Volume XXII, n° 2 20 septembre 2010

Fondé en 1900 par le Grand Marshall, le CASTOR DE NAPIERVILLE fut, à l'origine, un hebdomadaire et vespéral organe créé pour la défense des intérêts de l'Université de Napierville et de son quartier. - Il est, depuis le 30 septembre 2002, publié sous le présent électronique format afin de tenir la fine et intelligente masse de ses lecteurs au courant des dernières nouvelles concernant cette communauté d'esprit et de fait qu'est devenu au fil des années le site de l'UdeNap, le seul, unique et officiel site de l'Université de Napierville.

De cet hebdomadaire publié sur les électroniques presses de la Vatfair-Fair Broadcasting Corporation grâce à une subvention du Ministère des Arts et de la Culture du Caraguay, il est tiré, chaque semaine, sept exemplaires numérotés de I à VII, sur papier alfa cellunaf et sur offset ivoire des papeteries de la Gazette de Saint-Romuald-d'Etchemin et trois exemplaires, numéroté de 1 à 3, sur offset de luxe des papeteries Bontemps constituant l'édition originale, plus trois exemplaires de luxe (quadrichromes) réservés au Professeur Marshall, à Madame France DesRoches et à Madame Jean-Claude Briallis, les deux du Mensuel Varois Illustré.

Deuxième édition


  La photo de la semaine - Une exclusivité du Castor™

Succès phénoménal ! Le Bixi a l'heur de plaire à tous, y compris le maire de Montréal.
Seul point noir à l'horizon : la suspension tiendra-t-elle le coup ?

On voit ici le maire tourner en rond dans une de ses rues favorites.


Vous avez manqué les dernières photos de M. Sérien ?

Voyez sa Galerie


  Au coeur de l'action

Et voilà, l'année est repartie.

Nos chroniqueurs sont de retour. La vie a repris. Les professeurs sont à leur poste et les étudiants sont en classe.

Demain ce sera l'automne et bientôt l'hiver.

Soyons vigileant car, dans les immortles mots de Marcel Godin : "Non seulement la folie ne disparaît pas : elle s'organise."

Bonne lecture.

Herméningilde Pérec
Secrétaire
Université de Napierville


 

La française langue

Je le savais !

Suffit de mentionner quelques idioties du genre omniprésent dans la française langue pour se retrouver avec des pourfendeurs à la tonne qui fustigent tous ceux qui osent s'attaquer au plus beau langage créé depuis la fondation du monde. (Voir ma chronique précédente) - À se demander si le fils de Dieu n'a pas commis une erreur en venant au monde là où l'on parlait l'araméen. - Et que dire des évangélistes qui écrivirent en grec ou des scientifiques du XVIIe qui rédigeaint leurs thérories en latin ?

"La langue la plus naturelle du monde car elle est l'expression qui colle (sic) le plus près à la pensée humaine..."

"Une langue qui a atteint la perfection au début du siècle dernier..." (Avec l'ennuyeux Anatole France, je suppose.)

"Une langue qui a ramassé les plus beaux éléments de toutes les langues précédentes..."

Et j'en passe et des meilleures comme celle de la langue "qui sera toujours parlée par les vrais intellectuels" (ce qui me laisse supposer qu'il y en a des faux.)

Le plus surprenant dans tout ça, c'est que ces commentaires que j'ai entendus cent fois et même mille proviennent de gens sensés, qui peuvent vous expliquer - de façon presque cohérante - ce qui se passe au Moyen-Orient ou qui savent faire la part des choses entre le catholicisme et l'islamisme. Dans le lot, peut-être, un ou deux qui peuvent probablement faire des multiplications en chiffres romains, qui sait ?

Faut laisser aller parce qu'on n'en finira plus. - Kek'part, dans mille ans,il y aura kek'l'un en train d'enseigner à un p't'it crisse qui veut rien sawoir la conjugaison au plus-que-parfait du verbe divaguer, j'en suis certain. Tout comme, il y a un demi-siècle, kek'lun essayait de me faire apprendre par coeur un discours de Ciceron («Quousque tandem, Catilina, abutere patienta nostra ?» - Je m'en suis souvenu par dérision.) - Et puis l'on dira que le français est une langue morte ; morte de sa belle mort parce que on a tenu à ce qu'elle n'évolue plus, qu'il n'y ait absolument plus d'adéquation entre la langue parlée et la langue écrite, une des raisons pour lesquelles elle a existé d'ailleurs (cf. : Rabelais).

