Volume XXII,
numéro 21
25 juillet 2011

Fondé en 1900 par le Grand Marshall, le CASTOR DE NAPIERVILLE fut, à l'origine, un hebdomadaire et vespéral organe créé pour la défense des intérêts de l'Université de Napierville et de son quartier. - Il est, depuis le 30 septembre 2002, publié sous le présent électronique format afin de tenir la fine et intelligente masse de ses lecteurs au courant des dernières nouvelles concernant cette communauté d'esprit et de fait qu'est devenu au fil des années le site de l'UdeNap, le seul, unique et officiel site de l'Université de Napierville.

De cet hebdomadaire publié sur les électroniques presses de la Vatfair-Fair Broadcasting Corporation grâce à une subvention du Ministère des Arts et de la Culture du Caraguay, il est tiré, chaque semaine, sept exemplaires numérotés de I à VII, sur papier alfa cellunaf et sur offset ivoire des papeteries de la Gazette de Saint-Romuald-d'Etchemin et trois exemplaires, numéroté de 1 à 3, sur offset de luxe des papeteries Bontemps constituant l'édition originale, plus trois exemplaires de luxe (quadrichromes) réservés au Professeur Marshall, à Madame France DesRoches et à Madame Jean-Claude Briallis, les deux du Mensuel Varois Illustré.


Édition estivale no. 3

(Deuxième édition)

Note : L'édition corrigée, destinée au marché américain, paraît le jeudi. L'édition numérotée, avec corrections supplémentaires, destinée exclusivement au Cercle Littéraire des Grammaticiens et Lexicologues Amateurs de Saint-Étienne-sous-Bois (Var) paraît le samedi.


  La photo de la semaine - Une exclusivité du Castor™

Le maire saluant les touristes en visite à Montréal

Vous avez manqué les dernières photos de M. Sérien ?

Voyez sa Galerie

  Au coeur de l'action


Combien de fois ai-je entendu dire qu'elle était molle, facilement excitable, impétueuse, parfois, et souvent tendue pour un rien mais quand je la compare à celle de la jeunesse d'aujourd'hui, je me dis qu'elle n'était pas ni pire, ni mieux. - Je parle, naturellement, de ma génération. Qu'il n'y ait pas de confusion.

J'en parlais justement, hier matin, sur le parvis de l'église du Saint-Sépulcre et des Deux vierges, en compagnie du Professeur et de Madame Fawzi Malhasti, la poétesse de renom, et nous étions tous d'accord : que, d'une génération à l'autre, il semble y avoir un bond vers l'avenir mais que ce bond, passé un certain âge, devient un léger saut pour se transformer, avec le temps, en petit pas mais un pas important pour l'avenir du monde.

Comme disait le regretté Théodore Crapulet, dans un de ses poèmes didactiques dont il avait le secret : « Pas de petits pas, pas de progrès et pas de progrès.... » Or, justement, ce matin, c'est à ce progrès que je voudrais faire référence en rappelant à nos abonnés de bien prendre note que le Castor™, cet important organe à la défense du Quartier Universitaire de Napierville, s'il semble stagnant ces temps-ci (qu'on ne m'écrive pas : je suis là pour le constater), c'est qu'il est en transformation - en mutation si je peux m'exprimer par cette toujours trop galvaudée expression - : il se remet à l'heure, à l'heure de la génération nouvelle tout en poursuivant son but ultime, celui de l'édification de la jeunesse.

Ne reste plus qu'un seul numéro de l'actuelle édition dite estivale, celui du 8 août prochain car, le 22 nous ne serons pas là. Mais attendez : quand le 5 septembre prochain vous ouvrirez, chers abonnés, votre hebdomadaire favori, vous noterez plusieurs changements.

Restez à l'écoute.

En attendant bonne estivale écoute et bonne lecture

Herméningilde Pérec
Secrétaire
Université de Napierville

Dates des prochaines éditions :

1) édition estivale no. 4 : 8 août ;
2) fermeture : 22 août ;
3) numéro de la rentrée : 5 septembre.


 

Est-ce moi ou...

