Services des Archives - Fiches biographiques

René Char


René ([ʁəne] souvent prononcé [ʁene]) :

Poète né le 14 juin 1907 à L'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse) et mort le 19 février 1988 à Paris.

Mordu en 1917 par un chien enragé, il est l'un des premiers à recevoir à l'hôpital de Marseille le vaccin mis au point par Pasteur.

Interne à partir de 1918 au lycée Mistral d’Avignon, il décide en 1923 de quitter cette institution après une dispute avec l'un de ses professeurs qui se moque de ses premiers vers. Il fait en 1924 un voyage en Tunisie, où son père avait créé une petite plâtrerie, puis en 1925 suit les cours de l'École de Commerce de Marseille, qui ne l'intéressent pas davantage. 

Service militaire (1927) : artillerie à Nîmes.

Pour le reste, se référer au long article que lui a consacré Wikipedia.

On y notera que :

Maurice Blanchot, critique littéraire et philosophe français, né le 22 septembre 1907 au hameau de Quain, dans la commune de Devrouze en Saône-et-Loire, mort le 20 février 2003 au Mesnil-Saint-Denis, Yvelines, observait que dans La Part du feu  : «L'une des grandeurs de René Char, celle par laquelle il n'a pas d'égal en ce temps, c'est que sa poésie est révélation de la poésie, poésie de la poésie

Et que :

Son passage à Aceto, en Italie (en 1956 ) n'y a pas été retenu de même que son admiration sans borne pour l'oeuvre d'Auguste Brizeux.

Par ailleurs :

Toutes les traductions en français de ses poèmes ont, jusqu'à présent, échoué.


Liens :

Pour l'édition courante du Castor™ de Napierville, cliquez ICI

Pour revenir à notre page initiale, cliquez ICI.

Autres options (liens temporaires) :

Retour, si vous êtes venu par là, à : cette page

Sinon, voir à : cette autre

Ou encore à : celle-ci.


© - Université de Napierville - Les auteurs et ayants-droits respectifs
(Lorsque non du domaine public)
(cités en conformité avec la loi canadienne sur le droit d'auteur)

2021-04-29