Faudrait que j'ai dans mon sac un exemplaire dans le français du temps du «Cid» de Corneille et que je le fasse lire à tous ces casse-pieds (mot invariable) qui insistent pour que je dise «ascenseur» et non «élévateur» (*) ou mieux encore «ordinateur», un mot inventé de toutes pièces à partir d'un vieux mot français («ordonnateur»), plutôt que «computer» le nom sous lequel un ordinateur est connu dans 99% des régions du monde entier. - Vous avez lu récemment (je parle du «Cid») ? - Ne vous y aventurez pas sans une traduction : c'est illisible.

Cela étant dit, je m'en retourne là où l'on ajourne sans date et qu'on écrit "sine die".

Simon
popp.udenap@gmail.com (et sur Facebook)

(*) Pourqoi inventer un nouveau mot lorsqu'il en existe déjà un? - Voir "hôte" dans ma chronique précédente. - N'empêche que je cherche depuis plusieurs années une traduction du mot "commuter"...


  En direct d'Hollywood

Je sais qu'en disant cela j'en surprendrai plusieurs mais j'ai toujours été en faveur de la séparation de l'Église et de l'Etat. Séparément, ils n'ont pas toujours été à la hauteur de la situation - même carrément horribles au cours de certaines périodes - alors, vous vous imaginez ensemble...

Spitzman, cardinal


  L'enregistrement de la semaine

Existe deux Charles Coburn connus dans le milieu du cinéma et de la scène. Le plus connu est le comédien américain né en 1877, décédé en 1961, qui fut de tous les films (plus de 100) entre 1933 et 1960.

Le deuxième est né en Angleterre en 1852. - Son nom de scène fut en réalité Charles Coborn (mais si souvent écrit Coburn qu'il finit par ne plus s'en soucier). - Il mourut en 1945 non sans avoir chanté pour la dernière fois en 1944.

Au cours de sa longue carrière, il disait avoir interprété ce qui suit plus de 200 000 fois (quelque peu exagéré : 2 500 fois par année pendant 80 ans ?). - Ce que l'on sait, c'est qu'il pouvait la chanter en 17 langues...

Un classique du Music-Hall anglais. Enregistré en 1929. Sur étiquette Columbia, numéro 5665

The Man Who Broke the Bank at Monte Carlo de Fred Gilbert.

Cliquez sur le lecteur ou la note (format MP3) :

Bonne écoute !

Paul Dubé
www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net

Pour nos enregistrements précédents, cliquez ICI.

 


 

Nouvelles en vrac


La France installe une ''base opérationnelle'' au Niger - Montreal 31, Edmonton 14 - Plus de la moitié des 67 000 habitants de l'archipel britannique sont privés d'électricité après le passage de l'ouragan Igor - Montréal 3, Tampa Bay 0 - Menace terroriste dans les transports (en France), depuis jeudi dernier - Louis Leblanc et Tomas Plekanec ont disputé un premier match intra-équipe, à Brossard - À une semaine des élections au Nouveau-Brunswick, 40 % des électeurs sont toujours indécis - Le « Manning Bowl » appartient encore à Peyton - Onze banques françaises forcées de payer plus de 380 millions d'euros d'amende - Vincenzo Nibali est resté maître des routes espagnoles - La droite coalisée a remporté les élections d'hier en Suède - Argonauts 17, Blue Bombers 13 - À Nice, deux prostituées mineures de 16 et 17 ans ont échappé à leurs souteneurs grâce à leur arrestation - Saint-Etienne 3, Montpellier 0 - À la commission Bastarache, de possibles contradictions voient le jour - Paris 0, Rennes itou - L’Allemagne a connu un deuxième trimestre exceptionnel, entre croissance dynamique et chômage en baisse - Un groupe Facebook à l'aide de Maradona face au fisc - Dans le golfe du Mexique, la fuite serait bel et bien bouchée - Bordeaux 2, Lyon 0 - Plus de 300 pièces d’argent datant du Ier au IIe siècle ont été mises au jour dans le jardin d’un particulier à Cavaillon - Cassano, Cavani et Eto'o en tête du classement des buteurs - Cinq soldats américians sont accusés de meurtre - Seville 2, Malaga 1 - Zazie, à 46 ans, se contenterait de ce qu'elle est - Naples 2, Gênes 1 - Le responsable du NPA, Olivier Besancenot, le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, et le numéro 2 des Verts, Jean-Vincent Placé, ont affiché dimanche à Vieux-Boucau l'image d'une gauche rassemblée au côté du socialiste Benoît Hamon.

et

Saracens 26, Leeds 14.