En ouvrant les journaux avant-hier et hier matin, je n'ai pas pu faire autrement que noter la quantité de morts violentes ou accidentelles qu'on y rapportait : en Norvège, dans le sud de la France, dans le grand nord, en Afrique, au Texas... et je me suis dit que : ou j'ai la mémoire trop longue, ou j'ai perdu toutes notions de ce que peut-être une nouvelle. - Je n'ai pas le temps aujourd'hui de retrouver l'article en question - et, en plus, il fait trop chaud - mais j'ai quelque part, ici, une collection de «unes» de journaux du début du siècle dernier dans laquelle je me souviens très clairement avoir lu sur l'une d"entre-elle, répartis sur sept colonnes, des renseignements et des opinions sur : la façon dont le gouvernement (français) de l'époque menait ses finances, ce dans quoi il investissait, ce dans quoi il devait investir, là où se trouvaient les besoins, qui serait mieux placé pour prendre des décisions, etc. - Des morts ? Oui. Au verso dans un entrefilet d'à peine dix lignes mentionnant un déraillement qui aurait fait une centaine de victimes, quelque part en Allemagne. - Ça m'avait frappé :

Des opinions et des faits divers.

Aujourd'hui, qu'est-ce qu'on lit dans les journaux ? Qu'un jeune homme de dix-neuf a été agressé dans un parking d'un McDonald avec tous les détails appropriés : l'arme utilisée, les témoins, les suspects et le contenu d'une interview non pas du policier-enquêteur mais d'un porte-parole de la police dont le rôle est justement de faire le lien entre les forces de l'ordre et la meute de journalistes venus se renseigner sur place. - Vous pouvez me dire ce en quoi la mort de ce jeune homme devrait m'intéresser ? - Ah peut-être qu'on essait de m'indiquer de ne plus me tenir dans les parkings des McDo... qui sait ?

Mais alors :

Pourquoi ne parle-t-on plus des gens qui se suicident dans le métro ? - C'était courant au début puis plus rien. - Peut-être qu'il n'y en plus ? - Sauf que vous savez très bien comme moi qu'il y en a toujours. Comment autrement expliquer ces ambulances et ces autos de la police qu'on retrouve à la porte de certaines stations, certains jours, ou ces accidents «techniques» qui occasionnent les arrêts réguliers de telle ou telle ligne ? - Moi, je dirais que, dans une ville comme Montréal, doit bien en avoir deux par mois. - Mais on n'en parle plus. - Peut-être que ça ferait fuire la clientèle.

Et puis les ponts ? - Pourquoi pensez-vous qu'on a construit ces cages dans les endroits où passent les piétons ? Pour empêcher les pierres qui se détachent de la chaussée de blesser les usagers ? - Allons donc ! - J'ai même connu un jeune homme qui s'est jeté, une fois, pour en finir avec la vie, du haut du pont Jacques-Cartier vis-à-vis la rue Notre-Dame. Vous savez ce qui lui est arrivé ? Il est tombé sur le toit d'une voiture et, en dehors d'un ou deux membres cassés, il s'en est tiré indemne. - En a t-on parlé dans les journaux ? Pas du tout. Devait avoir eu un vol important dans une bijouterie ce jour-là ; ou une famine en Éthiopie, ou, des développements du côté des négociations entre Israël et ceux qui se disent de la Palestine. Et pourtant l'histoire de ce jeune homme méritait d'être racontée. Pas pour les raisons qui l'ont poussé à vouloir se suicider, ni pour ses problèmes émotifs mais pour - excusez si je change de paragraphe mais vous verrez, ça mérite d'être cité presque en majuscules :

C'est que, après être sorti de l'hôpital, il a reçu une lettre des assureurs de l'automobiliste lui réclamant les coûts de réparation au véhicule qu'il avait, dans sa chute, endommagé !

Voilà quelque chose d'insolite qui aurait mérité un entrefilet, non ?

Simon
popp.udenap@gmail.com

 

  En direct d'Hollywood

De retour du Mexique où, contrairement à ce qui était écrit dans l'édition précédente de cet hebdomadaire, je n'étais pas «en vacances» mais bien en voyage d'étude, il m'est apparu clair que l'humanité aura toujours de besoin de la Sainte Église et de ses pasteurs mais qu'elle aura aussi besoin de séculiers, ne serait-ce que pour enseigner à ses membres l'art d'enfiler un survêtement pare-balle car là où j'étais, même les limousines blindées ne suffisaient pas.

Et, pour une fois, ça n'avait rien à faire avec la religion.

Spitzman, cardinal

(Traduit de l'anglais par le Révérend Chasuble)


  L'enregistrement de la semaine

L'enregistrement qui suit date de 1967. Il s'est en effet passé 44 ans et deux mois depuis que le Dave Brubeck Quartet a donné son premier concert au Mexique, en l'Auditorio Nacional de la ville de Mexico, en mai de cette année-là.

