Le seul hebdomadaire de la région publié une fois par mois

Numéro hors-série

             


Marcel Proust

À la recherche du Temps perdu
Notes et commentaires

Copernique Marshall et Paul Dubé

_______________________________________________________________________________________________________________________________________

7 - Que lire SUR Proust ?

Existe des centaines de volumes qui ont pour objets Proust, sa vie, son oeuvre, son écriture, ses parents et amis, les salons qu'il a fréquentés, les lieux où il a vécu, son asthme... sans compter des choses comme Proust et l'aristocratie, Proust face à la médecine,  l'espace proustien, les profils juifs de Marcel Proust, Proust et l'affaire Dreyfus, le sexe de Proust, Proust et la peinture, Proust et la musique, Proust et l'architecture... y compris des études comme «Pragmatique de l'anthroponomie dans À la recheche» de Geneviève Henro Sostero (Paris, Champion, 2011) ou «Le verre et les objets de verre dans l'univers imaginaire de Marcel Proust» de David Mendelson (José Corti, 1968), etc., etc.

L'article de l'Encyclopédie Wikipedia en cite 37 de nature générale, 40 sous la forme de monographie et ajoute à ces deux nombres 6 albums iconographiques.

Certains de ces ouvrages sont des monuments à part entière :

  • L'impossible Marcel Proust de Roger Duchêne - Robert Laffont, 1994 - 846 pages

  • Proust de Ghislain de Diesbach - Perrin, 1991 - 776 pages

  • Marcel Proust de Jean-Yves Tadié - Gallimard, 1996 - 958 pages

  • Marcel Proust de George D. Painter (2 vols) - Mercure De france, 1966-1968 - 985 pages (Une édition revue, en un volume, est parue en 1992)

  • Dictionnaire Marcel Proust sous la direction d'Annick Bouillaget et de Brian G. Rogers - Champion, 2014 - 1112 pages

Et ce, c'est sans compter les nombreux écrits qui servent de préfaces ou d'introduction aux différentes éditions d'À la recherche. - Le Quid de l'édition Bouquins, par exemple, comprend 314 pages de renseignements sur la vie de Proust plus une introduction et une préface.

Pour ceux qui, contrairement à l'opinion de Proust, tiennent absolument à tout savoir sur lui avant d'entamer la lecture d'À la recherche, sur sa vie, ses amis, ses manies, n'importe quelle des briques mentionnés ci-dessus pourra combler leur morbide appétit. 

Personnellement, en tant qu'introduction non pas à Proust, mais à son oeuvre, nous leur suggérrons de commencer par le livre d'André Maurois, À la recherche de Marcel Proust (Hachette 1949), mais surtout, celui de Claude Mauriac, Proust par lui-même, bourré de citations - dans la collection «Écrivains de toujours», Seuil, 1953. 

Ce sont nos deux livres préférés car il ne chechent pas à nous expliquer comment Proust est devenu Proust, mais insistent plutôt sur le sens de son oeuvre. - Ce qui ne nous a pas empêché de lire avec une grand plaisir d'ailleurs, le Proust de Painter et également Le grand livre de Proust paru en 1996 aux Éditions les Belles lettre où sont traités par divers auteurs le côté - comment dire ? - géographique ? physique ? mondain ? au-jour-le-jour ?  dans lequel se déroule À la recherche. On y parle, par exemple, des obligations sociales de l'époque, de la mode, de la gastronomie, d'argent, de la médecine, de la presse... des sujets qui rendent l'univers proustien plus familier.

Pour l'iconographie, s'en remettre à Proust, l'arche et la colombre présenté par sa petite nièce (textes de Mireille Naturel) paru chez Michel Lafond en 2012 où été reprises la plupart des photos connues de l'univers proustien mais avec les modifications et les ajustements que les ordinateurs d'aujourd'hui peuvent permettre.

Copernique Marshall et Paul Dubé

______________________________________________________________

Pour retourner à l'édition courante du Castor™, cliquez ICI

Pour retourner à l'index de cette série, cliquez ICI