Inferna


 

Horizontalement
I Ancien royaume écossais
II Historien florentin
III Note - Après
IV Gargantuesque
V Arbalète - Chocolatier
VI Sol - Renaissance
VII D'une mansuétude désordonnée
VIII Note - Symbole - Note ou symbole
Verticalement
1 Arbuste à fleurs blanches des régions tropicales de l'Ancien Monde
2 Ré - Dans un fusil
3 Vice-roi
4 Tremplin - Titre
5 Héliotrope - Personnage d'À la recherche du Temps perdu.
6 Cunéiforme
7 Heure - Mansarde
8 Rayonnement (vif)

La solution sera affichée dès lundi prochain dans le hall d'entrée du Centre d'accueil

(c) Copernique Marshall.


Sur la scène nationale et internationale

Haïti

Rien.

Afghanistan

Fraude et violence.

Royaume Uni

Béatification d'un cardinal.

Irak

Deux attentats : au moins trente-et-un morts.

Drôme

Deux éoliennes ont récemment pris feu dans cette région. Une a éclaté et provoqué un incendie.

Bohain-en-Vermandois

Selon l'édition d'hier du Courrier Picard, l'animateur télé et radio Julien Courbet voudrait dynamiser sa commune.

Montélimar

Agathe Lecordier, 21 ans, originaire de Livron-dur-Drôme, a été, samedi dernier, élue Miss Montélimar. - Tous les détails peuvent être lus dans l'édition d'aujourd'hui du Dauphiné Libéré Drôme-Ardèche.

Sur la scène québécoise, montréalaise et napiervilloise :

Montréal - 1

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, soutient qu'il est prématuré de parler de hausses de taxes aux Montréalais, au lendemain de la publication du plus récent rapport des évaluateurs fonciers de la Ville qui indiquent que la valeur foncière des immeubles à Montréal a augmenté de 24 % en moyenne depuis trois ans (de 30 % à 35 % dans les arrondissements du Plateau-Mont-Royal et du Sud-Ouest). « Faudra nous laisser une journée ou deux pour réfléchir » aurait-il laissé sous-entendre.

Montréal - 2

Le parti Projet Montréal, au pouvoir à la mairie d'arrondissement du Plateau Mont-Royal, annonce des mesures qui modifieront les secteurs des rues Laurier, Rachel et Roy, à l'est du boulevard St-Laurent. - L'arrondissement compte ainsi rediriger la circulation automobile vers les artères et l'éloigner des rues où se trouvent des Centres à la petite enfance, des écoles, des piétons, des cyclistes, des gens circulant en fauteuil roulant et d'autres automobilistes.

Montréal - 3

Plus que 102 jours ! - Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, serait, paraît-il, confiant : selon ses conseillers, l'échéancier fixé pour la construction du CHUM (décembre 2010) pourrait être respecté.

Saguenay

Selon le porte-parole de la Ville, Jeannot Allard, « un employé absent du travail coûte beaucoup plus cher à la Ville que ce qu'il coûterait s'il était au travail ».

Winneway

Une majorité de 18 voix a permis à Leonard Polson d'accéder au poste de chef de la communauté autochtone de Winneway, au Témiscamingue.

Estrie

Lila Leblanc originaire du Nouveau-Brunswick a remporté le premier prix du 42e festival internationale de la chanson de Granby.

Sur la scène alsacienne :

Entzheim

Un poids lourd a perdu environ 300 litres de gasoil samedi dernier à 10 h 15 sur la bretelle d'accès à l'A 35 d'Entzheim vers Strasbourg

Rixheim

Entre 300 et 400 gens du voyage se sont installés hier avec leurs caravanes sur un terrain bordant les hangars de l'aérodrome de Mulhouse-Habsheim-Rixheim.

Illzac

Incendie, samedi, dans un cimetière de voitures.

 

Montréal : pénurie de ciment, de goudron, d'asphalte...