Comme le dit juan Lopez Moctezuma dans le texte accompagnant le 33t duquel l'enregistrement qui suit est tiré : « Quand j'ai annoncé Cielinto Lindo, il y a eu comme un mouvement dans la salle jusqu'à ce que Brubeck en attaque les premières notes, suivi de peu par Desmond au saxo, Morello à la batterie et Gene Wright à la contrebasse. Puis tout à coup, cet air traditionnel aux profondes racines espagnoles se transforma. C'était Mexicain mais aussi du jazz...»

J'ai un ami, pianiste, qui a toujours détesté cette chanson mais une jour, je l'ai attaché sur une chaise et je lui ai dit : «Tu écoutes !». Il l'a, depuis, ajoutée à son répertoire.

Pas mauvais, vous verrez.

Cieto Lindo - Un 33t (Bravo ! Brubeck !) Columbia, no. CS 9495. Energistré live au mexique.

Cliquez sur le lecteur ou la note (format MP3) :

Paul Dubé
www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net

Pour nos enregistrements précédents, cliquez ICI.
   

 

Horizontalement
I Très - Trop
II Exagéré
III Dépassement (de coûts)
IV Surchage - Extra
V Taxe spéciale - Supplémentaire
VI Non gratuit
VII Additionnel - En deça

VIII


Ajout
Verticalement
1 Frais de livraison
2 Augmentation - Complémentaire
3 Autres frais - Imprévus
4 Tarif douanier
5 Frais de conversion - Emballage
6 Inflation
7 Frais de restockage
8 Gratuit (mais pour un temps limité)

La solution sera affichée dès lundi prochain dans le hall d'entrée du Centre d'accueil

(c) Copernique Marshall.


Sur la scène nationale et internationale

Shanghaï

Les nageurs français ne manqueraient pas d'imagination (Le Monde)

***

Paris 1

Grâce à sa stratégie de «représidentialisation», la cote de Sarkozy aurait atteint le plateau de 36% de popularité (La Croix)

***

New York

104 F - 40 C, vendredi dernier. (The New York Times)

***

Chicago

Un homme de race blanche et chauve ne devrait pas porter un bandeau de tête (Chicago Tribune)

***

Londres

Grâce à un century de Matt Prior, l'Inde devra faire 378 runs avec seulement 10 wickets pour gagner la rencontre qui a débuté hier matin. (The London Times)

***

Bruxelles

Le roi a remis Elio di Rupo en selle (La Libre Belgique)

***

Toronto

Les Argos seraient prêts. (Toronto Sun)

***

Briançon

Les sapeurs-pompiers de Briançon ont dû intervenir hier vers 17h50 à la suite d’un accident de la circulation, devant la gare. (Le Dauphin. Libéré)

***

Nice

Le cru 2011/2012 de l’OGC Nice a manqué sa première évaluation face à un concurrent de Ligue 1, samedi soir dernier. (Nice Matin)

***

Dernière minute

08h47m

Sur la scène québécoise, montréalaise et napiervilloise :

Montréal 1

Confiant dans la qualité de ses cols bleus, le maire de Montréal a fait ouvrir plusieurs chantiers dans la semaine précédent leurs vacances annuelles au cas où certains d'entre eux décideraient de faire du bénévolat pour le plus grand bien des Montréalais.

Montréal 2

Selon ce qu'on pouvait lire dans La Presse du 19 juillet dernier, le groupe Metallica aurait récrit l'histoire du Québec lors de son dernier passage à Montréal.

Montréal 3

Un Montréalais, semble-t-il, se serait rendu jusqu'à Shanghaï pour assister à la finale des compétitions de nage synchronisée.  - Trois autres auraient signalé leur intention d'en regarder les meilleurs passages à la télévision.

Montréal 4

Les 19e, 20e, 21e, 22e et 23e festivals montréalais (dont un en rapport avec la détection des immeubles en rase campagne) seraient présentement en cours, à Montréal.

Québec

Pour ne pas être en reste avec les festivals qui se déroulent présentement à Montréal, la ville de Québec a reçu samedi dernier l'une des étapes du championnat mondial de Barista, un concours de préparation de café. - On rapporte plusieurs blessés et des dizaines de maisons incendiées.

***

Coaticook

L'Intransigeant de Coaticook rapportait dans son édition de vendredi dernier que le Tribunal administratif du Québec avait autorisé la Ville de Coaticook à aller de l'avant avec l'aménagement d'un tronçon de piste cyclable en zone agricole.

