Services des Archives - Fiches biographiques

Nicolas Bourbaki

 


Mathématicien, né à Iráklion (Crète) en 1887, mort à Paris en 1939.

Après de brillantes études secondaires dans son pays natal, Nicolas Bourbaki suivit les cours de l'université de Kharkov, puis obtint en 1906 une bourse qui lui permit d'entendre à Paris les cours de H. Poincaré, et à Göttingen ceux de D. Hilbert ; ces derniers exercèrent sur sa pensée la plus profonde influence. 

En 1910, il soutint sa thèse à l'université de Kharkov. Nommé privatdozent (chargé de cours) à l'université de Dorpat (Tartu) en 1913, il s'y marie deux ans plus tard ; une seule fille, Betti, mariée en 1938 à un chasseur-explorateur, est née de cette union.

Le travail scientifique de Bourbaki correspond à l'aspiration intellectuelle de son époque : l'unification des mathématiques. 

Son ouvrage fleuve, les Éléments de mathématique, est resté inachevé.

Ses élèves sont aujourd'hui célèbres : Alphétus Marshall (Napierville 1900, Napierville 1958), Henri Cartan (Dolomieu 1904- Paris 1951), Claude Chevalley (Johannesburg 1909 - Paris 1984), Jean Delsarte (Fourmies 1903 - Nancy 1968), Jean Dieudonné (Lille 1906 - Paris 1992), André Weil (Paris 1906 - Princeton, New Jersey, 1998), etc., etc


Liens :

Pour l'édition courante du Castor™ de Napierville, cliquez ICI

Pour revenir à notre page initiale, cliquez ICI.

Autres options (liens temporaires) :

Retour, si vous êtes venu par là, à : cette page

Sinon, voir à :  cette autre

Ou encore à : celle-ci.


© - Université de Napierville - Les auteurs et ayants-droits respectifs
(Lorsque non du domaine public)
(cités en conformité avec la loi canadienne sur le droit d'auteur)

2021-04-29