journée de 09h00 à 16h00. - Finale : vendredi à 20h00.

Concours de poésie industrielle.

Juré sous la présidence de Madame Fawzi Malhasti, la poétesse de renom.

Exposition

Jusqu'à la mi-octobre, au Musée du Grand Marsghall - fermeture les lundis :

Voitures anciennes, de la collection d'Alcide « Slow Drag » Pavageau dont :

  • Deux Plymouth Fury III de 1969
  • Une Ford Custom 500 (servo-frein, servo-direction, radio AM, différentiel barré) (1962 )
  • Une Pontiac Silver-Straight de 1949
  • Une Ford Comet de couleur verte (Hanovre) de 1964
  • Une Chrysler Dodge Plymouth Grand Corona Special Editionn Mark IV (entièrement remise à neuf) - 1971
  • Une Skoda de 1977

Et :

  • Une reproduction de la photo d'Edouard Baldus, La gare de Lyon (circa 1852)
  • Divers posters relatifs à Coppertone
  • Un des permis de conduire d'Alphétus Marshal

Au Bijou, cinéma de répertoire

Trois salles, trois films - Séances continues à partir de 9h00 - tous les jours :

Les grands films de Daniel Baldwin

  • Attack of the 50 Ft. Women (1993) de Christopher Guest avec : Daryl Hannah et William Windom

  • Wild Grizzly (2000) de Sean McNamara avec : Riley Smith, Michele Greene et Fred Dryer

  • The Beach Party at the Threshold of Hell (2006) de Johnny Gillette et Kevin Wheatley avec Richard Riehle, Kevin Weatley, Paul Witty et Jamie Bullock dans le rôle de Cannibal Sue.

Sur les ondes de la CNAP et de la CCAP

  • Nouvelles boursières

Tous les samedis par la suite, l'éminent économiste Pierre Rochemenier sera en ondes, dès huit heures du matin, pour expliquer pourquoi ses prévisions de la semaine précédente se sont avérées fausses.

  • Les grands interviews

Tous les mardis, à 19h00, entrevues menées par Copernic Marshall sur des sujets d'actualité. - Cette semaine : Le Docteur Raoul-Jean Perdue, négociateur au Moyen-Orient (60 ans d'expérience )

  • Au grand concert

Les samedis, à vingt heures, en direct du Palais du Bingo, le grand orchestre du Palais. - Ce samedi : Fernando Leclerc et ses Zigonneux de Lilest. Au programme reels et sets carrés du Lac-Saint-Jean.

 

 


Difficile à croire mais pour les gens qui ont cinquante ans et moins, Brigitte Bardot est une vielle dame (elle a eu 77 ans il y a cinq jours) qui s'occupe de la protection des animaux et qui n'a jamais été autre chose- Nés en 1961, ils avaient douze ans lorsqu'elle prit sa retraite en 1973.

Son premier enregistrement (Sidonie) date de 1961, justement. Oui, je sais, on lit souvent 1962 mais c'est une erreur : cet enregistrement a été publié en 1962 mais il a effectivement été enregistré l'année précédente. Pour le film « Vie privée », direction Louis Malle ; en co-vedette : Marcello Mastroianni. Elle avait alors 27 ans.

L'année suivante, en studio cette fois-là, en collaboration avec Serge Gainsbourg et Jean-Max Rivière, elle grava quatre chansons écrites pour elle : Je me donne à qui me plaît, La Madrague, Tiens, c'est toi et... cette petite chose qui lui attira des critiques favorables :

Hé oui : ça aura 49 ans en décembre prochain.

L'appareil à sous - Brigitte Bardot - Étiquette Philips - 45t- No. 432.874

Cliquez sur le lecteur ou la note (format MP3) :

         


Ms Natasha Guindon - Ontario, angle De Bullion, Montréal

Non : ce sont les vaches et non les taureaux qui deviennent colériques à la vue d'une cape rouge. La raison pour laquelle les taureaux foncent vers ces capes découlent du fait qu'ils n'aiment pas être pris pour des vaches.

Ms Vanessa Cacadoix - Wong Ping (Formose)
Si l'on exclue les meurtres et les viols, vous avez raison : le taux de criminalité à Washington est un des plus bas en Amérique.
Ms Tamarah Quintal - West Mifflin (Pennsylvanie)

Eleanora Fagan, Chereilyn Sarkisian, Anna MaeBullock et LaDonna Adrian Gaines.

M. Sardanapale Ouellette - St-Foulard près de Latuque (Québec)

La Russie, le Canada, la Chine, Les États-Unis d'Amérique, le Brésil, l'Australie, l'Inde, l'Argentine et le Kazakshstan.

M. Sainte-Beuve Archambault-Nolet - Murray Bay (Charlevoix)

1,19 $ : 4 x 25cents, 4 x 10 cents et 4 fois 1 cent, mais vous serez incapable de faire de la monnais pour 1 $.

M. Synode du Cressy - Paris 16e

À 100 kilomètres à l'heure, il vous faudra 48 millions d'années pour vous rendre à l'étoile la plus près de notre système solaire, Proxima Centauri. - Quelque chose comme 2 400 000 générations.

Madame Sélène Toupin - London SW 16

Les disques compact ou CD sont lus de l'intérieur vers l'extérieur. C'est la raison pour laquelle les enregistrements se trouvant à la fin (dans la liste) sont les premiers à être endommagés lorsque les CD qui les contiennent sont mal manipulés.

M. Ulcéré Dutalon - Ste-Croix-en-Plaine (Alsace)

L'américanitis.

M. Leprince Carafia - Iles Sandwich

Les chasses d'eau en mi bémol et les klaxons en fa (parfois dièse).

Messieurs Fred et Dimitri Bottomsworth - Last Call, Arizona

3 929 625 (en 1790).


Cette édition du Castor est dédiée à :

Clayton Moore
1914-1999

(Photo en provenance du site : www.listal.com)


« Il faut se méfier de ceux qui, après notre mort, videront nos tiroirs. »

(S. G.)


Webmestre : France L'Heureux

Webmestre : Éric Lortie

Webmestres : Paul Dubé et Jacques Marchioro


1 - Tous droits réservés. - Copyright © UdeNap.org. - La reproduction de tout ou partie du matériel contenu dans cette édition du Castor™ est interdite sans l'autorisation écrite des auteurs.

2 - Malgré l'attention portée à la rédaction de ce journal, ses auteurs ou son éditeur ne peuvent assumer une quelconque responsabilité du fait des informations qui y sont proposéesSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur..

3 - Les erreurs de frappe, de date et autres incongruités contenues dans ce Castor™ seront ou ont déjà été corrigées dans sa version dédiée au marché américaiSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.nSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur..

4 - La direction du Castor™ tient à préciser qu'aucun enfant n'est victime d'agressions sexuelles au cours de la préparation, pendant la rédaction et lors de la publication de son hebdomadaire et que... que perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur. Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur. Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.


Le Castor - Fondation et équipe originelle

Le Castor - Organes afilliés

Université de Napierville - Page d'accueil

Le Castor™ - Édition précédente

Le Castor™ - Édition suivante

Le Castor™ - Édition courante