 

Sur la scène alsacienne :

Wolfersdorf

Rien.

Algosheim

Le Liberty Planet Skate-park accueillait pour la première fois, samedi dernier, un concours de trottinettes. Une trentaine de jeunes y ont participé.

Huttenheim

Marie-Alice Kiené, Rossé de son nom de jeune fille, vient de fêter son 85 e anniversaire.

 

Le Castor™ sera là.




Nous ont rendu visite au cours des deux dernières semaines :

Térence Dupois - Formateur en travail rituel

Pamphile Ouellette - Mentor en créativité (spécialité : projets de société)

Herr Professor Lügner Zu Acht - Hypnothérapeuthe jungien (Biarritz)

Annette Lesieur - Nurse (Bedford, Angleterre)

Arnold Lemaître - Pâtissier (deux semaines de stage au Dragon Basané)

Marinette Du Surcroît - Plieuse de surplis (Vatican)

Pour tous renseignements additionnels se rendre en personne au Centre d'Accueil de l'Université de Napierville ou au Garage Esso, esplanade du Grand Marshall (demandez Georges).

Voir : Plan du Quartier.

Conférence
Auditorium du Pavillon « C »

Relâche pour la saison

Concert / Récital
Salle du Grand Marshall
Une seule représentation

Relâche pour la saison

Théâtre
Théâtre du Grand Marshall

Relâche pour la saison

Poésie
Le Grand Gymnase

Relâche pour la saison

Exposition
Jusqu'en septembre
Musée du Grand Marshall
Tous les jours - Fermeture : les lundis - De 10h00 à 21h00

Collection permanente du Musée

Cinéma
Dès demain - Tous les jours
Séance continue de 12h00 à 23h30
Le Bijou - Cinéma de répertoire
Jusqu'au dimanche 26 juin

Les grands films de Monique Tarbès

En la salle du Grand Marshall

Pauvre Eros de Georges Régnier (1983)

Dans le rôle d'une dame au volant, un film mettant également en vedette : Jean-Luc Bideau, Julien Passerot et Dany Saval.

En la salle Joseph Paul Goebbels

L'année sainte de Jean Girault (1976)

Dans le rôle d'une féministe, un film mettant également en vedette : Nicoletta Machiavelli (Carla, la terroriste), Paolo Giusti (un pirate de l'air) et Maurice Travail (le passager incontinent).

En la salle Alphonso Galiano

Un été d'enfer de Michael Schock (1984)

Dans le rôle d'une secrétaire, un film mettant également en vedette : Véronique Jannot (Elisabeth Leroy), Corynne Charbit (Josy) et Guy Cuevas (le patron du Black Lagoon).


Et à ne pas manquer cette semaine :

Sur les ondes de la CNAP-CCAP, la radio de Napierville :

Aujourd'hui à 13h00 Basketball de plage - De Québec, la diffusion en différé des meilleurs matchs commentés par Onésime Boinnôt, s.j.
   
Demain à 10h00 Les grands projets montréalais - Une émission de trois heures sur l'esthétisme de l'Échangeur Turcot. - Animation : divers artistes de Ville-Émard et du quartier Saint-Henri.
   
Mercredi à 10h00 Poésie médiévale et chants grégoriens - Entretien avec le Professeur Olaf de Huygens-Tremblay, titulaire de la Faculté des lettres, langues et communication de l'Université de Napierville.
   
Jeudi à
21h00

Les grands concerts - En différé du Palais du Bingo. - Programme à être annoncé la veille.

   
Vendredi à 06h00

Bulletins de la circulation (Grand Montréal) - Diffusion en direct des principaux bouchons, des pannes, accidents et embouteillages. - Fin de l'émission : 21h00.

   
Samedi à 16h00 Résultats sportifs - En direct du bar l'Abri. - Lignes ouvertes jusqu'à 20h00.
   
Dimanche à 12h05 Cuisinons avec le chef du Dragon - Avec Magyar le Bavard du célèbre Dragon Basané de Napierville. - Cette semaine : Fraises au poivre à la crème glacé vanille-anchois.