Suite à une longue enquête qu'il a menée auprès des responsables des grands chantiers montréalais, notre reporter a appris que la ville de Montréal devra, sous peu, procéder à la fermeture et au démantèlement de plusieurs rues secondaires afin de récupérer les matériaux nécessaires aux réparations des rues où la circulation est plus importante. - Certains quartiers non encore explorés de Pointe-Saint-Charles et de Montréal-Nord seraient ainsi canibalisées pour repaver les rues du centre-ville. - En attendant, tous les moyens sont bons pour rendre la circulation fluide comme cette planchette de bois récemment installée rue Saint-Dominique près de la rue Charlotte.




Nous ont rendu visite au cours des deux dernières semaines :

- Mademoiselle Déborah Kepiro - Présidente et directrice générale des chaînes d'hôtellerie " Nouvelle administration " et " Réouverture bientôt ".

- Monsieur Nathanaël Gorshkow - Ex-fleuriste parisien et résistant (cuvée 1946)

- Madame Rebecca Brunner - Propriétaire-exploitante d'une fonderie (objets religieux)

- Monsieur Ismaël Heim- Polisseur de diamants bruts

- Monsieur Timothée Demkanjuk - Détoureur d'images (saintes)

- Mademoiselle Élisabeth Asner - Distributrice de lampes d'éclairage à carbure

Pour tous renseignements additionnels se rendre en personne au Centre d'Accueil de l'Université de Napierville ou au Garage Esso, esplanade du Grand Marshall (demandez Georges).

Voir : Plan du Quartier.

Conférence
Le samedi 25 septembre à 06h00
Auditorium du Pavillon "C"

(Reprise le samedi 2 octobre)

Origène et origénisme dans les oeuvres de Jean Scot, Hegel et Schelling

Par le Professeur Fritz der Schwülstig de l'Institut de Biberach.

Note : deux écrans géants donneront la traduction de cette conférence qui sera donnée en majeure partie en allemand - Entrée libre mais des réservations sont fortment recommandées.

Concert / Récital
Prolongation jusqu'au 3 octobre
Du mercredi au dimanche

20h00 précise en la Salle Marc Ronceraille

Le ténor napolitain Rauco Voce dans les plus beaux airs de La Cecchina, l'Américano et de la Finte Gemelle de Piccinni de même que du Socrate Imaginaire et de l'Astrologue de Paisiello.

Au piano : Graziella Tranchemontagne de Saint-Édouard de Kamouraska, premier prix (1967) du Concours International de piano de Trois-Rivières

Théâtre
Prolongation jusqu'au 3 octobre
Tous les jours
20h00 précise en la Salle du Grand Marshall
Relâche les lundis

À l'occasion du 350e anniversaire de la publication de sa première pièce de théâtre, Hannibal en Roumanie, la Troupe du Grand Marshall reprend, cette année, les grandes tragédies de Louis Marshall dit "Louis le Bègue", le célèbre auteur du XVIIe dont l'influence sur le théâtre contemporain ne cesse d'étonner les critiques les plus avisés.

Première pièce à l'affiche : Titonius Andronicus présenté pour la première fois le 16 mars 1665 au petit Théâtre de Versailles.

En vedette :

Le Grand Antonio dans le rôle-titre
Yukon Eric dans celui de Lucius
Monica Vachon dans celui de Lavinia
Bob "Legs" Langevin en Inoublius
Larry Moquin et Johnny Rougeau en Fabius et Flavius

de même que, de retour d'une grande tournée en Abitibi-Témiscamingue :

Jocelyne Quintal dans le rôle de Tamora, la Goth.

Note : complet mais se renseigner au garage Esso, Esplanade du Grand Marshall (demander Georges).

Poésie
Le samedi 25 septembre à 14h00
Le Grand Gymnase

(Reprise le samedi 2 octobre)

Les grands poèmes du poète danois Adam Gottlob Oehlenschläger (1779-1850) traduits en français par Maxime-Sophie Durocher de Montmagny assisté de France DesRoches et de Pierre Leroux. - Au programme : les Cornes d'or, la Colline des elfes et le Chevalier aux romances de même que certains poèmes tirés du Voyage de Langeland.

Tremplins et barres parallèles.

Les élèves du Collège de Trempe (Var).

Exposition
Jusqu'au 17 octobre
Musée du Grand Marshall

Tous les jours - Fermeture les lundis - De 10h00 à 21h00

L'Université de Napierville : l'histoire d'une institution - 1861-2010

À travers une collection de photos dont plusieurs inédites, le Musée du Grand Marshall est heureux de présenter l'évolution de cette importante édificatrice maison d'enseignement depuis l'obtention de sa chartre jusqu'à la fin de l'année scolaire 2009-2010.

