Services des Archives - Fiches biographiques

(saint) François d'Assise


François (Francisco) Bernadone naquit à Assise [1] en 1182. D'abord commerçant, il s'attira par ses largesses la réprobation de son père (Pietro) qui le déshérita malgré les protestations de sa mère, Pica, on ne sait pas précisément quand - . Quittant sa famille, François fut d'abord chevalier [2] mais, malheureusement, dès sa première bataille [3], fut fait prisonnier et, après un an d'incarcération et plusieurs mois d'une maladie sur la nature de laquelle ses biographes ne s'entendent pas, il entreprit de devenir restaurateur de chapelles et soigneur de lépreux [4].

Ce nouveau métier ne semble pas l'avoir intéressé outre mesure. - Un jour, entendant l'Évangile à la messe, il se dit que ce serait là sa voie. - Des hommes de son âge l'ayant suivi, il décida de fonder l'Ordre des Frères Mineurs avec douze compagnons, prêts, comme lui, à régler leur vie sur les Béatitudes [5] : pauvreté et détachement absolus dans la joie. Le pape d'alors fut quelque peu réticent à leur accorder sa bénédiction mais, devant le pressentant besoin d'une réforme (avec de nombreux hérétiques [6] pour la préconiser), il leur permit de vivre selon leurs souhaits.

Des femmes, bientôt, se joignirent au mouvement et on leur donna le nom de Soeurs Clarisses du nom de la première d'entre elles, Claire (1193-1253).

Des laïques suivirent. À eux, on donna le nom de Troisième Ordre.

Après un voyage en Égypte [7], il se rendità Greccio [8] en 1223, puis il décide de se retirer pour prier et prêcher l'Évangile aux oiseaux non sans avoir, au préalable, reçut des mains de son Christ les plaies du crucifié [9].

Presque aveugle, joyeux, époux de Dame Pauvreté [10], ami de la nature, il voulut mourir sur un sol nu en récitant le psaume 141 [11] où le chrétien dans la détresse trouve en Dieu son refuge.

Cela se passa le 3 octobre 1226 [12].

Deux ans plus tard, il est déclaré saint.

Fête : le 4 octobre. Messe de 3e classe. Ornements blancs.

Pour plus de renseignements : http://www.san-francesco.org/vita_fra.html (site pas toujours disponible)


Notes :

[1] Assise (en italien Assisi) - Ville d'Italie dans l'Ombrie - Fresques de Cimabue, Giotto, P. Lorenzetti, S. Martini.

[2] Combattant à cheval.

[3] Contre la ville voisine de Pérouse (en italien Perugia) - en Italie, capitale de l'Ombrie et chef-lieu de province. - Vestiges étrusques et romains, importants monuments du Moyen Âge et de la Renaissance.

[4] Atteint de la lèpre (maladie infectieuse chronique plus ou moins contagieuse, due au bacille de Hansen, qui prédomine au niveau de la peau [forme lépromateuse] ou des nerfs [forme tuberculoïde])

[5] Heureux qui a quelque chose à donner, car à celui qui n'a pas, on ôtera même ce qu'il a. - Paul Claudel - L'Otage.

[6] Pour de plus amples renseignements sur les hérétiques et les hérésies... un lien suivra.

[7] État de l'Afrique, sur la mer dite «Terranée».

[8] Michelin - Atlas routier de l'Europe, page 63, A-2.

[9] On célèbre cet événement sous le nom de «Fête des stigmates» le 17 septembre.

[10] Une amie d'enfance ?

[11] Yahvé, je t'appelle, accours vers moi, écoute mon appel, etc.

[12] On célèbre la fête de saint François d'Assise le lendemain, 4 octobre.


Liens :

Pour l'édition courante du Castor™ de Napierville, cliquez ICI

Pour revenir à notre page initiale, cliquez ICI.

Autres options (liens temporaires) :

Retour, si vous êtes venu par là, à : cette page

Sinon, voir à : cette autre

Ou encore à : celle-ci.


© - Université de Napierville - Les auteurs et ayants-droits respectifs
(Lorsque non du domaine public)
(cités en conformité avec la loi canadienne sur le droit d'auteur)

2021-04-27