«Les anniversaires gâchent malheureusement la simplicité de notre vie en nous appelant 
qu'à chaque jour il s'est passé quelque chose de parfaitement inutile
.» (Oscar Wilde)

Sont nés un 25 juillet :

Maureen Forester
1930
Laurent Terzieff
1935
Iman
1955

Sont décédés un 25 juillet :

Engelbert Dollfuss
1934
Vincente Minnelli
1986
Ben Hogan
1997

Et c'est un 25 juillet que :

- Henri IV s'est converti au catholicisme (1593)
- Les juifs furent expulsés de Vienne (1670)
- L'état du Maryland mit en circulation une pièce de monnaie où George III était représenté piétinant la Magna Carta (1775)
- Fut incorporé le territoire du Wyoming (1868)
- Louis Blériot traversa la Manche à bord de son aéroplane (1909)
- Benito Mussolini fut démis de son poste de premier ministre (1943)
- Le bikini fut introduit dan un défilé de mode à Paris (1946)
- Fut créé le Commonwealth de Porto Rico (1952)
- Eut lieu le naufrage de l'Andrea Doria (1956)
- Paul VI publia son encyclique sur les naissances (1968)
- Eut lieu la première de «A Chorus Line» dont le nombre de réprésentations allait atteindre 6.137, un record qui tient toujours (1975)
- Un porte-parole confirma à la presse que Rock Hudon était atteint du sida (1985)

  et que :

- Eut lieu l'ouverture de la 25e Olympiade à Barcelone (1992)

Voir également :

Les éphémérides d'Alcide
(Site fortement recommandé)


Mrs Quiloto Hemobloben - Oregon Buttes (Wyoming)
Il y a, en effet, plus de personnes qui parlent l'anglais en Chine qu'aux États-Unis
Ms Cleopatra Pepperday - Dekalb (Illinois)

La mer Morte : moins 423 mètres.

Mme Agatha Sprague - Wollongong (Australie)

La siphonaptérologie.

Mr. J. Frotingham Waterbury - Bougainville Island (Papouasie/Nouvelle Guinée)
31.557.600 par année.
Mr. Cuthbert J. Twillie - Narathiwath (Malaisie)

Grand Rapid, Michigan, mais non seulement pour les Spaghetti-O's.

Ms. Agatha Sousé- Tarence Port (Iowa)

293 façons.

Mr. Larsen E. Whipsnade - Paris (Texas)

Un acronyme de Self Contained Underwater Breathing Apparatus.

Mrs. Maggie Tubbs De Puizzi - Moscou (Vermont)

Bradley, Voorhees et Day.

Ms Bessie Lescaboura - Yamoussoukro (Côte d'Ivoire)

VELours et CROchet.

Mr. Ambrose Wolfinger - Antofagasta (Chilie)

Chez Michael Joseph (Londres), en 1981.


Cette édition du Castor est dédiée à :

Superman
(1908 - )


«La journée où les femmes comprendront que les hommes ne veulent pas savoir
ce qu'il y a à la télé mais bien ce qu'il y a d'
autre, les problèmes de manettes seront réglés..»

(A. A..)

 

(cliquez sur les bannières)


(Un site dédié à cet énigmatique poète mort en déportation)
Webmestre : France L'Heureux


Webmestre : Éric Lortie

Veuillez noter que, depuis le 20 mai 2011,
le site Du Temps des cerises aux Feuilles mortes,
un site consacré à la Chanson française de 1870 à 1945
n'est plus hébergé par l'UdeNap.

Voici sa nouvelle adresse :

Webmestres : Paul Dubé et Jacques Marchioro

 


 

1 - Tous droits réservés. - Copyright © UdeNap.org. - La reproduction de tout ou partie du matériel contenu dans cette édition du Castor™ est interdite sans l'autorisation écrite des auteurs.

2 - Malgré l'attention portée à la rédaction de ce journal, ses auteurs ou son éditeur ne peuvent assumer une quelconque responsabilité du fait des informations qui y sont proposéesSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur..

3 - Les erreurs de frappe, de date et autres incongruités contenues dans ce Castor™ seront ou ont déjà été corrigées dans sa version dédiée au marché américaiSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.nSed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur..

4 - La direction du Castor™ tient à préciser qu'aucun enfant n'est victime d'agressions sexuelles au cours de la préparation, pendant la rédaction et lors de la publication de son hebdomadaire et que... que perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur. Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur. Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur.

Pour de plus amples renseignements :

Le Castor - Fondation et équipe originelle

Le Castor - Organes afilliés


Le Castor™ - Édition précédente

Le Castor™ - Édition suivante

Le Castor™ - Édition courante

L'Université de Napierville - Page d'accueil

À tous et toutes, bonne semaine !