On peut y voir notamment des photos de ses premiers étudiants, des laboratoires où fut découvert le bacille du tremblement de terre, de la construction de ses principaux immeubles, de l'ouverture de son observatoire, de tous les professeurs de marque qui y ont enseigné, de ses nombreux visiteurs, etc.

Une exposition à ne pas manquer.

Cinéma
Tous les jours - Fermeture les lundis
Séance continue de 12h00 à 23h30
Le Bijou - Cinéma de répertoire
Jusqu'au dimanche 3 octobre:

Les grands films de Milos Husak Dubchek

Tirés de sa suite Sieben Kirche Gebote, Le Bijou est fier de présenter trois films de celui qu'on a surnommé le Fassbinder des intellectuels.

En la salle du Grand Marshal :

Der Feiertag (Les fêtes) (1961) :

Un samouraï vêtu d'un scaphandre s'enferme dans la chapelle d'un monastère le jour de la fête de Saint-Benoit.

Avec : Edwardo Blaszczyk, Piotr Machalica, Arturo Barcis, Jan Janick Jankolawski, Jolante Pietek Grecka et Yuki Ohno dans le rôle de saint Benoit de Nursie.

En la salle Joseph Paul Goebbels :

Das Bekenntnis (La confession) (1963) :

La femme d'un rabbin est injustement accusée d'avoir déréglé des pendules.

Avec : Joanna Cichon, Janusz Cywinski, Slawomir Kwiatkowski, Dariusz Jrzychoda, Karin Baal, Axel Bauer et Hark, Marquard Bohm et la participation de Yuki Ohno.

Et, en la salle Alphonso Galiano :

Der Zehnt - (la dîme) (1968) :

Un condamné à mort, seul dans sa cellule, tente de résoudre une énigme relative aux frontières de deux paroisses.

Avec : Klaus Höhne, Gottfried John, Günther Kaufmann, Udo Kier, Günter Lamprecht, Marie-Luise Marjan, Brigitte Mira, Lilo Pempeit, Helmut Petigk, Fritz Schediwy, Hanna Schygulla, Volker Spengler, Herbert Steinmetz, Barbara Sukowa, Elisabeth Trissenaar, Barbara Valentin, Helen Vita, Rainer Will , Gerhard Zwerenz et la participation exceptionnelle de Yuki Ohno (dans le rôle du gardien).

***

Pour en savoir plus : Milos Husak Dubchek.

Et à ne pas manquer cette semaine :

Sur les ondes de la CNAP-CCAP, la radio de Napierville :

Aujourd'hui à 18h00 La classification des enzymes selon Oppenheimer - Première partie : les hydrolases. - Par le Professeur Vijtien Watt Nier Meer du Collège Nodeloos de Koggenland (Pays-Bas)
   
Demain de 08h00 à
08h30
Félix Éboué et la visite de Charkes de Gaule à Brazzaville en 1943 - Souvenirs d'un maître de protocole lus par Desmone Leclerc de l'Institut de Pointe-aux-Trembles.
   
Mercredi à 18h00 La classification des enzymes selon Oppenheimer - Deuxième partie : les desmolases. - Par le Professeur Vijtien Watt Niet Meer du Collège Nodeloos de Koggenland (Pays-Bas)
   
Jeudi à
20h00

Les grands concerts - En direct du Palais du Bingo. -Ouverture pour un conte gai (1890) et Zingaresca, suite française (1935) de Maurice Emmanuel (1862-1935) transposés pour piano et théorbe par Friedrich Engelbrechtz (1922-1988) interprétés par les frères Lamothe de Beattyville (Québec)

   
Vendredi à 19h00

Reprise de bulletins de météo de la semaine

   
Samedi à 16h00 Poésie Médiévale - Entretien avec le Professeur Olaf de Huygens-Tremblay, titulaire de la Faculté des lettres, langues et communication de l'Université de Napierville. - Aujourd'hui : Poèmes sur les Chevaliers errants de Pierre-Paul Dragé de la Tuilerie (c. 1345-1402)
   
Dimanche à 12h05 Cuisinons avec le chef du Dragon - Avec Magyar le Bavard du célèbre Dragon Basané de Napierville. - Cette semaine : Pétoncles aux fraises des champs avec mélasse et sauce soja.

