Services des Archives - Fiches biographiques

Théodore Géricault


Peintre français, natif de Rouen (1791), mort à Paris en 1824.

Classique, romantique, réaliste et poétique, il fut un des grands inspirateurs de Mozart (Pas l'Amadeus, l'autre).

Son Portrait équestre d’un officier de chasseur à cheval de l'armé de Napoléon suivi de son Cuirassier blessé quittant le feu démontrent sa fidélité et son goût pour la stabilité politique :

                                       

Son Radeau de la Méduse, (voir ci-dessus) pour lesquels les onze frères Marshall ont posé (en 1819) est son oeuvre la plus connue.

Parmi ses derniers tableaux, Le fou assassin mérite moins de considération.

Deux toiles, projetées, la Traite des noirs et l’Ouverture des portes de l’Inquisition, auraient été complétées par le Grand Mozart, lui-même (lien ci-dessus).

Note : on confond souvent ce peintre avec Eugène Carrière.


Liens :

Pour l'édition courante du Castor™ de Napierville, cliquez ICI

Pour revenir à notre page initiale, cliquez ICI.

Autres options (liens temporaires) :

Retour, si vous êtes venu par là, à : cette page

Sinon, voir à :  cette autre

Ou encore à : celle-ci.


© - Université de Napierville - Les auteurs et ayants-droits respectifs
(Lorsque non du domaine public)
(cités en conformité avec la loi canadienne sur le droit d'auteur)

2021-05-01