Sont nés un 20 septembre :

Dany Carrel
1936
Gérald Tremblay
1942
Patrick Poivre
1947

Sont décédés un 20 septembre :

Fiorello La Guardia
1947
Jean Sibelius
1957
Saint-John Perse
1975

Et c'est un 20 septembre que :

- Fut élu l'anti-pape Clément VII (1378)

- Magellan entreprit son premier voyage autrour du monde (1519)

- Les Prussiens furent mis en déroute par l'armée française (1792)

- L'ingénieur Albert Santos-Dumont pilota, de Saint-Cloud jusqu'à Paris et de Paris jusqu'à Saint-Cloud, son dirigeable (1898)

- Alxandre Millerand devient le douzième président de la République Française (1920)

- La Corée déclara son indépendance (1945)

- Fut mis en marché le langage Fortran (1954)

- Furent admis au sein de l'ONU la Côte d'Ivoire, Chypre, la Rrépublique Centrafricaine, la République Démocratique du Congo, La Somalie, Madagascar, le Bénin, Burkina Faso, le Cameroun, le Gabon. le Niger, le Tchad et le Togo (1960)

Voir également :

Les éphémérides d'Alcide
(Site fortement recommandé)



Mr. Derek Reid - Oakland, California

Il s'agit d'un mot utilisé en architecture pour décrire, entres autres, les arcatures entrecroisées mais il est aussi utilisé en mathématique pour indiquer une ou des ligne(s) coupée(s).

Mr. Spencer H0tchner - Las Vegas, Nevada

Nous utiliserions un interrupteur horaire à contact périodique mais, dans votre cas, un bipolaire à rupture brusque conviendrait parfaitement

Mr. Aaron Jareau - Charleston, California

Il s'agit de la médaille commémorative interaliée de la 14-18. Son prix a beaucoup varié au cours des dernières années.

Ms. Jennifer Garcia - Oshawa, Ontario (Canada)

C'est le nom qu'on a donné à une certaine période de l'histoire allemande qui débuta en 1250 à la mort de l'empereur Frédéric II lorsque le pape Innocent IV opposa à son fils, Conrad IV, le comte Guillaume de Hollande qui, même après le décès de son rival, en mai 1254, ne fut pas reconnu des Alemands.

Ms. Penelope Prentiss - Los Angeles County, California

Oui, on classe généralement dans les despotes éclairés Turgot en Limousin, Blossac à Poitiers, Tourny à Limoges mais surtout Sénac de Meilhan dont vous pourrez trouver une gravure (de Bervic) au cabinet des estampes, à Paris.

Ms. Emily Rossi - Concord, Massachussetts

Tout simplement une déformation des couches géologiques par cryoturbation qui se traduit généralement par un mélange de volutes aux formes floues.

Mr. David Gideon - Chicago, Illinois (North Side)

23 quai de Conti, 75006 Paris. - Tél. : 01 44 41 44 06

Mr. Jason Morgan - Chicago, Illinois (South Side)

Lucie Mandix : http://www.hesselholt.com/om_lucie.html


Cette édition du Castor est dédiée à :

Tippi Hedren
(1930 - )


 

" Vaut mieux préférer les méchants aux imbéciles car les méchants, parfois, se reposent. "

(A. D.)


(cliquez sur les bannières)


(Un site dédié à la chanson française de 1870 à1945)
Webmestres : Paul Dubé et Jacques Marchioro


(Un site dédié à cet énigmatique poète mort en déportation)
Webmestre : France L'Heureux


Webmestre : Éric Lortie


1 - Tous droits réservés. - Copyright © UdeNap.org. - La reproduction de tout ou partie du matériel contenu dans cette édition du Castor™ est interdite sans l'autorisation écrite des auteurs.

2 - Malgré l'attention portée à la rédaction de ce journal, ses auteurs ou son éditeur ne peuvent assumer une quelconque responsabilité du fait des informations qui y sont proposées.

3 - Les erreurs de frappe, de date et autres incongruités contenues dans ce Castor™ seront ou ont déjà été corrigées dans sa version dédiée au marché américain.

4 - La direction du Castor™ tient à préciser qu'aucun enfant n'est victime d'agressions sexuelles au cours de la préparation, pendant la rédaction et lors de la publication de son hebdomadaire.

Pour de plus amples renseignements :

Le Castor - Fondation et équipe originelle

Le Castor - Organes afilliés


Le Castor - Édition précédente

Le Castor - Édition suivante

Le Castor - Édition courante

L'Université de Napierville - Page d'accueil

À tous et toutes, bonne semaine !